Q2 - Button et les Sauber en dehors du top 10!

Economiser les pneus supertendres a failli coûter très cher à Lewis Hamilton en Q1 : le Britannique, 17ème de la première séance chronométrée a uniquement obtenu son ticket d’accès pour la Q2 grâce à un freinage manqué par Senna dans sa dernière...

Economiser les pneus supertendres a failli coûter très cher à Lewis Hamilton en Q1 : le Britannique, 17ème de la première séance chronométrée a uniquement obtenu son ticket d’accès pour la Q2 grâce à un freinage manqué par Senna dans sa dernière tentative.

Il faudra maintenant se classer dans le top 10 pour pouvoir disputer la Q3, par 4°C en piste de moins que dans la matinée, en EL3.
Perez sort dès le début de la Q2. La Ferrari d’Alonso semble plus à l’aise avec le composé Pirelli tendre depuis le début du weekend et se trouve face à un dilemme, mais ce sont bien les supertendres qui sont chaussés sur toutes les monoplaces.

Cette fois, pas de zèle chez Red Bull, qui prend également très vite la piste. Vettel s’empare de la tête avec un 1’37’’767, plus rapide de plus de 4 dixièmes que son temps de référence en Q1. Le team ne prend pourtant aucun risque et renvoie le pilote allemand en piste à 6 minutes de la fin de séance, se sachant plus rapide que les deux dixièmes qui le séparent d’Alonso, deuxième.

Derrière, les chronos sont extrêmement serrés pour se faire une place dans le top 10. Ce sont au final Vergne, Ricciardo, Maldonado, Di Resta, Kobayashi, Perez, Button qui restent sur le carreau, certains d’entre eux n’ayant pas pu améliorer dans leurs dernier tour en raison du drapeau jaune provoqué par la sortie de piste de Daniel Ricciardo.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Daniel Ricciardo
Équipes Sauber , Ferrari
Type d'article Actualités