Q1 - Beaucoup de pilotes dans le mur sous la pluie!

Les équipes font déjà face à un grand défi avec la première séance de Q1 de la saison, à Melbourne : avec une importante quantité d’eau sur la surface de la piste et plus de pluie attendue durant la séance, tout le monde se doit s’adapter les...

Les équipes font déjà face à un grand défi avec la première séance de Q1 de la saison, à Melbourne : avec une importante quantité d’eau sur la surface de la piste et plus de pluie attendue durant la séance, tout le monde se doit s’adapter les réglages des monoplaces pour la pluie, tout en gardant à l’esprit que les conditions de piste en course risquent d’être sèches, dimanche.

La séance qualificative est reportée une première fois de 10 minutes en raison de l’humidité de la piste. Le début de l’action se fait donc attendre jusque dans les ultimes instants pour tous les courageux ayant défié le radioréveil ! Charlie Whiting, Délégué Technique de la FIA en contact permanent avec la voiture de sécurité, annonce par la suite un nouveau report du début de la séance de 10 minutes, les risques d’aquaplaning étant réellement importants. La situation n’évoluant pas, un report de séance à 17h30 locales est annoncé. Après trente minutes d’attente, les F1 sont enfin en piste pour la première séance qualificative de la saison 2013, Lewis Hamilton se plaçant en locomotive.

Nico Rosberg est le premier à valider un temps en 1’48’’028. Van der Garde est la première victime de la pluie, perdant son aileron avant dans le mur du virage 5.

L’action ne manque pas, Lewis Hamilton perdant sa Mercedes dans le virage 1 et partant en tête-à-queue. Sa mésaventure s’achève par un choc de l’aileron arrière contre le mur, mais le Britannique parvient à poursuivre après une manœuvre et ignore l’appel des stands pour changer d’aileron arrière. Son coéquipier, en revanche, est décidemment à l’aise, améliorant secteur après secteur ses chronos et améliorant sensiblement la référence, désormais en 1’46'’539.

Massa touche fortement à son tour le mur au virage 12 et perd son aileron avant. Chanceux, le Brésilien ne perd ni pneu, ni suspension.
Vergne signe le meilleur chrono à 8 minutes de la fin de séance en 1’46’’339, avant de se voir délogé par Vettel (1’46’’188). Pérez , 16ème, manque d’emboutir sa McLaren contre le mur de justesse. Button, Di Resta et Sutil choisissent de passer les intermédiaires, en dépit d’une importante quantité d’eau en piste. Ils sont vite imités par de nombreux autres pilotes, avec moins de cinq minutes à disputer. Avec les intermédiaires, Button améliore le meilleur temps d’une seconde pleine et prend le commandement de la séance. Les chronos tombent à tout-va. Tout le monde est sous la menace de l’élimination sans bon tour en P Zero Verts. Charles Pic et Esteban Gutierrez poussent trop et partent à la faute. Fin de séance pour les deux jeunes pilotes, tous deux victimes d’un choc frontal.

Le dernier mot revient à Nico Rosberg, en 1’43’’380.

Pic, van der Garde, Chilton, Bianchi, Gutierrez et Maldonado ne disputeront pas la Q2.

 Grand Prix d'Australie - Les éliminés de Q1
#
Pilote / Ecurie
Temps
17 1:47.614
18 1:47.776
19 1:48.147
20 1:48.909
21 1:49.519
22 1:50.626

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Nico Rosberg , Esteban Gutiérrez , Charles Pic
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités