Les progrès de Leclerc gâchés par une sortie de piste inexpliquée

partages
commentaires
Les progrès de Leclerc gâchés par une sortie de piste inexpliquée
Par : Basile Davoine
16 avr. 2018 à 08:02

Dix-neuvième et dernier du Grand Prix de Chine, le rookie a signé un résultat qui ne reflète pas la qualité du week-end qu'il a fourni.

Charles Leclerc, Sauber C37 Ferrari
Charles Leclerc, Sauber, rencontre un jeune fan
Charles Leclerc, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber C37 Ferrari
Charles Leclerc, Sauber
Charles Leclerc, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber C37 Ferrari, repart après un tête-à-queue
Charles Leclerc, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber C37 Ferrari
Charles Leclerc, Sauber
Charles Leclerc, Sauber C37 et Marcus Ericsson, Sauber C37
Charles Leclerc, Sauber C37 Ferrari, Marcus Ericsson, Sauber C37 Ferrari

À Shanghai, Charles Leclerc estime avoir réalisé les trois meilleurs jours depuis ses débuts, à l'heure de dresser le bilan. Paradoxalement, si le résultat n'est pas à la hauteur des attentes, les progrès sur tous les plans sont un gage d'optimisme.

S'il s'est retrouvé condamné à une position si lointaine au classement, c'est avant tout à cause d'une sortie de piste que l'équipe suisse et son pilote ne s'expliquent pas encore. Le Champion de F2 en titre a la ferme conviction que c'est un ennui technique qui a provoqué son passage par le bac à gravier au virage 1. Quoi qu'il en soit, les points positifs demeurent nombreux avant de mettre le cap sur Bakou. 

"C'était un week-end positif dans l'ensemble, sur le plan personnel", estime Leclerc, interrogé par Motorsport.com. "En qualifications, j'étais content de mon tour, content de mes sensations dans la voiture. Bien sûr, nous n'étions pas là où nous voulions être. Mais il y a des week-ends comme ça. Nous devons travailler pour le prochain week-end et espérer que ce soit mieux à Bakou."

"En course, je crois que nous attendions plus, et il y avait plus à faire. Nous avons pris un assez bon départ, fait un bon premier tour dans lequel nous avons gagné des places. Puis il y a eu un très bon relais en pneus tendres. Avec les mediums, les trois premiers tours étaient plutôt positifs. C'était difficile de rester derrière Pierre à cause de la perte d'appui aérodynamique. Puis je suis parti en tête-à-queue dans le premier virage." 

"Je crois que nous devons encore analyser ça, car en regardant les données, il y a quelque chose qui ne va pas. Je suis le premier à le dire quand je fais une erreur, mais cette fois, je crois qu'il y a eu quelque chose d'autre. Nous avons aussi constaté des dégâts sur le fond plat. Nous ne savons pas encore vraiment ce qui les a causés, si c'était avant le tête-à-queue ou après."

"C'est dommage, car après le tête-à-queue nous étions très, très lents dans toutes les portions à haute vitesse. Nous devons analyser ce qui s'est passé, mais jusque-là c'était une course positive, c'est quelque chose dont nous devons nous satisfaire. Le résultat final n'est pas celui que nous voulions mais comme je l'ai dit, il y a beaucoup de points positifs."

La 12e place décrochée à Bahreïn pendant que Marcus Ericsson ouvrait le compteur d'Alfa Romeo Sauber reste donc pour le moment le meilleur résultat de Charles Leclerc en F1. La monoplace conçue à Hinwil dispose d'un niveau encore limité pour avoir l'ambition de briller régulièrement, mais sa compréhension avance dans la bonne direction.

"Je crois que nous sommes plutôt forts quand les températures sont élevées", souligne Leclerc. "Nous avions beaucoup de mal ici en qualifications lorsque les températures étaient plutôt basses. Nous devons travailler là-dessus. Mais nous disposons de toutes les données qu'il nous faut. Bien sûr, il y avait aussi certains virages où nous étions en difficulté ici, et nous devons étudier ça pour progresser. Mais j'espère que c'est quelque chose que nous pourrons régler très bientôt."

Propos recueillis par Scott Mitchell 

Prochain article Formule 1
Vettel critique le timing du Safety Car, la FIA répond

Article précédent

Vettel critique le timing du Safety Car, la FIA répond

Article suivant

Hamilton spectateur anxieux du duel Verstappen/Vettel

Hamilton spectateur anxieux du duel Verstappen/Vettel
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Chine
Catégorie Course
Lieu Shanghai International Circuit
Pilotes Charles Leclerc
Équipes Sauber
Auteur Basile Davoine
Type d'article Réactions