Qualifs - Bottas surprend et signe le meilleur temps

Valtteri Bottas s'empare de la première position sur la grille de départ des Qualifications Sprint du Grand Prix d'Italie. Le Finlandais devance Lewis Hamilton.

Qualifs - Bottas surprend et signe le meilleur temps

Q1 - Alerte pour Leclerc, Tsunoda dépasse les bornes

Comme au Grand Prix de Grande-Bretagne, une seule séance d'essais libres a été disputée avant le coup d'envoi des qualifications, qui détermineront la grille de départ des Qualifs Sprint de samedi. Et contrairement aux qualifications habituelles, les pilotes sont dans l'obligation de chausser les pneus tendres uniquement. 

Lire aussi :

Les conditions sont idéales à Monza, 25°C dans l'air et 33°C sur la piste, au coup d'envoi de la Q1. Les pilotes Ferrari sont les premiers à quitter les stands. Carlos Sainz se charge de signer la meilleure marque en 1'22"495, tandis que son coéquipier Charles Leclerc s'inquiète de l'état de santé de son moteur. L'Espagnol est ensuite battu par Max Verstappen puis par Lando Norris (1'21"681). Auteur du meilleur temps en EL1, Lewis Hamilton reprend les commandes du classement à la fin de sa première et unique tentative chronométrée : 1'20"543.

De nombreux pilotes se font copieusement gêner par le rythme d'escargot adopté par leurs adversaires, qui se suivent en file indienne dans leur tour de chauffe et de décélération. "C'est une blague", lance Pierre Gasly à la radio, le Français ayant manqué d'accrocher une Ferrari à la Variante Ascari. Les conditions de piste s'améliorent, tout comme les temps. Norris intègre le top 3 et Yuki Tsunoda la Q2... jusqu'à ce que le temps du Japonais soit annulé pour le non-respect des limites à Alboreto (anciennement Parabolica). Le pilote AlphaTauri est donc éliminé !

Éliminés en Q1 : Latifi, Tsunoda, Schumacher, Kubica, Mazepin

Q2 - Panique dans les stands

Les problèmes moteur de Leclerc ne s'arrangent pas, mais le Monégasque est envoyé en piste en début de Q2. Les performances du Cheval Cabré sont totalement éclipsées par celles des Mercedes, qui profitent des longues lignes droites du circuit de Monza pour faire parler la poudre. Hamilton est nouvelle fois l'homme le plus rapide en piste (1'19"936), le Champion du monde en titre devançant Valtteri Bottas, qui sera pénalisé sur la grille de la course de dimanche, et Norris. En dépit de l'aspiration offerte par son coéquipier Sergio Pérez, Verstappen n'est que sixième, à plus de sept dixièmes de son rival pour le titre.

Dans la voie des stands, les équipes attendent le dernier moment pour renvoyer leurs pilotes en piste. Résultat : tous sont relâchés au même moment et la voie des stands se transforme en champ de bataille, Hamilton et Verstappen manquent même de renverser les mécaniciens Aston Martin et Alpine chargés de donner le feu vert aux pilotes.

Pour une poignée de millièmes, Pérez s'assure une place en Q3 tandis qu'Antonio Giovinazzi décroche une deuxième entrée en Q3 consécutive. Les deux Aston Martin et les deux Alpine sont éliminées.

Éliminés en Q2 : Vettel, Stroll, Alonso, Ocon, Russell

Q3 - Le loup Bottas sort du bois

Contrairement à leurs concurrents, les pilotes Mercedes ne se donnent pas la peine d'utiliser l'aspiration lors de leur première tentative chronométrée en Q3. Hamilton prend certes le meilleur temps provisoire (1'19"949) mais avec cette tactique, le Britannique manque d'être battu par Verstappen (+0"017) et Norris (+0"065). Bottas, cinquième à près de cinq dixièmes, est le grand perdant.

