Prost : "Un choix qui est né d'une certaine tension"

partages
commentaires
Prost :
15 sept. 2013 à 13:00

Pour avoir vécu des situations similaires lorsqu'il pilotait chez McLaren aux côtés d'Ayrton Senna, Alain Prost est sans doute très bien placé pour commenter le choix de Ferrari d'aligner un duo Alonso-Räikkönen en 2014

Pour avoir vécu des situations similaires lorsqu'il pilotait chez McLaren aux côtés d'Ayrton Senna, Alain Prost est sans doute très bien placé pour commenter le choix de Ferrari d'aligner un duo Alonso-Räikkönen en 2014.

Pour le quadruple Champion du Monde, l'annonce du retour du Finlandais est sans aucun doute une bonne chose pour la Formule 1, mais elle traduit selon lui des tensions désormais évidentes entre Fernando Alonso et son équipe.

"Si je parle en tant que fan, je dirais que c'est bien d'avoir deux numéros un ensemble", a confié le Français. "Je pense que c'est un choix qui est né d'une certaine tension entre Fernando et la Scuderia, qui a semblé évidente durant l'année."

Par ailleurs, Prost n'est pas certain que le management actuel de Maranello soit en mesure de gérer deux pointures et deux tempéraments opposés au sein de son équipe. A ce titre, il a confié ses doutes au sujet de Stefano Domenicali.

"Désormais, il [Alonso] ne sera pas le numéro un incontesté, au moins au départ, et je ne suis pas certain que Stefano Domenicali ait la capacité d'un Jean Todt ou d'un Ross Brawn pour gérer ce genre de situation. En Italie, la presse met beaucoup de pression, donc j'imagine que tôt ou tard il y aura des problèmes."

Prochain article Formule 1
Le circuit de Mexico a été inspecté par la FIA

Article précédent

Le circuit de Mexico a été inspecté par la FIA

Article suivant

Hülkenberg se doit encore de convaincre à Singapour

Hülkenberg se doit encore de convaincre à Singapour