Qualifications : le point sur les duels entre équipiers

Motorsport.com vous propose à chaque Grand Prix de Formule 1 un aperçu du duel interne dans les équipes en qualifications. Voici cet état des lieux après les qualifications du GP du Brésil 2017.

Qualifications : le point sur les duels entre équipiers

 Mercedes

 Lewis Hamilton

13 : 6

 Valtteri Bottas

1  Australie 3 (+0,293 en Q3)
1  Chine 3 (+0,187 en Q3)
2 (+0,023 en Q3)  Bahreïn 1
4 (+0,478 en Q3)  Russie 3
1  Espagne 3 (+0,224 en Q3)
14 (+1,205 en Q2)  Monaco 3
1   Canada 3 (+0,718 en Q3)
1  Azerbaïdjan 2 (+0,434 en Q3)
3 (+0,173 en Q3)  Autriche 1
1  Grande-Bretagne 4 (+0,776 en Q3)
4 (+0,163 en Q3)  Hongrie 3
1  Belgique 3 (+0,541 en Q3)
1  Italie 6 (+2,279 en Q3)
5  Singapour 6 (+0,684 en Q3)
1  Malaisie 5 (+0,682 en Q3)
1  Japon 2 (+0,332 en Q3)
1  États-Unis 3 (+0,460 en Q3)
3  Mexique 4 (+0,024 en Q3) 
20 (crash en Q1)  Brésil  1

 Red Bull Racing

 Daniel Ricciardo

6 : 13

 Max Verstappen

10 (crash en Q3)  Australie 5
5  Chine 19 (+1,392 en Q1)
4  Bahreïn 6 (+0,142 en Q1)
5  Russie 7 (+0,256 en Q3)
6 (+0,469 en Q3)  Espagne 5
5 (+0,502 en Q3)  Monaco 4
6 (+0,154 en Q3)   Canada 5
10 (crash en Q3)  Azerbaïdjan 5
5  Autriche 6 (+0,087 en Q3)
20 (+4,054 en Q1, problèmes techniques)  Grande-Bretagne 5
6 (+0,021 en Q3)  Hongrie 5
6 (+0,483 en Q3)  Belgique 5
3 (+0,139 en Q3)  Italie 2
3 (+0,026 en Q3)  Singapour 2
4 (+0,054 en Q3)  Malaisie 3
4  Japon 5 (+0,026 en Q3)
4  États-Unis 6 (+0,081 en Q3)
7 (+0,873 en Q3)  Mexique 2
5 (+0,405 en Q3)  Brésil 4

 Ferrari

 Sebastian Vettel

14 : 5

 Kimi Räikkönen

2  Australie 4 (+0,577 en Q3)
2  Chine 4 (+0,276 en Q3)
3  Bahreïn 6 (+0,320 en Q3)
1  Russie 2 (+0,059 en Q3)
2  Espagne 4 (+0,239 en Q3)
2 (+0,043 en Q3)  Monaco 1
2   Canada 4 (+0,463 en Q3)
4 (+0,148 en Q3)  Azerbaïdjan 3
2  Autriche 4 (+0,486 en Q3)
3 (+0,209 en Q3)  Grande-Bretagne 2
1  Hongrie 2 (+0,168 en Q3)
2  Belgique 4 (+0,475 en Q3)
8 (+0,077 en Q3)  Italie 7
1  Singapour 4 (+0,578 en Q3)
20 (pas de temps, problèmes techniques)  Malaisie 2
3  Japon 6 (+0,707 en Q3)
2  États-Unis 5 (+0,230 en Q3)
1  Mexique 5 (+0,750 en Q3)
2  Brésil 3 (+0,178 en Q3)

 Force India

 Sergio Pérez

12 : 7

 Esteban Ocon

11  Australie 14 (+0,487 en Q2)
8  Chine 20 (+0,839 en Q1)
18 (+0,544 en Q1)  Bahreïn 14
9  Russie 10 (+0,093 en Q3)
8  Espagne 10 (+0,202 en Q3)
7  Monaco 16 (+0,571 en Q1)
8   Canada 9 (+0,117 en Q3)
6  Azerbaïdjan 7 (+0,075 en Q3)
8  Autriche 9 (+0,069 en Q3)
7  Grande-Bretagne 8 (+0,172 en Q3)
14 (+0,144 en Q2)  Hongrie 12
7  Belgique 8 (+0,125 en Q3)
11 (+0,002 en Q2)  Italie 5
12  Singapour 14 (+0,514 en Q2)
9 (+0,180 en Q3)  Malaisie 6
8 (+0,149 en Q3)  Japon 7
10 (+0,501 en Q3)  États-Unis 7
10 (+0,370 en Q3)  Mexique 6
6  Brésil 11 (+0,070 en Q2)

