Privé de radio, Rossi parvient à vaincre Stevens

Alexander Rossi disputait le premier Grand Prix de sa carrière à Singapour avec Manor F1, et s'en est tiré avec les honneurs en devançant à l'arrivée son coéquipier Will Stevens.

Privé de radio, Rossi parvient à vaincre Stevens
Will Stevens, Manor F1 Team
Alexander Rossi, Manor F1 Team
Alexander Rossi, Manor F1 Team
Alexander Rossi, Manor F1 Team
Alexander Rossi, Manor F1 Team
Will Stevens, Manor Marussia F1 Team derrière son équipier Alexander Rossi, Manor Marussia F1 Team
Will Stevens, Manor F1 Team

L'envol de Rossi a été très laborieux, mais il est ensuite parvenu à dépasser Stevens au premier tour et n'a jamais été menacé par le Britannique lors du reste de la course, franchissant le drapeau à damier à la quatorzième place.

"Ce n'était pas la course la plus simple ; je n'ai pas pris le meilleur départ, et la procédure est assez nouvelle pour moi, c'est quelque chose sur quoi j'aurai besoin de travailler," reconnaît Rossi. "Cela dit, je suis bien remonté et j'ai réussi à dépasser mon coéquipier au virage 5."

Ce n'était pas gagné pour autant, puisque l'Américain a été privé de radio pendant la deuxième moitié de la course, ce qui l'a mis dans une position inconfortable lorsque la deuxième intervention de la voiture de sécurité l'a placé dans le peloton de tête, juste derrière les deux leaders de la course, alors qu'il avait un tour de retard!

"Tout se passait bien jusqu'à la mi-course, lorsque j'ai perdu les communications radio. C'était vraiment un défi à cause de la seconde période de voiture de sécurité et je n'ai pas pu recevoir les instructions de l'équipe quant au moment où me dédoubler pour reprendre mon tour de retard."

"Malgré cela, je pense que nous avons tout bien géré et j'apprécie tous les efforts faits par l'équipe pour faire de mes débuts en Grand Prix un succès."

Mauvais weekend pour Stevens

Will Stevens, quant à lui, est logiquement déçu de son weekend après avoir été devancé par son débutant de coéquipier à l'arrivée du Grand Prix.

"Dans l'ensemble, ça n'a pas été un bon weekend pour moi," déplore le pilote Manor. "J'ai pris mon meilleur départ de la saison, mais malheureusement, j'ai commis une erreur au premier tour, ce qui m'a coûté la place. La voiture de sécurité m'a aidé, et j'ai fait de mon mieux dès que j'étais assez près, mais il y avait trop de dégradation sur les pneus arrière vers la fin."

"C'est très dommage, car j'ai vraiment apprécié de courir en ville ici, mais parfois les choses ne vont pas dans votre sens. Espérons que la prochaine course, à Suzuka, sera plus typique pour moi," conclut-il.

partages
Premier point depuis Monaco pour Nasr
Article précédent

Premier point depuis Monaco pour Nasr

Article suivant

Un podium qui satisfait Renault

Un podium qui satisfait Renault
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Formule 1
19 janv. 2022
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021