Q1 - d'Ambrosio passe de justesse

Après des séances d’essais libres des plus serrées voyant plus d’une dizaine de monoplaces évoluer dans la même seconde avec régularité, les qualifications du Grand Prix d’Italie, à Monza, s’annoncent des plus indécises

Après des séances d’essais libres des plus serrées voyant plus d’une dizaine de monoplaces évoluer dans la même seconde avec régularité, les qualifications du Grand Prix d’Italie, à Monza, s’annoncent des plus indécises.

Toutes bien préparées sur le sec grâce à une belle météo lors des séances d’essais, les équipes sont prêtes à en découdre par 27°C dans l’air et 40°C en piste. Pour Pastor Maldonado et Paul di Resta en particulier, la séance s’annonce difficile avant même d’avoir pris la piste, étant respectivement sous le coup d’une pénalité de 10 places et 5 places sur la grille. Jérôme d’Ambrosio dispute de son côté ses premières qualifications avec Lotus, en remplacement de Romain Grosjean, suspendu pour cette manche.

Pour la Q1, les pilotes disposent de 20 minutes établir un temps leur permettant de ne pas être dans la zone rouge des 7 derniers de la grille.

Hülkenberg rencontre un problème à la première chicane et doit s’immobiliser. Sa monoplace ne pourra pas se relancer en piste sur le reste de la Q1.

D’Ambrosio est l’un des premiers à réaliser un tour lancé, afin de prendre ses marques avec les pneus durs. Pourtant, c’est avec les mediums qu’il faudra rouler pour de nombreux pilotes afin de passer. Le Belge est directement en danger dans les derniers instants de la séance. Heureusement pour lui, personne ne parvient à améliorer derrière lui, et le 17ème temps suffira.
Hülkenberg, De la Rosa, Karthikeyan, Pic, Glock, Petrov et Kovalainen restent en Q1…

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Paul di Resta , Pastor Maldonado , Romain Grosjean
Type d'article Actualités