Q1 - Di Resta une nouvelle fois éliminé

Après des essais libres radicalement placés sous le signe de Red Bull, existe-t-il un challenger aujourd’hui en qualifications pour l’équipe de Milton Keynes ? Le tracé de Singapour est une piste requérant de forts appuis aérodynamiques

Après des essais libres radicalement placés sous le signe de Red Bull, existe-t-il un challenger aujourd’hui en qualifications pour l’équipe de Milton Keynes ? Le tracé de Singapour est une piste requérant de forts appuis aérodynamiques. Si la Lotus de Romain Grosjean s’est montrée efficace lors des EL3 dans le second secteur, la vitesse sur un tour de la E21 n’est pas la grande force du team, et Räikkönen rencontre de son côté de gros soucis de sousvirage.

Les pilotes disposent ce weekend des pneus supertendres et des mediums pour aborder le magnifique tracé de Singapour, où les F1 roulent de nuit par 30°C dans l’air et en piste aujourd’hui. Il y a fort à parier que les mediums ne seront que très peu utilisés ce samedi en raison de la très importante différence de performance au tour entre les deux mélanges. Les images thermiques proposées par la FOM ce weekend montrent bien que le train arrière de Red Bull chauffe beaucoup moins que nombre des machines adverses, comme les Mercedes, qui sont cependant régulièrement les animatrices du samedi et sont donc à surveiller de près.
La première monoplace à prendre la piste est la Williams de Pastor Maldonado. Le Vénézuélien apprécie particulièrement les tracés urbains mais ne dispose pas d’une monoplace à la hauteur de son talent cette saison. Tous les pilotes en piste en début de séance sont équipés du mélange medium.

Hamilton place une première référence en mediums en 1.47.087s après sept minutes au volant de sa Mercedes. Rosberg trouve huit dixièmes sur le temps de son coéquipier alors que plusieurs monoplaces chaussent déjà les pneus supertendres.

Est-il possible de passer en Q2 sans même chausser le composé le plus tendre proposé par Pirelli ? Seule l’équipe Red Bull semble pouvoir jouer cette carte en limitant les risques. La Sauber de Nico Hülkenberg apporte une bribe de réponse en s’emparant du meilleur temps avec une seconde pleine d’avance sur la référence de Rosberg en supertendres (1’45.381s)!
Red Bull choisit de sortir du garage avec seulement 7 minutes à disputer. McLaren a également fait le choix du composé le plus performant pour cette fin de Q1, tout comme les Mercedes, Alonso et Räikkönen. La bataille est lancée. Webber n’améliore le temps de Hülkenberg que d’un petit dixième avec son train de supertendres.

Les améliorations tombent de toutes parts. Hamilton prend les devants en 1’44.196, soit 9 dixièmes plus vite que la McLaren de Button, P2 ! A une minute de la fin de séance, Massa, P18, reste dans la zone rouge et est englué dans le trafic. Le pilote Ferrari se doit d’améliorer sensiblement pour se qualifier en Q2. En dépit d’un contact de Van der Garde contre le mur, les Marussia restent derrière les deux Caterham. Massa se sort de la zone rouge pour quelques dixièmes. Maldonado et Di Resta leur tiendront compagnie parmi les éliminés au terme de cette Q1. Les qualifications ne sont décidemment pas un exercice dans lequel le pilote Ecossais se distingue cette saison… Il s'agit de la cinquième élimination en Q1 en huit GP pour le pilote Force India.

 Grand Prix de Singapour
Qualifications - Les éliminés de Q1
#
Pilote / Ecurie
Tours
Q1
17   8 1:46.121
18   10 1:46.619
19   6 1:48.111
20   6 1:48.320
21   6 1:48.830
22   6 1:48.930

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pastor Maldonado , Nico Hülkenberg , Romain Grosjean
Équipes McLaren , Mercedes , Sauber , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités