Qualifs - Bottas bat Hamilton, Gasly quatrième

Valtteri Bottas a remporté son duel face à Lewis Hamilton pour la pole position du Grand Prix d'Émilie-Romagne. Pierre Gasly sera quatrième sur la grille de départ.

Qualifs - Bottas bat Hamilton, Gasly quatrième

Q1 - Russell brille encore

C'est après une heure et demie d'essais libres seulement que les 20 concurrents ont abordé les qualifications à Imola, et Lewis Hamilton a frappé un grand coup lors de la première salve de chronos avec un tour en 1'14"574. Après deux tentatives infructueuses, notamment à cause du trafic, Valtteri Bottas a pris la deuxième place provisoire en 1'14"626... avant que son chrono ne soit supprimé pour non-respect des limites de la piste.

Lire aussi :

C'est donc Max Verstappen qui était deuxième en 1'15"034 ; Charles Leclerc, Pierre Gasly et Lando Norris n'étaient pas loin de lui. Sebastian Vettel était dixième à 0,9 seconde de Leclerc, tandis qu'Alexander Albon (son 1'15"539 ayant été supprimé) et Valtteri Bottas fermaient la marche, en danger aux côtés de Nicholas Latifi, Kevin Magnussen et Kimi Räikkönen.

Albon et Bottas se sont aisément extirpés de la zone rouge, tandis que Daniel Ricciardo s'est sauvé sur le fil ; Romain Grosjean et Antonio Giovinazzi en ont pâti, Magnussen étant pour sa part sorti de la piste sans dommages à la sortie de Rivazza. Encore une fois, George Russell a brillé en composant son ticket pour la Q2, 14e devant Lance Stroll. À l'avant, les Mercedes ont tourné en 1'14"2 et creusé un écart de huit dixièmes sur Verstappen.

Éliminés en Q1 : Grosjean, Magnussen, Räikkönen, Latifi, Giovinazzi

Q2 - Gasly troisième, Vettel trop lent

C'est en pneus mediums que les Mercedes, les Ferrari et les Red Bull ont pris la piste pour la deuxième phase des qualifications, dans l'espoir d'utiliser ce composé au départ de la course. "Pas de puissance ! Je ne sais pas ce qui se passe ! Ça ne marche pas !" s'est exclamé Verstappen, victime d'un problème de bougie, avant de rentrer au stand sans effectuer de tour chronométré.

Les Mercedes se sont idéalement positionnées en 1'14"585 (Bottas) et 1'14"643 (Hamilton), Gasly occupant une belle troisième place en 1'15"005 – un souffle devant Ricciardo, auteur d'un 1'15"019, et Norris, en 1'15"051. Leclerc était seulement dixième avec les mediums, juste devant Albon, qui est parti en tête-à-queue à la sortie de la Variante Alta. Suivaient Stroll, un impressionnant Russell à moins d'une seconde du meilleur temps, ainsi que Vettel (passé dans les graviers à la sortie de Rivazza) et évidemment Verstappen.

Red Bull, justement, est parvenu à résoudre le problème de Verstappen juste à temps pour le renvoyer en piste en mediums, pendant qu'Albon et les Ferrari adoptaient les tendres afin d'assurer leur passage en Q3. C'était un succès pour Albon (quatrième), Verstappen (sixième), Leclerc (septième)... mais pas pour Vettel, qui a échoué au 14e rang. Sergio Pérez, Esteban Ocon, Russell et Stroll (sorti de la piste à Rivazza également) ont également été éliminés, alors que Gasly se propulsait au troisième rang en 1'14"681, à un souffle des Mercedes.

Éliminés en Q2 : Pérez, Ocon, Russell, Vettel, Stroll

Q3 - Bottas l'emporte

Hamilton a lancé les hostilités avec un 1'13"781 en Q3 après avoir mis deux roues dans les graviers à la sortie de Rivazza ; Bottas a étonnamment perdu du temps dans le dernier secteur et a signé un 1'13"812. Verstappen était à précisément sept dixièmes du leader, devançant Gasly de deux dixièmes, tandis qu'Albon, cinquième, a vu son chrono supprimé pour non-respect des limites de la piste (pour la septième fois du jour). Leclerc a hérité de cette cinquième place, suivi par Norris, Daniil Kvyat, Ricciardo et Carlos Sainz.

Les deux Mercedes ont amélioré leur chrono dans les derniers instants de la séance, et c'est Bottas qui a signé la pole position en 1'13"609, devançant Hamilton et son 1'13"706. Verstappen a signé une belle progression en 1'14"176, Gasly parvenant à conserver la quatrième place d'extrême justesse face à Ricciardo. Suivaient Albon, Leclerc, Kvyat et les McLaren, pour qui la stratégie d'un run en pneus rodés n'a pas payé.

