Prema : Leclerc, Gasly et Giovinazzi "devraient être en F1"

Voilà longtemps qu'un Champion GP2 n'a pas trouvé de volant en Formule 1 la saison suivant son titre, mais selon René Rosin, directeur de l'écurie Prema, cela n'aurait "pas de sens" si Charles Leclerc ne courait pas en catégroie reine l'an prochain.

Prema : Leclerc, Gasly et Giovinazzi "devraient être en F1"
Les Champions GP2 et GP3: Pierre Gasly, PREMA Racing et Charles Leclerc, ART Grand Prix
Antonio Giovinazzi, Ferrari SF70H
Pierre Gasly, Team Mugen
Charles Leclerc, PREMA Racing
Le Team Manager de Prema Racing Rene Rosin
Antonio Giovinazzi, Haas F1 Team
Pierre Gasly, Renault e.Dams
Le vainqueur Charles Leclerc, PREMA Powerteam
Le vainqueur Charles Leclerc, PREMA Powerteam
Charles Leclerc, Ferrari SF70H

Romain Grosjean est en effet le dernier pilote sacré dans l'antichambre de la F1, en 2011, à avoir rejoint l'élite directement : Davide Valsecchi, Fabio Leimer, Jolyon Palmer, Stoffel Vandoorne et Pierre Gasly n'ont pas eu autant de réussite, même si Palmer et Vandoorne ont atteint leur objectif après une année de transition.

Charles Leclerc crée toutefois la sensation cette saison, dominant la Formule 2 comme peu de pilotes ont dominé le GP2. Avec six pole positions et cinq victoires (dont quatre en Course Principale), le protégé de Ferrari a déjà de bonnes chances de titre, démontrant qui plus est une sérénité impressionnante.

De plus, Leclerc a déjà acquis une grande expérience en Formule 1 grâce à de nombreux essais au sein de la Scuderia ainsi que chez Haas. Très récemment, il a signé le meilleur temps de la première journée de tests au Hungaroring au volant de la Ferrari SF70H.

Aussi serait-il aberrant qu'il n'ait pas de baquet en F1 l'an prochain ; c'est en tout cas l'opinion de René Rosin, qui prend l'exemple de deux pilotes qui ont particulièrement brillé en GP2 l'an dernier avec Prema Racing, le Champion Pierre Gasly et son dauphin Antonio Giovinazzi.

"Les pilotes comme Antonio, comme Pierre, comme Charles devraient être en F1, parce qu'ils le méritent entièrement", déclare Rosin pour Motorsport.com. "La façon dont Charles gère tout cette année est vraiment incroyable, donc il mérite vraiment une opportunité."

"Je pense qu'il faut qu'ils le mettent dans la voiture, sinon, quel est le sens des formules de promotion ? Et quel est le sens de la Formule 1, si nous ne pouvons pas promouvoir les meilleurs pilotes dans son plateau ?"

"Stoffel Vandoorne est désormais en Formule 1, mais au début, il a été parqué en Super Formula. Si ces pilotes ne parviennent pas à atteindre la Formule 1, quel est l'intérêt d'avoir la Formule 2, la Formule 3 et la Formule 4 ? Ces gamins rêvent tous de F1, et s'ils ne peuvent pas y aller, ça n'a pas de sens."

Prema, équipe cliente ?

Le plateau de Formule 1 n'est actuellement composé que de 20 voitures sur les 26 possibles, ce qui réduit les opportunités des rookies. Une solution à ce problème pourrait être la présence d'écuries clientes, et Prema serait ouvert à cette option, à condition que les conditions soient réunies.

"Pourquoi pas ?" s'enquiert Rosin. "La Formule 1 est un rêve pour toutes les équipes, pas seulement pour les pilotes mais aussi pour les ingénieurs. Bien sûr, je sais que c'est un rêve, et qu'il serait très difficile de le réaliser. Il faudrait de nombreux changements dans la structure du sport auto pour faire quelque chose pour arriver à ce stade."

"Cela dépend de la façon dont tout est organisé, et dans le cas d'une voiture cliente, je pense que c'est possible d'être organisé, mais bien sûr, dans la situation actuelle, non. C'est quelque chose qui doit être prévu, sur quoi on doit se mettre d'accord et qu'il faut développer, notamment en termes de réglementation."

Propos recueillis par Marcus Simmons

 

 

partages
commentaires
Quel rôle ont joué les essais Pirelli dans la renaissance de Ferrari ?
Article précédent

Quel rôle ont joué les essais Pirelli dans la renaissance de Ferrari ?

Article suivant

Les critiques sur l'éthique de Magnussen rendent perplexes chez Haas

Les critiques sur l'éthique de Magnussen rendent perplexes chez Haas
Charger les commentaires
La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1 Prime

La F1 ne manquera pas à Räikkönen, mais il manquera à la F1

Trois ans après sa dernière victoire en Formule 1, à Austin, Kimi Räikkönen est désormais à quelques Grands Prix de mettre un terme à la plus longue carrière de l'Histoire. Son ami et ancien attaché de presse au sein de l'équipe de rallye Ice1 Racing, Anthony Peacock, explique pourquoi il laissera un vide tout en s'épanouissant dans une nouvelle vie.

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Formule 1
26 oct. 2021
Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021