Pourquoi Mercedes n'a pas utilisé ses jetons de développement en 2021

L'une des surprises de la saison 2021 de Formule 1 est que Mercedes n'ait finalement utilisé aucun de ses jetons de développement pour sa W12, qui a pourtant remporté le championnat des constructeurs.

Pourquoi Mercedes n'a pas utilisé ses jetons de développement en 2021

En raison des difficultés financières provoquées par la pandémie de COVID-19, les écuries de Formule 1 ont été contraintes par la réglementation à conserver leur châssis 2020 cette année. Des évolutions limitées étaient autorisées, restreintes à deux jetons de développement dont la valeur dépendait des pièces de la voiture.

Mercedes était resté énigmatique, au lancement de sa W12, concernant la zone où avaient été dépensés ses jetons. Le Chief Technical Officer, James Allison, s'était contenté de dire : "Il y a des pièces de la voiture que l'on peut changer sans jetons, par exemple l'unité de puissance, les systèmes de refroidissement, les suspensions et bien sûr toutes les surfaces aérodynamiques. Nous avons dépensé nos jetons, mais nous n'allons pas révéler comment pour l'instant. Cela deviendra clair en temps voulu."

Maintenant que l'écurie a remporté le championnat des constructeurs, l'on apprend qu'elle n'a jamais dépensé ses jetons officiellement. Le directeur technique Mike Elliott le confirme : "Finalement, je ne crois pas que nous ayons dépensé les jetons, en fait. Nous avions des idées de choses que nous voulions faire à l'avant de la voiture. La réalité est que ces idées que nous voulions mettre en œuvre ne se sont finalement pas concrétisées."

Selon les informations de Motorsport.com, ce sont la date d'homologation, un changement de règlement tardif de la FIA et l'implication de la nouvelle réglementation sur le fond plat qui ont empêché l'équipe de dépenser ses jetons. Les règles voulaient que les teams informent dès le 22 juillet 2020 la FIA des modifications prévues sur les pièces homologuées. Mercedes a alors opté pour une évolution de son museau afin d'améliorer l'aérodynamique de la voiture.

Cependant, après les défaillances pneumatiques au Grand Prix de Grande-Bretagne, en août, la FIA a écrit aux écuries pour les informer qu'elle souhaitait aller plus loin dans la modification de la réglementation aéro pour 2021, afin de diminuer l'appui encore davantage. Les dimensions du fond plat ont été d'autant plus réduites, et la zone des déflecteurs a également évolué, ce qui a grandement handicapé Mercedes.

Lewis Hamilton, Mercedes W12, makes a pit stop

Lewis Hamilton (Mercedes W12) dans les stands

Consciente des conséquences de ces modifications pour les monoplaces à faible inclinaison vers l'avant par rapport aux autres, la marque à l'étoile avait comme option la plus évidente de concevoir une nouvelle boîte de vitesses pour élever la hauteur de caisse à l'arrière. Cela n'était toutefois pas possible, car les restrictions d'homologation avaient contraint les équipes à valider tout changement au niveau de la boîte cinq jours seulement après la fin de la fermeture obligatoire des usines liée au COVID-19, en juin 2020. Il était donc trop tard.

Mercedes s'en est tenu au plan d'origine : utiliser les jetons pour le museau, mais cela a changé quand les conséquences de la nouvelle réglementation sont devenues claires lors d'essais de pré-saison particulièrement difficiles. Elliott a confirmé que c'était la perte globale d'appui, plutôt qu'un problème d'équilibre lié à la voiture, qui représentait la principale source d'inquiétude lors des premiers tests.

"Je pense que quand on a une voiture qui est dominatrice, ce qui était notre cas précédemment, l'équilibre que l'on a n'est pas si important pour les pilotes", ajoute Elliott. "Je ne pense donc pas que le problème que nous avions au début de la saison était vraiment l'équilibre, je pense que nous avons simplement perdu beaucoup de performance aérodynamique dans l'ensemble."

"Est-ce que cela nous a touchés aussi durement que d'autres, c'est toujours impossible à juger car nous ne savons pas quel a été l'impact sur les autres voitures. Tout ce que nous savons, c'est que le temps d'avoir fait notre travail l'hiver dernier et d'arriver en piste, le type d'avantage que nous avions la saison dernière – certainement à la mi-saison – avait disparu."

Bien conscient du travail nécessaire pour rebondir, avec un temps en soufflerie désormais limité et les conséquences du plafond budgétaire, Mercedes a décidé qu'il valait mieux focaliser ses efforts sur un package de base pour surmonter la perte d'appui provoquée par la nouvelle réglementation plutôt que sur le nouveau nez. Les jetons n'ont donc jamais été dépensés.

Malgré les difficultés rencontrées, Mercedes a remporté le championnat des constructeurs au dernier Grand Prix de la saison, Lewis Hamilton n'ayant raté celui des pilotes qu'à cause du restart tardif après l'intervention de la voiture de sécurité à Abu Dhabi.

Lire aussi :

partages
commentaires

Voir aussi :

Ferrari présentera sa F1 2022 à la mi-février
Article précédent

Ferrari présentera sa F1 2022 à la mi-février

Article suivant

Horner à la tête de Red Bull jusqu'en 2026 au moins

Horner à la tête de Red Bull jusqu'en 2026 au moins
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021