Reparties en tête de cortège, les Red Bull n'améliorent pas leur marque. Mais derrière, Bottas explose les records dans les secteurs, et même s'il se charge de donner son aspiration à son coéquipier, il signe le meilleur temps ! Hamilton, deuxième, doit s'avouer vaincu pour moins d'un dixième de seconde. La première ligne des Qualifs Sprint sera donc 100% Mercedes.

Italy Grand Prix d'Italie - Qualifications

Q1

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1'20.543  
2 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1'20.685 0.142
3 United Kingdom Lando Norris McLaren 1'20.916 0.373
4 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1'21.035 0.492
5 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 1'21.118 0.575
6 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 1'21.197 0.654
7 Monaco Charles Leclerc Ferrari 1'21.219 0.676
8 Australia Daniel Ricciardo McLaren 1'21.292 0.749
9 Mexico Sergio Pérez Red Bull 1'21.308 0.765
10 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 1'21.394 0.851
11 Canada Lance Stroll Aston Martin 1'21.415 0.872
12 France Pierre Gasly AlphaTauri 1'21.440 0.897
13 Spain Fernando Alonso Alpine 1'21.487 0.944
14 France Esteban Ocon Alpine 1'21.500 0.957
15 United Kingdom George Russell Williams 1'21.890 1.347
16 Canada Nicholas Latifi Williams 1'21.925 1.382
17 Japan Yuki Tsunoda AlphaTauri 1'21.973 1.430
18 Germany Mick Schumacher Haas 1'22.248 1.705
19 Poland Robert Kubica Alfa Romeo 1'22.530 1.987
20 Russian Federation Nikita Mazepin Haas 1'22.716 2.173

Q2

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1'19.936  
2 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1'20.032 0.096
3 United Kingdom Lando Norris McLaren 1'20.059 0.123
4 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1'20.229 0.293
5 Australia Daniel Ricciardo McLaren 1'20.435 0.499
6 France Pierre Gasly AlphaTauri 1'20.556 0.620
7 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 1'20.726 0.790
8 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 1'20.750 0.814
9 Monaco Charles Leclerc Ferrari 1'20.767 0.831
10 Mexico Sergio Pérez Red Bull 1'20.882 0.946
11 Germany Sebastian Vettel Aston Martin 1'20.913 0.977
12 Canada Lance Stroll Aston Martin 1'21.020 1.084
13 Spain Fernando Alonso Alpine 1'21.069 1.133
14 France Esteban Ocon Alpine 1'21.103 1.167
15 United Kingdom George Russell Williams 1'21.392 1.456

Q3

P. Pilote Constructeur Temps Écart
1 Finland Valtteri Bottas Mercedes 1'19.555  
2 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 1'19.651 0.096
3 Netherlands Max Verstappen Red Bull 1'19.966 0.411
4 United Kingdom Lando Norris McLaren 1'19.989 0.434
5 Australia Daniel Ricciardo McLaren 1'19.995 0.440
6 France Pierre Gasly AlphaTauri 1'20.260 0.705
7 Spain Carlos Sainz Jr. Ferrari 1'20.462 0.907
8 Monaco Charles Leclerc Ferrari 1'20.510 0.955
9 Mexico Sergio Pérez Red Bull 1'20.611 1.056
10 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 1'20.808 1.253

partages
commentaires
Valtteri Bottas pénalisé sur la grille à Monza

Article précédent

Valtteri Bottas pénalisé sur la grille à Monza

Article suivant

Mercedes demandera "probablement" à Bottas de laisser passer Hamilton

Mercedes demandera "probablement" à Bottas de laisser passer Hamilton
Charger les commentaires
Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost Prime

Il y a 35 ans, le deuxième titre quasi inespéré de Prost

Le 26 octobre 1986, Alain Prost décrochait son deuxième titre mondial consécutif, à l'issue d'un Grand Prix d'Australie de folie, ponctué de nombreux rebondissements et retournements de situation. Récit.

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021 Prime

Les notes du Grand Prix des États-Unis 2021

Après le Grand Prix des États-Unis, dix-septième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
25 oct. 2021
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Formule 1
23 oct. 2021
Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021