Prost favorable à l'alternance France-Belgique

Alain Prost estime que l’alternance entre le Grand Prix de France et de Belgique pourrait être la meilleure solution pour un retour d’une manche du championnat du monde de Formule 1 sur le sol français

Alain Prost estime que l’alternance entre le Grand Prix de France et de Belgique pourrait être la meilleure solution pour un retour d’une manche du championnat du monde de Formule 1 sur le sol français.

La dernière édition du Grand Prix de France remonte à 2008 sur le circuit de Nevers Magny-Cours, et depuis toutes les tentatives pour un retour de la F1 ont échoué.

Pour Prost, qui avait activement travaillé sur le projet d’un Grand Prix de France à Paris, estime que la situation économique actuelle en Europe ne permet pas d’accueillir une épreuve du championnat du monde chaque année.

"Évidemment, la meilleure solution pour la France et la Belgique serait d’avoir leur propre Grand Prix chaque année, mais malheureusement, nous devons admettre que l’Europe doit faire face à de grandes difficultés. Si c’est le seul moyen pour que la course ait lieu, alors pourquoi pas ? C’est mieux que rien," a déclaré Prost au site Internet russe F1News.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Alain Prost
Type d'article Actualités