Les progrès rapides de Renault étonnent Force India

Dans les rangs de Force India, on se dit impressionné par le travail effectué par Renault en ce début de saison, alors que l'écurie française vit sa deuxième saison depuis son retour à part entière en F1.

Renault a racheté Lotus en fin d'année 2015, avant de connaître une saison pénible l'an passé sur les circuits. Le Losange n'avait inscrit que huit points, avec une monoplace hors du coup et qui avait été conçue à Enstone avant le retour du constructeur français. Neuvième du championnat constructeurs l'an passé, Renault vise cette année le top 5, et malgré un chemin encore long à parcourir, le compteur points a été ouvert le week-end dernier par Nico Hülkenberg, neuvième du Grand Prix de Bahreïn.

Ces premiers points font suite à un début de saison prometteur, lors duquel Renault s'est rapidement immiscé au cœur du peloton, non sans surprendre Force India, pour le moment quatrième du championnat.

"Renault a fait un travail fantastique pendant l'hiver, bien meilleur ce que j'avais imaginé, mais nous avons identifié cela comme un problème clé", confié à Motorsport.com Bob Fernley, directeur adjoint de Force India. "En arrivant sur les essais hivernaux, j'avais le sentiment que nous serions dans une bagarre à quatre, avec Williams, Toro Rosso et McLaren. Clairement, McLaren n'y est pas, mais Renault est arrivé là où McLaren aurait dû être, et je pense que ce sera comme ça toute la saison."

"À ce que nous pouvons voir pour le moment, ça semble assez enthousiasmant. On a deux équipes qui se battent devant, et quatre qui se battent pour la quatrième place, avec évidemment Red Bull qui est quelque part au milieu de ça."

Un petit truc en plus en qualifs ?

Fernley n'est pas le seul surpris, puisque chez Toro Rosso, Carlos Sainz n'a pas caché être impressionné par les performances de Renault, plus particulièrement en qualifications. Un exercice dans lequel Hülkenberg a excellé le week-end dernier, prenant la septième place sur la grille de départ.

"Sur les courts relais, Renault semble avoir quelque chose en plus", constate le pilote espagnol. "Il y a quelque chose, peut-être au niveau aérodynamique, avec les pneus, ou quelque chose d'autre que nous n'avons pas sur un tour."

"Sur les longs relais, il semble que nous soyons un peu pareils. Nous sommes particulièrement bons avec les pneus cette année, c'est une surprise pour nous. En Chine et en Australie, nous avons épargné les pneus, donc ça pourrait avoir quelque chose en rapport avec ça. Mais Renault a vraiment fait un pas en avant avec sa voiture, nous pouvons le voir avec les données."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Équipes Force India , Renault F1 Team
Type d'article Actualités