Prost : Le règlement ne peut pas plaire à tout le monde

Alain Prost sait à quel point les pilotes sous mis à rude épreuve en qualifications sur le tracé de Monaco

Alain Prost sait à quel point les pilotes sous mis à rude épreuve en qualifications sur le tracé de Monaco. Avec la pluie comme invitée pour le début de la séance et des conditions constamment changeantes, les temps au tour ont chuté de pas moins de 10 secondes entre la Q1 et la Q3 ! Une épée de Damoclès au-dessus de la tête de tous les pilotes, qui ont dû pousser de bout en bout aujourd’hui. Le Quadruple Champion du Monde est admiratif du travail fait par le plateau 2013 aujourd’hui.

Si j'avais été pilote, j'aurais eu beaucoup de pression : on doit tout faire parfaitement, avoir les bons pneus, les bonnes températures”, décrit-il pour Sky Sports. “Les Mercedes ont une bonne chance de pouvoir se défendre, mais les pilotes ont également fait du bon travail aujourd'hui. Il va falloir voir les conditions demain. Ce sera plus facile pour eux demain ; est-ce que ce sera bénéfique pour eux, on ne sait pas, s'ils bloquent tout le monde, il va falloir avoir la bonne stratégie” !

Les changements liés aux stratégies pneumatiques prennent toute leur ampleur cette saison. Certaines équipes, comme Mercedes, sont redoutables sur un tour avec une chauffe rapide et l’absence de considérations telles que l’usure, mais les monoplaces gagnantes sont celles qui économisent le mieux leurs gommes et se montrent régulières au fil d’une course.

C'est dur à expliquer, mais nous avons un règlement qui ne peut pas plaire à tout le monde. On a toujours eu des moments où tout le monde devait s'adapter, c'est très compliqué de faire un règlement avec tous les aspects”, poursuit le Professeur.

On ne plaignait il y a quelques années que le leader partait et qu'il n'y avait pas de bagarre ; on a alors ajouté du spectacle, certes on est allé peut-être un peu loin, mais il faut l'accepter. En 1986, quand j'ai gagné le titre, on avait aussi des problèmes avec les pneus, et ça a été l'un des facteurs qui m'ont fait gagner le titre. Pour 2014, personne ne sait vraiment ce qui va se passer avec les nouveaux moteurs car la manière dont la puissance sera amenée aux pneus sera différente. Il sera en tout cas difficile de s'adapter et ça sera bien sympathique à voir”.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Alain Prost
Équipes Mercedes
Type d'article Actualités