Il y a 10 ans : le premier GP en F1 de Sebastian Vettel

Le 17 juin 2007, Sebastian Vettel prenait part à son tout premier Grand Prix de Formule 1 pour le compte de l'écurie BMW Sauber, sur le circuit d'Indianapolis.

1/20

Le 10 juin 2007, la Formule 1 assiste à l'un des accidents les plus impressionnants des 15 dernières années : celui de Robert Kubica lors de la course du GP du Canada. Après avoir touché une Toyota devant lui et perdu une partie de son aileron avant, le Polonais tire tout droit à pleine vitesse dans le muret extérieur de la courbe qui précède l'épingle, avant de traverser la piste en effectuant un tonneau pour finalement s'immobiliser le long du rail.

Photo de: XPB Images

2/20

Malgré une légère blessure à la cheville, BMW Sauber décide, par précaution, de ne pas faire courir son pilote pour l'épreuve suivante, à Indianapolis.

Photo de: XPB Images

3/20

Et pour le remplacer, l'écurie allemande fait appel à son réserviste, le jeune Allemand Sebastian Vettel, âgée de 19 ans à l'époque, vice-champion F3 Europe 2006 et en Formule Renault 3.5 au moment de sa titularisation.

Photo de: XPB Images

4/20

Il fait équipe, le temps d'un week-end, avec Nick Heidfeld, les deux hommes entourant ici le directeur de BMW Sauber, Mario Theissen.

Photo de: XPB Images

5/20

Photo de: XPB Images

6/20

Lors des EL1, Vettel signe le quatrième temps, à un peu plus de neuf dixièmes de Fernando Alonso (McLaren).

Photo de: XPB Images

7/20

En EL2, il termine en dixième position, à plus d'une seconde d'Alonso.

Photo de: XPB Images

8/20

Le samedi matin, la troisième séance d'essais libres lui permet de réaliser le deuxième chrono, à moins de deux dixièmes de la McLaren d'Alonso.

Photo de: XPB Images

9/20

Pour sa première séance de qualifications, Vettel se hisse en Q3 et y signe le septième temps, en 1'13"513. Le poleman, Lewis Hamilton (McLaren), réalise quant à lui 1'12"331.

Photo de: XPB Images

14/20

Le départ n'est cependant pas idéal pour l'Allemand : en voulant trop retarder son freinage au virage 1, il tire tout droit dans l'herbe et revient sur la piste en ayant perdu quatre positions, pour figurer au 11e rang lors du premier passage sur la ligne de départ/arrivée.

Photo de: XPB Images

15/20

A mi-course, Vettel (ici à l'arrière-plan) figure au dixième rang, seul Giancarlo Fisichella (Renault) ayant pu être dépassé.

Photo de: XPB Images

17/20

Par la suite, Vettel gagnera deux places, en raison des problèmes techniques de Nico Rosberg (Williams) et de Nick Heidfeld. Il terminera la course au huitième rang, empochant le dernier point en jeu (à l'époque seul le top 8 marquait des points). Il devient à ce moment-là le plus jeune pilote à inscrire des points en F1, à 19 ans et 349 jours. Ce record sera battu en 2015, par Max Verstappen.

Photo de: XPB Images

18/20

Quant à la victoire, elle revient à Lewis Hamilton, une semaine après son premier succès en F1.

Photo de: XPB Images

19/20

Le Britannique devance son équipier Fernando Alonso et Felipe Massa (Ferrari).

Photo de: XPB Images

20/20

Quant à Sebastian Vettel, cette pige lui permettra de retrouver un volant de F1 dès la Hongrie, BMW Sauber libérant son pilote qui sera intégré à l'écurie Toro Rosso, en lieu et place de Scott Speed.

Photo de: XPB Images
Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sebastian Vettel
Type d'article Diaporama
Tags histoire, indianapolis