Premières sensations positives pour Vergne

Après les premiers essais privés disputés à Jerez de la Frontera, Jean-Eric Vergne s'est montré heureux du potentiel de la nouvelle STR8 mais a tenu à rappeler que 12 mois auparavant, la STR7 se montrait prometteuse et n'a pas réussi une saison...

Après les premiers essais privés disputés à Jerez de la Frontera, Jean-Eric Vergne s'est montré heureux du potentiel de la nouvelle STR8 mais a tenu à rappeler que 12 mois auparavant, la STR7 se montrait prometteuse et n'a pas réussi une saison convaincante.

"Mes sensations sont positives mais si vous vous souvenez, l'année dernière nous disions que la voiture était bonne, nous étions contents, et regardez où nous avons terminé."

Comme beaucoup d'autres écuries, la première tâche est de comprendre en détails la nouvelle création de l'usine de Faenza, troisième Toro Rosso conçue sans l'aide de Red Bull.

"Le but pour l'instant est de comprendre la voiture. Nous avons beaucoup d'options et de nouvelles pistes à explorer. Je suis confiant que la voiture sera un pas en avant, mais il nous faudra du temps avant de comprendre tout son potentiel."

Toro Rosso n'a terminé le championnat 2012 qu'à la 9e position, un classement décevant, la STR7 étant très régulièrement dernière des écuries établies et même parfois en bataille avec les Caterham.

"JEV" se considère lui comme un meilleur pilote, avec désormais un an d'expérience de la Formule 1 derrière lui. En plus du secteur du pilotage pur, Vergne a augmenté sa compréhension de la voiture.

"Il va falloir que l'on travaille mais on pourra avoir une bonne voiture une fois comprise. Je me sens moi-même meilleur, j'ai plus d'expérience et ma compréhension de la voiture est bien plus importante. Tout est plus automatique, et c'est une bonne sensation."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jean-Éric Vergne
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités