Premier tour chez Caterham pour Marcus Ericsson

Après une journée agitée, Marcus Ericsson a bouclé son premier tour de piste au volant de la Caterham CT05

Après une journée agitée, Marcus Ericsson a bouclé son premier tour de piste au volant de la Caterham CT05. C'était également son premier tour dans la catégorie reine du sport automobile depuis quatre ans : Ericsson n'avait pas pris le volant d'une F1 depuis ses essais chez Brawn GP lors des rookie days 2009.

Le lancement de la nouvelle Caterham était prévu à 8h45, mais des soucis techniques l'ont retardé et la CT05 n'a fait son apparition que dans l'après-midi pour une boucle du circuit de Jerez aux mains du Suédois. Un problème lié au moteur a empêché les verts d'en faire davantage. Ericsson a toutefois déclaré sa fierté et espère que sa nouvelle monoplace, à défaut d'être belle, sera rapide.

Je suis très fier d'avoir fait mon premier tour en tant que pilote de F1 aujourd'hui, et je souhaite remercier toute l'équipe d'avoir travaillé si dur pour préparer la voiture pour la première journée d'essais de Jerez”, déclare Ericsson. “Nous avions prévu de la dévoiler avant l'ouverture de la piste ce matin, mais nous avons retardé la présentation jusque dans l'après-midi après quelques problèmes dans l'assemblage de la voiture, mais il fallait s'y attendre avec tant de technologie”.

Les réactions au sujet de la voiture ont été passionnées : les gens l'adorent ou la détestent, mais pour moi, l'apparence n'est pas importante ; ce qui compte, c'est qu'elle soit rapide. Si elle l'est, alors je me moque du fait qu'elle soit la plus laide. Si elle est lente mais belle, quel intérêt ?

Évidemment, nous n'allons pas vraiment savoir où nous nous situons avant les qualifs du Grand Prix d'Australie, et un tour d'installation lors du premier jour d'essais ne va pas nous apprendre grand-chose, mais nous être débarrassés de ce premier tour pour entamer la deuxième journée est un bon sentiment, et pour moi, c'est une façon positive de commencer ma vie de pilote de F1”, conclut l'un des trois rookies de la saison 2014.

Du côté de Cyril Abiteboul, l'optimisme est également de mise : “Marcus a été très calme alors qu'il se passait beaucoup de choses autour de lui. Il a été positif toute la journée et quand on lui a dit qu'il était temps de monter dans la voiture pour son premier tour en tant que pilote de F1, il était tout aussi calme et c'est bon signe pour la saison qui l'attend”.

Nous espérions faire d'autres tours d'installation vers la fin de la journée mais un problème de moteur nous en a empêchés. Maintenant, notre équipe de nuit arrive au circuit, prête à faire de son mieux jusqu'à demain : nous voudrons obtenir un kilométrage plus significatif”, conclut le Français.

Marcus Ericsson sera toujours au volant de la Caterham CT05 demain, en effet avec l'espoir d'engranger davantage d'expérience en Formule 1.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Marcus Ericsson
Type d'article Actualités