Italy Grand Prix d'Émilie-Romagne - Qualifications

Q1

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1'14.221  
2 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1'14.229 0.008
3 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1'15.034 0.813
4 Monaco Charles Leclerc Ferrari 1'15.123 0.902
5 France Pierre Gasly AlphaTauri 1'15.183 0.962
6 United Kingdom Lando Norris McLaren 1'15.274 1.053
7 France Esteban Ocon Renault 1'15.352 1.131
8 Thailand Alexander Albon Red Bull 1'15.402 1.181
9 Mexico Sergio Pérez Racing Point 1'15.407 1.186
10 Russian Federation Daniil Kvyat AlphaTauri 1'15.412 1.191

Q2

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1'14.585  
2 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1'14.643 0.058
3 France Pierre Gasly AlphaTauri 1'14.681 0.096
4 Thailand Alexander Albon Red Bull 1'14.745 0.160
5 Australia Daniel Ricciardo Renault 1'14.953 0.368
6 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1'14.974 0.389
7 Monaco Charles Leclerc Ferrari 1'15.017 0.432
8 Russian Federation Daniil Kvyat AlphaTauri 1'15.022 0.437
9 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 1'15.027 0.442
10 United Kingdom Lando Norris McLaren 1'15.051 0.466

Q3

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1'13.609  
2 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1'13.706 0.097
3 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1'14.176 0.567
4 France Pierre Gasly AlphaTauri 1'14.502 0.893
5 Australia Daniel Ricciardo Renault 1'14.520 0.911
6 Thailand Alexander Albon Red Bull 1'14.572 0.963
7 Monaco Charles Leclerc Ferrari 1'14.616 1.007
8 Russian Federation Daniil Kvyat AlphaTauri 1'14.696 1.087
9 United Kingdom Lando Norris McLaren 1'14.814 1.205
10 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 1'14.911 1.302

partages
commentaires
Ferrari : Pas de gros écart entre Vettel et Leclerc sur les données

Article précédent

Ferrari : Pas de gros écart entre Vettel et Leclerc sur les données

Article suivant

La grille de départ du Grand Prix d'Émilie-Romagne

La grille de départ du Grand Prix d'Émilie-Romagne
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Émilie-Romagne
Lieu Imola
Auteur Benjamin Vinel
Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie Prime

Imola, un test "brutal" pour les pilotes ayant changé d'écurie

Cet hiver a vu de nombreux pilotes changer d'écurie. Avec un deuxième Grand Prix organisé sur le circuit piégeur d'Imola, ces pilotes sont revenus sur leur courbe d'apprentissage et le temps nécessaire pour s'adapter à leurs nouvelles montures.

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ? Prime

La force de Mercedes avec ses pneus est-elle sa plus grande faiblesse ?

Mercedes a quitté Imola en conservant la tête des deux classements généraux mais ne se fait aucune illusion sur la menace que représente Red Bull.

Formule 1
20 avr. 2021
Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Émilie-Romagne 2021

Après le Grand Prix d'Émilie-Romagne, deuxième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 avr. 2021
À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie Prime

À Imola, gros point d'interrogation sur la hiérarchie

Mercedes a pris l'ascendant sur Red Bull lors des essais libres à Imola vendredi, mais les performances restent très serrées. L'écurie Championne du monde ne prend rien pour acquis, et les données difficilement lisibles confirment que cette méfiance est légitime.

Formule 1
17 avr. 2021
Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc Prime

Ferrari progresse, mais il en faudra plus pour Leclerc

La Scuderia Ferrari a débarqué à Imola après une bonne performance lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais pour Charles Leclerc, il reste encore du travail pour que Ferrari retrouve la place qu'elle mérite.

Formule 1
16 avr. 2021
Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ? Prime

Quels enjeux majeurs pour le GP d'Émilie-Romagne ?

En Formule 1, trois semaines d’attente entre deux courses paraissent être une éternité. Avec un calendrier 2021 déjà modifié, les équipes se rendent à Imola pour reprendre la compétition après une manche d’ouverture exaltante à Bahreïn. Voici les différents enjeux et scénarios attendus pour ce Grand Prix d’Émilie-Romagne.

Formule 1
15 avr. 2021
Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance Prime

Pourquoi la nouvelle structure de Williams épouse la tendance

Williams a résisté à la marée pendant de nombreuses années mais l'ère du propriétaire-exploitant est révolue depuis longtemps.

Formule 1
14 avr. 2021
Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ? Prime

Le fond plat en Z est-il l'idéal en 2021 ?

Les équipes de Formule 1 semblent divisées concernant la meilleure solution pour les nouvelles règles sur le fond plat. Une fois de plus, deux tendances radicalement opposées apparaissent. Désormais, une question se pose : le tableau dressé lors du premier Grand Prix permet-il déjà d'indiquer qui est sur la bonne voie et qui ne l'est pas ?

Formule 1
13 avr. 2021