Les prochaines semaines devraient être "un vrai tournant" pour VCARB

Au vu des récentes évolutions apportées qui n'ont pas porté leurs fruits, Daniel Ricciardo estime que VCARB est actuellement confronté à un moment critique qui pourrait dicter la suite de sa saison.

Daniel Ricciardo, RB F1 Team VCARB 01

Daniel Ricciardo, RB F1 Team VCARB 01

Photo de: Glenn Dunbar / Motorsport Images

Bien que Yuki Tsunoda ait pu inscrire un point grâce à sa dixième place au Grand Prix de Grande-Bretagne, Daniel Ricciardo a, lui, terminé en 13e position, sans vraiment pouvoir se battre avec les monoplaces devant lui. L'Australien a même avoué après la course qu'il espérait que sa monoplace avait "un énorme trou qu'il n'avait pas vu" dans la carrosserie, qui expliquerait son manque de rythme notoire.

À Barcelone, VCARB avait présenté un package d'évolutions qui comprenait un nouveau plancher, un nouvel aileron arrière et une nouvelle carrosserie. Néanmoins, ces évolutions n'ont pas semblé fonctionner, laissant l'équipe dans le flou quant à l'origine de son manque de rythme. Lors des dernières courses, l'équipe s'est efforcée d'isoler les nouvelles pièces qui fonctionnaient et celles qui posaient problème afin d'y voir un peu plus clair, des éléments de son nouvel aileron arrière ayant notamment causé quelques soucis.

Lire aussi :

Avec le Grand Prix de Grande-Bretagne qui marque la fin de la triplette européenne, il ne reste que deux courses avant la pause estivale. Ricciardo estime que les décisions prises prochainement pourraient sceller le reste de la saison de VCARB.

"Cela pourrait être un vrai tournant", a déclaré Ricciardo au sujet des prochaines semaines. "On est à un moment où l'on doit prendre les meilleures décisions. Chaque moment est important en F1, mais cette évolution, notre corrélation et notre compréhension dicteront ce que nous ferons pour les prochaines évolutions et à quel point nous les comprendrons. Ce que nous apprenons maintenant déterminera la position de notre voiture en octobre et novembre, c'est donc une période très importante pour nous."

Kevin Magnussen devant Daniel Ricciardo pendant les EL1 à Silverstone.

Kevin Magnussen devant Daniel Ricciardo pendant les EL1 à Silverstone.

Photo de: Simon Galloway / Motorsport Images

Bien que ces décisions cruciales dépendront du département technique de VCARB, Ricciardo a déclaré qu’il était essentiel pour lui de fournir autant d'informations que possible, afin d'aider l'équipe à comprendre la monoplace au maximum.

"Je ne suis évidemment pas un ingénieur, ni spécialisé en aérodynamique", a-t-il déclaré. "Mais dans ces moments-là, je pense que notre devoir en tant que pilote est de donner tout ce que nous pouvons. Les sentiments, les réactions, les points positifs, les points négatifs, les comparaisons avec d'autres voitures, absolument tout. Juste pour permettre à l'équipe de comprendre pourquoi nous sommes là où nous sommes en ce moment."

"Je leur balance tout ce que j'ai et après je leur dis : 'Débrouillez-vous'. Mais oui, nous devons tout mettre sur la table. J'espère qu'ils pourront comprendre ce que nous ressentons sur le simulateur et qu'ils pourront l'appliquer à la voiture réelle. C'est un travail d'équipe. Mais oui, on a pas mal de choses à revoir sur ces trois dernières semaines."

Lire aussi :

La nécessité pour l'équipe de ne pas perdre l'élan de son début de saison est d'autant plus importante face aux progrès fulgurants de son principal rival, Haas. À Silverstone, Nico Hülkenberg a une nouvelle fois terminé sixième, ce qui a permis à l'équipe américaine de revenir à seulement quatre points de VCARB au championnat constructeurs.

Interrogé sur l'équipe qui l'a le plus surpris lors des dernières courses, Ricciardo a déclaré : "Sans aucun doute : Haas ces deux derniers week-ends. Nico a fait un gros score sur deux week-ends de suite maintenant, et tout d'un coup [ils menacent] notre sixième place au championnat."

"Nous savons que ce sport peut évoluer très rapidement et qu'il ne faut jamais se relâcher. C'est pourquoi, chapeau à l'équipe, nous avons apporté des évolutions il y a deux semaines, nous avons poussé, nous avons apporté des évolutions à presque chaque course, et elles ont [la plupart du temps] très bien fonctionné. Cette fois-ci [les évolutions n'ont pas fonctionné] autant que nous l'aurions voulu. Mais ce n'est pas par manque d'efforts."

"C'est maintenant que l'on est testé : la saison s'annonçait très bien et maintenant, on stagne un peu. Nous devons faire le bon pas en avant. Bien sûr, les gens sont frustrés, mais il s'agit d'être constructif et d'essayer de garder tout le monde uni. C'est aussi une source de motivation. Vous voyez Haas, ils ont manifestement trouvé quelque chose, donc il y a de bons chronos. Il y a des choses que nous pouvons trouver. Nous devons donc nous assurer que nous les trouvons."

Rejoignez la communauté Motorsport

Commentez cet article
Article précédent Hamilton a conjuré la peur de ne plus jamais gagner en F1
Article suivant La méforme de Pérez "ouvre la porte" à McLaren face à Red Bull

Meilleurs commentaires

Abonnez-vous gratuitement

  • Accédez rapidement à vos articles favoris

  • Gérez les alertes sur les infos de dernière minute et vos pilotes préférés

  • Donnez votre avis en commentant l'article

Motorsport Prime

Découvrez du contenu premium
S'abonner

Édition

France France