Formule 1
12 mars
-
15 mars
Prochain événement dans
43 jours
C
GP de Bahreïn
19 mars
-
22 mars
Prochain événement dans
50 jours
02 avr.
-
05 avr.
Prochain événement dans
64 jours
16 avr.
-
19 avr.
Prochain événement dans
78 jours
30 avr.
-
03 mai
Prochain événement dans
92 jours
C
GP d'Espagne
07 mai
-
10 mai
Prochain événement dans
99 jours
C
GP de Monaco
21 mai
-
24 mai
Prochain événement dans
113 jours
04 juin
-
07 juin
Prochain événement dans
127 jours
C
GP du Canada
11 juin
-
14 juin
Prochain événement dans
134 jours
25 juin
-
28 juin
Prochain événement dans
148 jours
C
GP d'Autriche
02 juil.
-
05 juil.
Prochain événement dans
155 jours
C
GP de Grande-Bretagne
16 juil.
-
19 juil.
Prochain événement dans
169 jours
C
GP de Hongrie
30 juil.
-
02 août
Prochain événement dans
183 jours
C
GP de Belgique
27 août
-
30 août
Prochain événement dans
211 jours
03 sept.
-
06 sept.
Prochain événement dans
218 jours
C
GP de Singapour
17 sept.
-
20 sept.
Prochain événement dans
232 jours
C
GP de Russie
24 sept.
-
27 sept.
Prochain événement dans
239 jours
08 oct.
-
11 oct.
Prochain événement dans
253 jours
C
GP des États-Unis
22 oct.
-
25 oct.
Prochain événement dans
267 jours
C
GP du Mexique
29 oct.
-
01 nov.
Prochain événement dans
274 jours
C
GP du Brésil
12 nov.
-
15 nov.
Prochain événement dans
288 jours
C
GP d'Abu Dhabi
26 nov.
-
29 nov.
Prochain événement dans
302 jours

Pourquoi Pérez a mené une action contre Force India

partages
commentaires
Pourquoi Pérez a mené une action contre Force India
Par :
28 juil. 2018 à 10:45

L'action menée par Sergio Pérez qui a pour conséquence le placement de l'écurie Force India sous administration judiciaire avait pour but de donner à celle-ci les meilleures chances d'un plan de survie crédible.

Force India a été placé sous administration ce vendredi après une action menée par son propre pilote, Pérez. Celle-ci était soutenue par les créanciers de l'équipe, notamment Mercedes et le sponsor BWT.

Lire aussi:

Force India et Mercedes sont dans la dixième année de leur partenariat moteur, qui a vu la marque à l'étoile placer son protégé Esteban Ocon aux côtés de Pérez. Ce dernier court pour la structure de Silverstone depuis cinq ans.

Tandis que Pérez a mené cette action avec son manager Julian Jakobi en raison d'impayés, Mercedes est impliqué car il est demandé à tous les créanciers s'ils souhaitent y apporter leur soutien. Mercedes, qui fournit également des boîtes de vitesses à Force India, affirme que l'équipe anglo-indienne lui doit plus de 10,5 M€ au total, répartis entre l'écurie F1, le département moteur et la compagnie mère Daimler.

BWT, qui est sponsor titre de Force India depuis début 2017 et est lié à Mercedes, affirme que son sponsoring était effectué sous forme de prêts. 

Cette action a pour but d'établir une stratégie viable pour l'équipe, afin que ses dettes soient remboursées et son avenir à long terme assuré.

Vijay Mallya, principal actionnaire de Force India, a déclaré il y a trois semaines qu'il n'avait toujours pas reçu une offre de rachat qu'il considère satisfaisante. Cependant, avec le placement de l'équipe sous administration judiciaire, ce ne sont plus Mallya et la holding Orange India Holdings SARL qui maîtrisent la vente de celle-ci.

Les administrateurs chargés du dossier Force India, Geoff Rowley et James Baker de FRP Advisory LLP, ont déjà déclaré leur intention de travailler "dans l'urgence pour assurer la meilleure issue pour les créanciers".

Lire aussi:

Force India était convoqué à une audience ce mercredi concernant ses impayés, mais c'est finalement une autre audience qui a eu lieu avec l'administration ce vendredi. C'est Brockstone Limited, compagnie liée à Pérez, qui a provoqué cette audience, avec une proposition de Rich Energy, qui affirmait avoir monté une offre de sponsoring de 30 M£ (34 M€).

Cette offre a été refusée et l'équipe a été placée sous administration, ce que Rich Energy a défini comme une "issue tragique et évitable" en qualifiant le comportement de Pérez, Mercedes et BWT de "scandaleux".

Selon les informations de Motorsport.com, l'offre de Rich Energy, qui avait précédemment été écarté par l'équipe comme acquéreur potentiel, incluait deux versements de 15 M£ (17 M€) et a été considérée insuffisante pour garantir l'avenir de l'équipe à long terme. Les actions légales n'en auraient été que prolongées, et le placement sous administration a été considéré comme la meilleure chance de l'écurie.

Force India va courir ce week-end en Hongrie, et aura ensuite trois semaines pendant la trêve estivale pour progresser à ce sujet d'ici le Grand Prix de Belgique avec des perturbations minimes de ses activités en piste.

Motorsport.com n'a pas encore reçu de réponse à sa requête de commentaire adressée au camp Pérez et à Rich Energy.

Sergio Perez, Force India VJM11
 
Article suivant
Williams étudie l'achat de boîtes de vitesses Mercedes

Article précédent

Williams étudie l'achat de boîtes de vitesses Mercedes

Article suivant

EL3 - Vettel persiste, Bottas résiste, Red Bull rentre dans le rang

EL3 - Vettel persiste, Bottas résiste, Red Bull rentre dans le rang
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Sergio Pérez Boutique
Équipes Force India
Auteur Scott Mitchell