Qualifs - 100e pole position pour Lewis Hamilton

Lewis Hamilton a écrit une nouvelle page de l'Histoire de la Formule 1 avec la 100e pole position de sa carrière au Grand Prix d'Espagne.

Qualifs - 100e pole position pour Lewis Hamilton

Q1 - Échec pour Tsunoda

Après un début de séance retardé de dix minutes pour assurer la réparation d'une barrière de sécurité au virage 9, les Williams et les Haas se sont empressées de prendre la piste pour les qualifications de ce Grand Prix d'Espagne, favorites pour une élimination en Q1 sous le soleil de Barcelone. George Russell n'a pas fini son tour chronométré, tandis que Nicholas Latifi a signé un 1'20"241, sept centièmes devant Mick Schumacher et trois dixièmes devant Nikita Mazepin.

Lire aussi :

Bien sûr, cette référence n'a pas résisté aux assauts de la concurrence, et à cinq minutes du drapeau à damier, c'est Valtteri Bottas qui était le plus rapide en 1'18"005, suivi par Max Verstappen (1'18"090), Pierre Gasly (1'18"190), Sergio Pérez (1'18"203), Carlos Sainz (1'18"205) et Lewis Hamilton (1'18"245). Daniel Ricciardo et Esteban Ocon complétaient un top 8 se tenant en moins de trois dixièmes, avec six écuries différentes représentées.

Russell, lui, était l'auteur d'un beau 11e chrono, à six dixièmes de Bottas. Pendant ce temps, Kimi Räikkönen, Lance Stroll, Schumacher, Latifi (dont le miroir du rétroviseur gauche a été brisé par un passage sur un vibreur) et Mazepin étaient dans la zone rouge, Antonio Giovinazzi n'ayant alors que quelques centièmes d'avance sur son coéquipier au 15e rang.

Les améliorations ont été nombreuses dans les derniers instants, Lando Norris se propulsant notamment à la première place en 1'17"821 après avoir été gêné par un embouteillage dans sa première tentative. Russell, lui, est parvenu à signer un 1'18"445 pour arracher la Q2, laquelle a échappé de justesse à Yuki Tsunoda, devancé par Giovinazzi de sept millièmes.

Éliminés en Q1 : Tsunoda, Räikkönen, Schumacher, Latifi, Mazepin

Q2 - Gasly et les Aston Martin éliminés

Contrairement à l'accoutumée, c'est en pneus tendres que les candidats à la Q3 ont pris la piste au début de cette deuxième phase, Hamilton lançant les hostilités en 1'17"632, immédiatement battu par Bottas en 1'17"400. C'est alors que Verstappen a frappé un grand coup : 1'16"922 ! Norris occupait une belle quatrième place à seulement six centièmes de Hamilton, devant les Ferrari, à trois minutes du but.

Ocon, se plaignant d'un "énorme sous-virage", était le premier des éliminés provisoires, à quatre millièmes de Ricciardo, dixième. Pérez, Sebastian Vettel, Russell et Giovinazzi étaient également en danger, le pilote Williams ayant roulé en pneus tendres usés et l'Italien en mediums.

Seuls Verstappen et Russell sont restés au stand pour conclure la séance. Pérez s'est tiré de cette situation délicate, avec le cinquième chrono ; Ricciardo et Ocon s'en sont également sortis, tandis que Stroll et Gasly ont vu la Q3 leur échapper d'extrême justesse face à Fernando Alonso, ces trois pilotes se tenant en 0"016. Quant aux Mercedes, elles ont amélioré en 1'17"1, Hamilton en pneus usés.

Éliminés en Q2 : Stroll, Gasly, Vettel, Giovinazzi, Russell

Q3 - Hamilton l'emporte

La première salve de chronos a vu Pérez partir en tête-à-queue au virage 13, ce qui n'a perturbé aucun de ses concurrents, et un dixième à peine séparait les trois candidats habituels à la pole : Hamilton a signé un 1'16"741, mieux que Verstappen (1'16"777) et Bottas (1'16"873). Les autres étaient loin, très loin, à presque une seconde, mais là aussi, c'était très serré : de la quatrième à la septième place, Ocon, Sainz, Ricciardo et Charles Leclerc se tenaient en 0"128. Le Monégasque avait toutefois roulé en pneus usés, comme Norris et Alonso derrière.

Les dix pilotes ont chaussé des pneus neufs pour leur dernier run, mais Hamilton, Verstappen et Bottas se sont avérés incapables d'améliorer. C'est la 100e pole position de la carrière du Britannique ! Leclerc a remporté la bataille pour la quatrième place d'un souffle devant Ocon, Sainz et Ricciardo, tandis que Pérez n'a signé qu'une décevante huitième position.

Spain Grand Prix d'Espagne - Qualifications

Q1

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 United Kingdom Lando Norris McLaren 1'17.821  
2 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1'18.005 0.184
3 Monaco Charles Leclerc Ferrari 1'18.041 0.220
4 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1'18.090 0.269
5 France Pierre Gasly AlphaTauri 1'18.190 0.369
6 Mexico Sergio Pérez Red Bull 1'18.203 0.382
7 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 1'18.205 0.384
8 Canada Lance Stroll Aston Martin 1'18.241 0.420
9 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1'18.245 0.424
10 Australia Daniel Ricciardo McLaren 1'18.264 0.443
11 France Esteban Ocon Alpine 1'18.281 0.460
12 Spain Fernando Alonso Alpine 1'18.281 0.460
13 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 1'18.289 0.468
14 United Kingdom George Russell Williams 1'18.445 0.624
15 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 1'18.549 0.728
16 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 1'18.556 0.735
17 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 1'18.917 1.096
18 Germany Mick Schumacher Haas 1'19.117 1.296
19 Canada Nicholas Latifi Williams 1'19.219 1.398
20 Russian Federation Nikita Mazepin Haas 1'19.807 1.986

Q2

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1'16.922  
2 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1'17.142 0.220
3 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1'17.166 0.244
4 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 1'17.656 0.734
5 Mexico Sergio Pérez Red Bull 1'17.669 0.747
6 United Kingdom Lando Norris McLaren 1'17.696 0.774
7 Monaco Charles Leclerc Ferrari 1'17.717 0.795
8 Australia Daniel Ricciardo McLaren 1'17.719 0.797
9 France Esteban Ocon Alpine 1'17.743 0.821
10 Spain Fernando Alonso Alpine 1'17.966 1.044
11 Canada Lance Stroll Aston Martin 1'17.974 1.052
12 France Pierre Gasly AlphaTauri 1'17.982 1.060
13 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 1'18.079 1.157
14 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 1'18.356 1.434
15 United Kingdom George Russell Williams 1'19.154 2.232

Q3

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1'16.741  
2 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1'16.777 0.036
3 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1'16.873 0.132
4 Monaco Charles Leclerc Ferrari 1'17.510 0.769
5 France Esteban Ocon Alpine 1'17.580 0.839
6 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 1'17.620 0.879
7 Australia Daniel Ricciardo McLaren 1'17.622 0.881
8 Mexico Sergio Pérez Red Bull 1'17.701 0.960
9 United Kingdom Lando Norris McLaren 1'18.010 1.269
10 Spain Fernando Alonso Alpine 1'18.147 1.406

partages
commentaires
Ferrari demande plus de clarté sur les sanctions liées au budget
Article précédent

Ferrari demande plus de clarté sur les sanctions liées au budget

Article suivant

La grille de départ du GP d'Espagne

La grille de départ du GP d'Espagne
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021