Q2 - Ni Force India, ni Pérez en Q3

Les deux Williams sont passées en Q2 pour la première fois depuis le Grand Prix de Hongrie, notamment grâce aux malheurs d’Adrian Sutil et de Jean-Eric Vergne (dont les freins en feu ont provoqué un drapeau rouge en Q1)

Les deux Williams sont passées en Q2 pour la première fois depuis le Grand Prix de Hongrie, notamment grâce aux malheurs d’Adrian Sutil et de Jean-Eric Vergne (dont les freins en feu ont provoqué un drapeau rouge en Q1).
Les deux Lotus se lancent en pneus durs pour leur première tentative en piste, plaçant ainsi la pression sur la fin de séance, où un temps efficace sera nécessaire d’emblée avec l’unique possibilité de placer un tour lancé en mediums.

Räikkönen est le premier à signer un temps, en 1.32’’020, 59 millièmes devant Grosjean. Alonso et Hamilton prennent la main avec les pneus mediums mais avec une marge d’uniquement deux dixièmes sur les Lotus. Button, solide, se montre également très proche des deux anciens pilotes McLaren, à moins d’un dixième d’Alonso avec les mediums.

Vettel met tout le monde d’accord en tournant en 1.31.290 que son plus proche rival, soit une marge de près de 6 dixièmes. Webber se place confortablement en P2 en 1.31’’513 à trois minutes de la fin de séance, alors que Daniel Ricciardo prend enfin la piste. Hülkenberg sort un beau dernier tour lui donnant l’accès à la Q3.

Ricciardo n’y parviendra pas, pas plus que Maldonado, Gutierrez, Bottas, Di Resta et Pérez.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Adrian Sutil , Daniel Ricciardo , Jean-Éric Vergne
Équipes McLaren , Williams , Force India
Type d'article Actualités