Prost : Vettel me dépassera probablement un jour

Seul quadruple Champion du Monde de l'histoire, bien que devancé au nombre total de titres par Juan-Manuel Fangio (5) et Michael Schumacher (7), Alain Prost pense qu'il sera rapidement rejoint au palmarès de la Formule 1 par Sebastian Vettel

Seul quadruple Champion du Monde de l'histoire, bien que devancé au nombre total de titres par Juan-Manuel Fangio (5) et Michael Schumacher (7), Alain Prost pense qu'il sera rapidement rejoint au palmarès de la Formule 1 par Sebastian Vettel.

Le Français voit cette éventualité davantage comme une fatalité que comme une contrariété, d'autant plus que ses quatre titres n'ont jamais constitué un record.

"Il me dépassera probablement un jour. Quand j'ai perdu mon record du plus grand nombre de victoires en Grand Prix au profit de Michael Schumacher, c'était autre chose. Je n'étais pas content. Si l'on est au sommet, on veut y rester. Mais désormais, que je sois le deuxième, troisième ou quatrième pilote le plus victorieux de l'histoire de la Formule 1, ça ne change rien", a confié Prost au journal allemand Welt.

Sacré lors des trois dernières saisons, Sebastian Vettel est en tête du championnat 2013 après six épreuves, et Prost reconnait qu'il ne lui trouve pas vraiment de point faible.

"Ces dernières années, on disait toujours qu'il ne pouvait gagner des courses qu'en partant devant. Et bien, il a contredit cela la saison dernière. J'ai discuté avec lui l'été dernier, quand Fernando Alonso était loin devant lui. Je lui ai dit 'Peux-tu le faire ?' et il m'a répondu 'Oui, clairement'. Il faut ce genre de conviction pour être un grand pilote."

Le Professeur a également abordé le sujet délicat des pneus Pirelli, et des changements envisagés par le manufacturier italien pour le prochain Grand Prix au Canada. Il voit trois cas de figures très clairs se dessiner.

"Premièrement, s'il y a un problème de sécurité, alors la décision est absolument correcte. Deuxièmement, à l'avenir il y aura deux ou trois arrêts au lieu de quatre, ce serait bien aussi car les courses sont devenues très confuses. Mais troisièmement, si cela est du à l'influence de forces externes, ce serait un désastre", a-t-il prévenu. "Je pense que ces modifications ne changeront pas beaucoup les choses. Lotus et Ferrari ne vont pas perdre l'avantage qu'elles ont."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Michael Schumacher , Fernando Alonso , Alain Prost , Sebastian Vettel
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités