Formule 1
26 sept.
-
29 sept.
Événement terminé
10 oct.
-
13 oct.
Événement terminé
24 oct.
-
27 oct.
Événement terminé
01 nov.
-
03 nov.
Événement terminé
14 nov.
-
17 nov.
Événement terminé
28 nov.
-
01 déc.
EL1 dans
8 jours

La F1 se tourne vers l'écologie, Hamilton approuve

partages
commentaires
La F1 se tourne vers l'écologie, Hamilton approuve
Par :
30 oct. 2019 à 08:00

La Formule 1 va dévoiler le 12 novembre un nouveau projet pour promouvoir l'écologie tout en améliorant son image, une initiative approuvée par Lewis Hamilton.

Ce projet a été présenté aux directeurs d'équipe par Chase Carey, président de la F1, et Greg Maffei, PDG de Liberty Media (propriétaire de la F1) ce samedi matin à Mexico. Il s'agirait notamment de réduire l'empreinte carbone du championnat afin qu'elle soit neutre d'ici 2030 – un objectif déjà atteint notamment par McLaren, qui a été reconnu par la FIA comme la première écurie à l'empreinte carbone neutre en 2012 – ainsi que de mettre davantage l'accent sur les unités de puissance hybrides utilisées depuis 2014, avec lesquelles la consommation de carburant a été réduite d'un tiers environ par rapport aux V8 atmosphériques précédemment utilisés en F1.

Chase Carey avait expliqué dès le mois d'août que l'écologie allait être à l'ordre du jour : "L'une de nos priorités, et nous allons en faire davantage à l'automne, est vraiment une histoire passée sous silence en F1. Ce sont les bonds en avant que nous avons faits en matière d'écologie. Le moteur hybride qui a été lancé il y a quelques années était un incroyable pas en avant en matière d'efficience au niveau du carburant, tout en maintenant la puissance."

Lire aussi :

"Nous travaillons agressivement, notamment avec l'industrie pétrolière dans son ensemble, sur les choses comme les combustibles synthétiques, les biocarburants, l'hydrogène. Je pense que vous allez voir, d'ici la fin de l'année, le sujet de l'écologie prendre une place bien plus prépondérante. Et je pense que cela démontre honnêtement que le problème de l'environnement est important pour tout le monde, et pour progresser dans ce domaine, le plus important est de se demander comment réduire les émissions de CO2 du moteur à combustion ? Il pourrait n'y avoir rien de plus important."

Lewis Hamilton, quant à lui, est au cœur des conversations ces jours-ci, accusé d'hypocrisie pour avoir tenté de soulever le sujet de l'écologie malgré son statut de champion de Formule 1. De son régime végétalien à la vente de son jet privé et de certains de ses véhicules, Hamilton s'efforce depuis quelques années de changer ses habitudes.

"J'espère que vous vous rappelez que ça fait un moment que je parle de ça", souligne le pilote Mercedes, interrogé par Motorsport.com. "Je parle de diversité, de ce qui doit changer, comme le premier échelon du karting car c'est trop coûteux et il n'y a aucune diversité. C'est un certain nombre de choses."

Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1

"Je trouve ça super que la F1 réagisse enfin. En général, c'est ce que font beaucoup d'entreprises de nos jours. Ils disaient qu'ils étaient écolos parce qu'ils recyclaient le papier ou quelque chose du genre dans leur bureau, mais ce n'était pas une priorité. C'est super d'entendre leurs nouveaux projets. Bien sûr, je soutiendrais ça. Je ne serai pas là pour constater la majeure partie de l'impact que cela aura, mais j'adorerais jouer un rôle là-dedans et aider notre sport à avancer."

"Quand je prendrai ma retraite, je continuerai à regarder les courses, j'en serai toujours fan. Je suis content que Liberty arrive car je ne suis pas sûr que si Bernie [Ecclestone] était là, ils auraient fait le moindre changement ! Nous n'aurions toujours pas les réseaux sociaux car il trouvait ça inutile et pas important."

Quant à Toto Wolff, directeur de l'écurie Mercedes, il n'a pas souhaité donner de détails sur ce qui a été dévoilé lors de la réunion des team principals avec les dirigeants de la F1, mais il apporte déjà tout son soutien au projet en question.

"C'est à Liberty d'annoncer ce qu'ils veulent faire. Nous sommes tous conscients de devoir contribuer, essayer de réduire notre empreinte carbone et avoir le bon message écologique, et ce qui nous a été présenté aujourd'hui a l'air bien ficelé. Quant à nous en tant qu'équipe, nous prenons vraiment 'l'aspiration' de ces activités. Nous en avons déjà fait beaucoup et estimons pouvoir élever le niveau de notre contribution", conclut Wolff.

Propos recueillis par Adam Cooper

Article suivant
Brawn : Verstappen doit "apprendre de ses erreurs"

Article précédent

Brawn : Verstappen doit "apprendre de ses erreurs"

Article suivant

Le GP de Miami se heurte à une forte opposition locale

Le GP de Miami se heurte à une forte opposition locale
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton Boutique
Équipes Mercedes Boutique
Auteur Benjamin Vinel