Pourquoi De la Rosa croit à un gros avantage aéro pour Mercedes

L'ancien pilote de F1 s'attend à voir Mercedes conserver son avantage cette année, grâce à l'avance qui a pu être prise en matière de développement aéro.

Pour Pedro de la Rosa, il ne fait aucun doute que Mercedes a eu la possibilité de dédier beaucoup de temps de soufflerie à son projet 2017 dès l'année dernière en raison de l'avance qui était la sienne au sommet de la hiérarchie de la Formule 1. L'Espagnol estime que les autres équipes pourraient même rencontrer des difficultés pour combler cet éventuel retard.

"Je suis plutôt certain que Mercedes a travaillé en soufflerie plus longtemps que n'importe qui d'autre", explique De la Rosa à Motorsport.com. "Il y a des limites d'heures de soufflerie, et tout le monde utilise le maximum d'heures possible actuellement. Donc la différence se fait parmi les heures passées auparavant sur cette voiture et sur ce règlement. Et les seuls qui ont pu passer plus d'heures dessus, c'est Mercedes, car ils étaient déjà sept dixièmes plus rapides que la deuxième équipe [en 2016]."

L'ancien pilote McLaren estime également que Mercedes a fait le bon choix en recrutant Valtteri Bottas pour remplacer Nico Rosberg, même s'il mise toujours sur une domination de Lewis Hamilton au sein de l'écurie de Brackley.

"Bottas fera très bien les choses, c'est un très bon pilote et il n'aura pas de problème", prédit celui qui est également passé chez Arrows et Jaguar au cours de sa carrière. "C'est toujours plus facile quand on pilote une très bonne voiture ! Il s'intégrera parfaitement dans l'équipe. C'est un travailleur, il n'est pas politique, il s'occupera de ce qu'il a à faire, il ne sera pas dérangé par le fait que Lewis soit rapide ou lent."

"Il y aura des courses où il battra Lewis, à 100%. Il ne battra pas Lewis sur toute la saison, mais qui est capable de battre Lewis ? Pour moi, le plus gros perdant, c'est Williams. Ils ont perdu Bottas, et ils ont dû reprendre Massa après ne pas avoir renouvelé son contrat. C'est un peu étrange vu d'ici."

Pas de miracle pour Ferrari 

Poursuivant son tour d'horizon de la grille 2017, De la Rosa confie également ne pas attendre de miracle de la part de Ferrari, où il a occupé le poste de pilote d'essais en 2014. "Je pense qu'ils seront plus ou moins au même endroit que l'année dernière", annonce-t-il. "Flavio Briatore disait que si vous avez les mêmes personnes qui font du pain, vous aurez toujours le même pain, et c'est plutôt approprié."

L'Espagnol conclut en se disant plutôt enthousiasmé par le nouveau règlement technique, qui va permettre aux pilotes de se mesurer à des monoplaces plus spectaculaires, plus rapides et plus exigeantes physiquement.

"Je pense que les changements de règlement sont très bons, et les voitures seront beaucoup plus dures avec les pilotes, un peu plus physiques", souligne-t-il. "En tournant cinq secondes plus vite, ce sera bien plus difficile. Au final, c'est ce que nous voulons tous, car c'était un petit peu trop facile, et gérer l'usure des pneus et leur dégradation était un peu ennuyeux."

Propos recueillis par Adam Cooper

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pedro de la Rosa
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités
Tags aero