 Williams

 Felipe Massa

16 : 2

 Lance Stroll

7  Australie 19 (+2,044 en Q1)
6  Chine 10 (+0,713 en Q3)
8  Bahreïn 12 (+0,491 en Q2)
6  Russie 12 (+0,915 en Q2)
9  Espagne 18 (+0,273 en Q1)
15  Monaco 18 (+1,097 en Q1)
7   Canada 17 (+0,774 en Q1)
9 (+0,045 en Q3)  Azerbaïdjan 8
17  Autriche 18 (+0,074 en Q1)
15  Grande-Bretagne 16 (+0,699 en Q1)
16  Belgique 18 (+1,092 en Q1)
9 (+1,219 en Q3)  Italie 4
17  Singapour 18 (+0,714 en Q1)
11  Malaisie 13 (+0,273 en Q2)
9  Japon 18 (+1,057 en Q1)
11  États-Unis 17 (+1,265 en Q1)  
11  Mexique 12 (+1,060 en Q2)
10  Brésil 18 (+0,987 en Q1)

 

 Paul di Resta

0 : 1

 Lance Stroll

19 (+0,766 en Q1)  Hongrie 17

 McLaren

 Fernando Alonso

15 : 3

 Stoffel Vandoorne

13  Australie 18 (+0,986 en Q1)
13  Chine 16 (+0,524 en Q1)
15  Bahreïn 17 (+0,259 en Q1)
15  Russie 17 (+0,717 en Q1)
7  Espagne 19 (+0,517 en Q1)
12   Canada 16 (+0,513 en Q1)
16  Azerbaïdjan 19 (+0,696 en Q1)
12  Autriche 13 (+0,139 en Q2)
13 (+0,495 en Q2)  Grande-Bretagne 9
8  Hongrie 9 (+0,345 en Q3)
11  Belgique 15 (pas de temps en Q2)
13 (+0,731 en Q2)  Italie 10
8  Singapour 9 (+0,219 en Q3)
10 (+0,122 en Q3)  Malaisie 7
10  Japon 11 (+0,029 en Q2)
9  États-Unis 13 (+0,595 en Q2)
14 (pas de temps en Q2)  Mexique 15 (pas de temps en Q2)
7  Brésil 13 (+0,523 en Q2)

 

 Jenson Button

1 : 0

 Stoffel Vandoorne

9  Monaco  10 (n'a pas participé à la Q3 en raison d'un accident)

 Toro Rosso

 Carlos Sainz Jr.

8 : 6

 Daniil Kvyat

8  Australie 9 (+0,025 en Q3)
11 (+0,116 en Q2)  Chine 9
16 (+0,587 en Q1)  Bahreïn 11
11  Russie 13 (+0,020 en Q2)
12  Espagne 20 (+0,805 en Q1)
6  Monaco 11 (+0,119 en Q2)
13 (+0,066 en Q2)   Canada 11
12 (+0,161 en Q2)  Azerbaïdjan 11
10  Autriche 14 (+0,340 en Q2)
14 (+1,013 en Q2)  Grande-Bretagne 12
10  Hongrie 13 (+0,227 en Q2)
14  Belgique 17 (+0,654 en Q1)
15 (+0,281 en Q2)  Italie 14
10  Singapour 13 (+0,512 en Q2)

 Carlos Sainz Jr.

2 : 0

 Pierre Gasly

14  Malaisie 15 (+0,156 en Q2)
15  Japon 17 (+0,752 en Q1)

 Daniil Kvyat

1 : 0

 Brendon Hartley

 12  États-Unis  18 (+0,816 en Q1)


 Pierre Gasly

0 : 2

 Brendon Hartley

 20 (n'a pas participé à la Q1 en raison d'un problème technique)  Mexique  13 (pas de temps en Q2)
17 (+0,061 en Q1)  Brésil 15 (pas de temps en Q2)

 Haas F1

 Romain Grosjean

12 : 7

 Kevin Magnussen

6  Australie 17 (+1,428 en Q1)
 17 (+0,281 en Q1)  Chine 12 
9  Bahreïn 20 (+1,209 en Q1)
20 (+1,212 en Q1)  Russie 14
14 (+0,188 en Q2)  Espagne 11
8  Monaco 13 (+0,756 en Q2)
14   Canada 18 (+0,538 en Q1)
17 (+0,439 en Q1)
partages
commentaires
Lauda : Un Bottas "foutrement rapide" en regain de confiance
Article précédent

Lauda : Un Bottas "foutrement rapide" en regain de confiance

Article suivant

Palmarès - Les vainqueurs du GP du Brésil depuis 2000

Palmarès - Les vainqueurs du GP du Brésil depuis 2000
Charger les commentaires
Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing Prime

Pourquoi Ricciardo a changé d'avis sur le simracing

Pendant de longues années, Daniel Ricciardo n'avait pas une haute estime de la course virtuelle, plus connue sous le nom de simracing. Mais le pilote McLaren a aujourd'hui un avis bien différent.

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021