Formule 1
C
GP d'Émilie-Romagne
18 avr.
Course dans
49 jours
09 mai
Prochain événement dans
66 jours
C
GP d'Azerbaïdjan
06 juin
Course dans
98 jours
C
GP du Canada
13 juin
Course dans
105 jours
C
GP d'Autriche
04 juil.
Prochain événement dans
122 jours
C
GP de Grande-Bretagne
18 juil.
Course dans
140 jours
C
GP de Hongrie
01 août
Course dans
154 jours
C
GP de Belgique
29 août
Course dans
182 jours
C
GP des Pays-Bas
05 sept.
Course dans
189 jours
12 sept.
Course dans
196 jours
C
GP de Russie
26 sept.
Course dans
210 jours
C
GP de Singapour
03 oct.
Prochain événement dans
213 jours
10 oct.
Course dans
224 jours
C
GP des États-Unis
24 oct.
Course dans
238 jours
C
GP de Mexico
31 oct.
Course dans
245 jours
07 nov.
Course dans
252 jours

La présence de Hamilton en F1 en 2021 n'est "pas garantie"

Lewis Hamilton maintient le suspense quant à son avenir et notamment à un renouvellement de contrat avec Mercedes.

partages
commentaires
La présence de Hamilton en F1 en 2021 n'est "pas garantie"

Auteur de sa 93e victoire en Grand Prix ce dimanche à Imola, Lewis Hamilton est plus proche que jamais d'un historique septième titre mondial, qu'il pourrait remporter dès la prochaine course à Istanbul. À bientôt 36 ans, l'Anglais n'a cependant toujours pas signé de contrat pour la saison 2021 de Formule 1 et ne paraît pas pressé de le faire, le premier baquet Mercedes lui étant manifestement réservé.

Lire aussi :

Hamilton semble toutefois ne pas exclure de mettre un terme à sa carrière, dans un contexte où le directeur d'équipe Toto Wolff est lui aussi en train de réfléchir à son avenir, dirigeant l'écurie à l'étoile depuis début 2013. L'Autrichien a confié qu'il pourrait adopter un nouveau rôle à partir de l'an prochain, mentionnant la "durée de vie" que l'on peut avoir à un même poste.

Évoquant après la course l'avenir de Wolff et l'impact qu'il aura sur Mercedes, Hamilton indique : "Je ne sais même pas si je serai là l'an prochain, donc cela ne fait pas vraiment partie de mes préoccupations actuelles. Toto et moi avons beaucoup de conversations profondes, je suis donc parfaitement conscient de sa situation côté mental, et nous partageons ensemble une grande partie du poids que nous portons. Cela fait très longtemps que je suis là. Je peux certainement comprendre une volonté de prendre un peu de retrait et de consacrer davantage de temps à la famille, ce genre de choses."

"Nous sommes en novembre, et c'est fou, Noël n'est pas si loin. Naturellement, je me sens super bien, je me sens encore très fort, je crois que je peux continuer pendant des mois. Mais vous avez mentionné Toto et la 'durée de vie'. Il y a plusieurs choses que je garde bien à l'esprit. J'aimerais être là l'an prochain, mais il n'y a pas de garanties que ce soit le cas, c'est sûr. Il y a beaucoup de choses qui m'enthousiasment dans la vie extérieure. L'avenir nous dira ce qu'il en sera."

Le vainqueur Lewis Hamilton, Mercedes-AMG F1,et Toto Wolff, Directeur Exécutif, Mercedes AMG, parlent dans le parc fermé

Les précédents contrats de Hamilton avec Mercedes duraient trois ans, et un nouvel accord n'était censé être qu'une formalité. Wolff, pour sa part, voulait remporter les deux titres mondiaux avant de traiter du sujet avec Hamilton ; c'est désormais chose faite, du moins pour Mercedes. L'Autrichien doute de voir son pilote star tourner les talons à la fin de la saison, bien qu'il comprenne ses états d'âme dans la crise actuelle.

