Le prochain contrat de Ricciardo, "ça passe ou ça casse"

Daniel Ricciardo ne sait pas encore de quoi sera fait son avenir, mais il a conscience que le choix à faire, en plus d'être cornélien, sera certainement le plus important de sa carrière en Formule 1.

Le prochain contrat de Ricciardo, "ça passe ou ça casse"
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing, Helmut Markko, Consultant, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing à la photo d'équipe
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB13, Kimi Raikkonen, Ferrari SF70H, Max Verstappen, Red Bull Racing RB13, Nico Hulkenberg, Renault Sport F1 Team RS17 au départ

Où pilotera Daniel Ricciardo à l'issue de la saison qui débutera dans deux mois ? Tandis que Red Bull Racing a prolongé le contrat de Max Verstappen jusqu'en 2020 dès l'automne dernier, rien n'est encore fait avec le pilote australien, qui souhaite prendre le temps de faire le bon choix.

Présent dans les rangs de l'écurie de Milton Keynes depuis 2014, pur produit du giron Red Bull, Daniel Ricciardo dispose d'un contrat qui arrivera à son terme en fin d'année, et ne veut pas se tromper pour se donner les meilleures chances de viser dès que possible le titre mondial.

Alors que la situation pourrait évoluer dans les équipes de pointe avec des places non garanties au-delà de 2018 – on pense notamment à Valtteri Bottas chez Mercedes et Kimi Räikkönen chez Ferrari –, Ricciardo n'a pas voulu jusqu'à présent précipiter un choix qu'il considère crucial pour la suite de sa carrière. À 28 ans, il va disputer sa septième saison complète en Formule 1. S'il a connu cinq fois le succès lors des quatre derniers exercices, il n'a toutefois jamais pu se battre pour le titre. 

"J'ai encore des années à faire dans cette discipline, mais je n'ai plus 23 ou 24 ans", souligne Ricciardo auprès de Motorsport.com. "J'apprends encore, je n'ai pas le sentiment d'avoir dépassé mon point culminant. Pour le prochain contrat que je vais signer, ou la prochaine prolongation, il y a potentiellement les années culminantes de ma carrière. Ce prochain morceau de papier que je vais signer, ça pourrait être ça passe ou ça casse dans l'optique de me battre ou non pour un titre. C'est pour cela que je prends mon temps, je veux voir où tout le monde en est. Peut-être que j'aurai davantage d'options, peut-être pas." 

Pas de contrat d'un an

Avoir le plus de garanties possibles quant au niveau de compétitivité de la monoplace dont il disposera en 2019 est un point clé, mais Daniel Ricciardo veut également s'engager là où il aura l'assurance de signer un contrat sur le long terme. "Ça m'étonnerait que je signe un contrat d'une année quelque part", prévient-il. "Ce sera probablement un contrat pluriannuel, deux ans ou plus, donc il faut que je sois sûr qu'il s'agisse du bon endroit, que ce soit compétitif."

Le tout dans un contexte d'attachement évident au giron Red Bull. "Je travaille avec Helmut Marko depuis dix ans maintenant. Je me sens assurément comme un membre de la famille", rappelle Ricciardo. "Que je reste chez Red Bull pour le reste de ma carrière, ou que je m'en aille, je serai toujours proche de beaucoup de gens au sein de la famille. C'est une grande partie de ma vie, mais je ne me dirai jamais 'OK, c'est du passé' en oubliant tout."

Propos recueillis par Lawrence Barretto

partages
commentaires
Stroll est "un pilote complètement différent" par rapport à ses débuts

Article précédent

Stroll est "un pilote complètement différent" par rapport à ses débuts

Article suivant

Le jour où McLaren a cru perdre Alonso

Le jour où McLaren a cru perdre Alonso
Charger les commentaires
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021
Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1 Prime

Comment les arrêts au stand sont devenus une forme d'art en F1

Les arrêts au stand en Formule 1 sont un mélange à vitesse accélérée de haute technologie et de performance humaine. Pat Symonds nous décrit comment cette science des gains marginaux rend les arrêts si rapides.

Formule 1
12 oct. 2021
Les notes du Grand Prix de Turquie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Turquie 2021

Après le Grand Prix de Turquie, seizième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
11 oct. 2021
Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît Prime

Pourquoi Mercedes est plus fort et plus faible qu'il n'y paraît

Mercedes et Lewis Hamilton ont dominé la première journée du Grand Prix de Turquie 2021, sur la surface grandement améliorée du circuit d'Istanbul. Mais la position de l'équipe n'est pas tout à fait ce qu'elle semble être. Voici pourquoi.

Formule 1
9 oct. 2021
Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1 Prime

Le dilemme du cash derrière les choix du calendrier F1

La promesse de Liberty Media selon laquelle toute nouvelle course s'ajoutant au calendrier doit apporter une valeur ajoutée aux fans, aux équipes et à la Formule 1 en général a été remise en question par de multiples facteurs, découlant tous de la pandémie de COVID-19. Mais avec un œil sur le bilan comptable, la F1 va-t-elle à l'encontre de ses promesses avec ses récents projets ?

Formule 1
8 oct. 2021