Q2 - Hamilton, Räikkönen et Grosjean hors du Top10!

La Q2 s’annonce comme l’un des grands moments du weekend du GP d’Italie

La Q2 s’annonce comme l’un des grands moments du weekend du GP d’Italie. Avec les Mercedes aux affaires après avoir dissimulé leur rythme en essais libres, nombreuses sont les équipes qui pourraient rencontrer une contrariété au terme de la séance, compte tenu de la proximité des temps depuis le début de l’évènement.

Un dixième peut signifier trois à quatre places sur la grille à Monza, et certaines équipes sont tentées de jouer le jeu d’équipe avec le phénomène d’aspiration pour trouver quelques onces de performance supplémentaire dans les lignes droites.

Il faudra clairement les pneus mediums pour se qualifier dans le top 10, comme en atteste le choix fait par les pilotes en piste.
Fernando Alonso établit un 1’24.227 , plus rapide que son temps de Q1 de quatre dixièmes, et se place en tête. Hamilton sort très large de la Parabolique, faisant une excursion à grande vitesse dans les graviers, et propageant un grand nuage de poussière avant la ligne droite des stands.

La monoplace ne semble pas endommagée, mais les pneus du Britannique auront besoin de kilomètres supplémentaires pour atteindre une température de fonctionnement optimale. Ce voyage par les graviers ne permet pas au Britannique d’aligner un temps compétitif dans la foulée et Mercedes prend la décision de le faire entrer aux stands pour changer d’enveloppes et essayer une dernière paire de tours lancés.

A cinq minutes de la fin de séance, le vainqueur du GP d’Italie 2012 n’est que 14ème. Vettel et Webber n’ont pas encore aligné de tour chrono, attendant les ultimes instants pour sortir du bois en pneus mediums neufs. Rien n’est acquis pour les 16 pilotes en course pour un accès à la Q3. Webber signe un temps frôlant celui d’Alonso, et prend la Q2 provisoire, avant que Vettel, auteur de deux meilleurs derniers secteurs, ne prenne les commandes en 1’23.977.

Hamilton, poleman des quatre dernières courses, signe un 9ème chrono à une minute de la fin de séance et bénéficie d’une ultime chance d’améliorer pour espérer passer. La menace est également grande pour Grosjean, Pérez et les Force India, tandis que Ricciardo et Vergne montrent à quel point la Toro Rosso est rapide en occupant le top 7.
Hamilton paie cash son erreur et ne franchit pas le cap de la Q3.

Räikkönen est l’autre Champion du Monde à manquer son ticket d’accès. Grosjean complète la déception Lotus, avec le 13ème temps.

[

Grand Prix d'Italie
Les éliminés de Q2

#

Pilote / Ecurie

Tours

Q2

11   16 1:24.610
12   14 1:24.803
13   14 1:24.848
14   19 1:24.932
15   19 1:25.011
16   18 1:25.077

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Fernando Alonso
Équipes Toro Rosso , Mercedes , Force India
Type d'article Actualités