"J'imagine que s'il venait à décider de quitter la Formule 1, ce qui ne va pas se produire à mon avis – et j'espère que ça ne va pas se produire –, alors ce serait la folie sur le marché des transferts", admet Wolff. "Mais pour l'instant, c'est une question d'émotions. Nous sommes tous contents mais aussi très fatigués."

"C'est pareil pour moi. Je connais bien son sentiment de remise en question – penser à toutes les autres choses qui comptent ; quand on commence à lire les infos le matin et on arrête de les lire le soir, on ne pense qu'aux difficultés auxquelles nous faisons tous face."

"Nous sommes ici dans notre joyeux petit endroit, nous essayons d'apporter du divertissement aux gens. Mais le lendemain, nous retrouvons la plus difficile réalité. Tout ça, c'est quelque chose qui nous affecte. Et à cet égard, c'est normal pour quelqu'un d'empathique d'avoir ces sentiments-là."

Propos recueillis par Luke Smith et Jonathan Noble

Voir aussi :

Pérez : "Nous avons offert le podium à Ricciardo"

Article précédent

Pérez : "Nous avons offert le podium à Ricciardo"

Article suivant

Ricciardo a eu le sourire en voyant Pérez s'arrêter au stand

Ricciardo a eu le sourire en voyant Pérez s'arrêter au stand
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton
Équipes Mercedes
Auteur Benjamin Vinel
Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus Prime

Pourquoi la Red Bull 2021 n'a pas que quelques autocollants en plus

À première vue, la nouvelle Red Bull pour la saison 2021 de F1 semble très similaire à la monoplace de l'an passé, mais un examen attentif révèle qu'il y a en réalité beaucoup de choses intéressantes.

Formule 1
24 févr. 2021
Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons Prime

Ce que révèle la manière dont Alfa Romeo a dépensé ses jetons

Comme les autres monoplaces présentées jusque-là, l'Alfa Romeo C41 dévoilée ce lundi en Pologne s'apparente davantage à une évolution qu'à une révolution.

Formule 1
23 févr. 2021
Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon Prime

Qualifs sur un tour : l'échec d'une idée qui avait du bon

Apparues en 2003 en Formule 1, les qualifications sur un tour suscitèrent controverse et bricolage absurde. Pourtant, elles auraient pu faire la part belle à quelques principes malheureusement vite oubliés.

Formule 1
21 févr. 2021
Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté Prime

Comment l'imposant projet Toyota F1 a capoté

Alors que Honda s'apprête à quitter la Formule 1 (encore une fois !) fin 2021, retour sur les exploits d'un autre constructeur japonais qui a dépensé trop d'argent, s'est adapté trop lentement, a trop peu accompli et est parti trop tôt à cause d'une crise économique...

Formule 1
20 févr. 2021
Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1 Prime

Comment AlphaTauri s'est adapté aux nouvelles règles F1

AlphaTauri a présenté son AT02, et une nouvelle livrée, avec la volonté de s'installer dans la bataille du milieu de peloton. Même s'il y a peu de pièces totalement nouvelles sur le rendu informatique, quelques indices indiquent sans doute des changements à venir...

Formule 1
19 févr. 2021
Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5 Prime

Quand Ocon faisait une apparition infructueuse en FR3.5

Dans son ascension vers la Formule 1, Esteban Ocon a fait une apparition en Formule Renault 3.5 en parallèle de sa campagne victorieuse en F3 Europe. Ses deux meetings dans la discipline n'ont pas été couronnés de succès mais lui ont beaucoup appris.

Formula V8 3.5
18 févr. 2021
Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021 Prime

Comment Ferrari peut redresser la barre en 2021

Après avoir menacé Mercedes pour le titre mondial à plusieurs reprises, Ferrari a connu en 2020 une dégringolade inédite depuis le début des années 1990. Il pourrait lui falloir un certain temps pour retrouver le droit chemin.

Formule 1
18 févr. 2021
L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021 Prime

L'influence de Mercedes sur la McLaren 2021

McLaren est la première écurie de Formule 1 à montrer son jeu avec une version propulsée par Mercedes de la MCL35 qui a obtenu la troisième place du classement des constructeurs. Mais le moteur n'est pas le seul domaine où McLaren s'est inspiré des Champions en titre.

Formule 1
16 févr. 2021