Q1 - Vergne contre la pluie et son team

La pluie est encore là pour le début de la séance de qualifications

La pluie est encore là pour le début de la séance de qualifications. La météo a été le plus grand facteur à prendre en compte depuis le début du weekend, et équipes comme pilotes paieront maintenant toute erreur cash.

Personne ne souhaite perdre de temps pour prendre la piste en pneus intermédiaires, car tous savent que l’intensité se fera plus importante dans les minutes suivantes. Une trajectoire sèche s’est dessinée sur le tracé d’Interlagos ; les conditions les plus sèches depuis le début du weekend, mais la pluie tombe sur le troisième secteur dès les premiers instants de la Q1 et les conditions d’adhérence vont déjà en diminuant.

Hamilton dispose immédiatement de la référence, en 1’25.342, quelques millièmes de seconde devant Vettel, alors que la piste s’assèche de nouveau. Gêné par Fernando Alonso dans son tour lancé, Mark Webber perd du temps et doit continuer à pousser pour assurer son passage en Q2.
Toro Rosso garde Jean-Eric Vergne dans les stands alors que de nombreux pilotes expliquent dans la radio que les conditions de piste se dégradent.

Tendu, JEV demande des explications à ses ingénieurs, se trouvant dans la zone rouge des pilotes éliminables en Q1. La stratégie de l’équipe est une nouvelle fois discutable dans ces conditions pourtant appréciées du Français.
Menacé également, Heikki Kovalainen reste en piste dans l’espoir d’améliorer son chrono. Seulement 14ème à 10 minutes de la fin de séance, le Finlandais n’a rien d’assuré, tout comme Daniel Ricciardo et Pastor Maldonado, respectivement P15 et P16.

Les temps ne sont pas améliorés dans les minutes suivantes. Peu de pilotes sont en piste, toujours avec les pneus intermédiaires. Vergne se lance en piste le couteau entre les dents pour chercher le petit plus de performance lui permettant de passer en Q2. La monoplace glisse cependant trop et concède de gros dixièmes. Kovalainen parvient à fortement améliorer son temps dans tous les secteurs avec un tour solide et se replace P5. Vergne a encore son destin entre les mains dans les derniers instants.

JEV passe pour quelques millièmes avec un solide dernier secteur, prenant le dessus sur son coéquipier.

Chilton, Bianchi, Van der Garde, Pic, Gutierrez et Maldonado ne disputeront pas la Q2.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Mark Webber , Fernando Alonso , Heikki Kovalainen , Pastor Maldonado , Daniel Ricciardo , Jean-Éric Vergne
Équipes Toro Rosso
Type d'article Actualités