Qualifs - Hamilton en pole après une lutte tronquée

partages
commentaires
Qualifs - Hamilton en pole après une lutte tronquée
Par : Fabien Gaillard
19 mars 2016 à 07:03

Lewis Hamilton a signé la toute première pole position de la saison 2016 du Championnat du monde de Formule 1 devant Nico Rosberg. Le nouveau format de qualifications n'a pas vraiment donné le suspense attendu.

Rio Haryanto, Manor Racing MRT05
Rio Haryanto, Manor Racing MRT05
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team RS16
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team
Marcus Ericsson, Sauber C35
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB12
Daniil Kvyat, Red Bull Racing RB12 envoie des étincelles
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09
Jenson Button, McLaren MP4-31
Carlos Sainz Jr., Scuderia Toro Rosso STR11
Valtteri Bottas, Williams FW38
Felipe Massa, Williams FW38
Max Verstappen, Scuderia Toro Rosso STR11
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12

Nouvelle année, nouvelles qualifications ! Cette journée de samedi du Grand Prix d’Australie étrennait un tout nouveau format, dont la complexité en piste ajoute sans aucun doute un certain piment ; ne serait-ce qu’en raison de l’attention supplémentaire nécessaire pour comprendre l’action en piste !

Avant même le début de la séance, Rio Haryanto se voit infliger une pénalité de trois places sur la grille de son premier départ en Formule 1, suite à la collision entre sa Manor et la Haas de Romain Grosjean lors des EL3.

Les EL3, justement, ont été la seule heure de roulage sur le sec de ces deux premières journées du GP et les pilotes devront composer avec une connaissance plus restreinte des gommes Pirelli. Le vent souffle fort et le ciel demeure gris au-dessus de l'Albert Park au moment d'entamer la première séance de qualifications de la saison.

Q1 - Kvyat piégé, Renault s'en sort

La séance de Q1 dure 16 minutes et voit un premier pilote éliminé après 7 minutes, suite à quoi 6 autres concurrents se voient éliminés toutes les 90 secondes.

Comme annoncé, une grande partie des pilotes se regroupe en bout de ligne des stands, tous en pneus supertendres, les Mercedes en tête. Hamilton est le premier en piste mais est rapidement dépassé par Rosberg et par Grosjean qui ne se laisse pas faire quand le Britannique veut le reprendre. Rosberg se manque dans sa première tentative et c'est son équipier qui signe le meilleur temps de cette première salve. Kimi Räikkönen améliore son temps et prend la tête dans un deuxième tour.

Au bout des sept premières minutes, c'est Pascal Wehrlein qui est éliminé, tandis que Lewis Hamilton reprend la tête avec 1,2 seconde d'avance sur le temps de la Ferrari n°7, en 1'25''351. Sans surprise, Haryanto est le second éliminé, plaçant la menace sur Esteban Gutiérrez qui est sorti malgré un tour en amélioration. Grosjean est dans la même situation et reste coincé au 19e rang. Manor et Haas n'ont pas très bien appréhendé ce nouveau format.

Et première grosse surprise puisque Daniil Kvyat et sa Red Bull ne peuvent pas améliorer, c'est l'élimination pour le Russe qui quitte sa monoplace bien avant la limite. Felipe Nasr à son tour est éliminé, lui qui a été lancé trop tard par Sauber. La dernière place se joue entre Marcus Ericsson et Jolyon Palmer et c'est le Britannique qui se sort de cette situation, en profitant de la possibilité de signer un temps après le drapeau à damier même si le chrono de la séance était à zéro.

Les éliminés en Q1 : Ericsson, Nasr, Kvyat, Grosjean, Gutiérrez, Haryanto et Wehrlein.

Q2 - Mercedes hausse le ton, Bottas ne passe pas

Une nouvelle fois, ce sont 7 pilotes qui passent à la trappe au terme de cette séance de Q2, d’une durée de 15 minutes. Chacun doit tout d’abord s’assurer de ne pas fermer la marche au terme de la 6ème minute, avant que les têtes ne continuent à tomber toutes les 90 secondes.

Et comme en Q1, les Mercedes prennent la piste les premières, Rosberg devant Hamilton cette fois. Le triple Champion du monde se place immédiatement P1, près de deux dixièmes devant son équipier. La concurrence se trouve reléguée à plus d'une seconde au terme de cette première tentative.

En fin de classement, les Renault sont logiquement sous pression : Kevin Magnussen puis Palmer sont les premiers à être éliminés. Jenson Button est le suivant, le Champion du monde 2009 s'offrant le luxe de quitter sa McLaren plus d'une minute avant l'officialisation de son élimination. Il hérite donc de la 13e place sur la grille. Fernando Alonso passe ensuite à la trappe. Dans le même temps, Vettel s'est rapproché à 0,652 seconde de Hamilton et Sainz prend la P4 à deux dixièmes de l'Allemand. 

Valtteri Bottas se retrouve sous le menace et, malgré un tour qu'il peut achever, se fait sortir. Les deux Force India, Nico Hülkenberg puis Sergio Pérez, ne se battent même pas pour essayer d'entrer en Q3 et abdiquent bien avant la fin du chrono. La Q2 s'achève donc, dans le fait, près de deux minutes avant le drapeau à damier.

Les éliminés en Q2 : Pérez, Hülkenberg, Bottas, Alonso, Button, Palmer et Magnussen.

Q3 – Les écuries abdiquent devant Mercedes

Ce ne sont donc plus 10 pilotes comme par le passé, mais 8 qui disposent d’un accès aux 14 dernières minutes de séance, avec des éliminations débutant après seulement 5 minutes. Le format est calculé de sorte à ne laisser que deux pilotes en piste pour un final télévisuel dramatique dans les 90 dernières secondes...

Les Mercedes et les Ferrari s'entremêlent au moment de s'élancer pour aller chercher la pole position. Rosberg est le premier à signer un temps mais se manque et est devancé par Vettel d'une demi-seconde. C'est Hamilton qui met tout le monde d'accord avec un temps de 1'24''133, soit plus de cinq dixièmes devant la Ferrari. Ce temps du Britannique n'est qu'à six dixièmes du temps de la pole en 2011 avec les moteurs V8 et l'utilisation illimitée du DRS.

Du côté des éliminés, Daniel Ricciardo est le premier à sortir, poussé dehors par Carlos Sainz. Les deux Toro Rosso seront donc bien devant les deux Red Bull en qualifications ! L'Espagnol est toutefois éliminé après ce tour, il s'élancera donc normalement au 7e rang. Felipe Massa est éliminé ensuite. Mais c'est la consternation qui prime quand la plupart des pilotes sortent de leur monoplace, laissant la piste aux seules Mercedes.

Et Hamilton enfonce le clou ensuite et, malgré une amélioration de Rosberg, s'offre la pole position pour trois dixièmes avec un temps en 1'23''837.

Grand Prix d’Australie - Qualifications
 PiloteTrsQ1Q2Q3
01   L. Hamilton 14 1:25.351 1:24.605 1:23.837
02   N. Rosberg 13 1:26.934 1:24.796 1:24.197
03   S. Vettel 14 1:26.945 1:25.257 1:24.675
04   K. Räikkönen 13 1:26.579 1:25.615 1:25.033
05   M. Verstappen 12 1:26.934 1:25.615 1:25.434
06   F. Massa 12 1:25.918 1:25.644 1:25.458
07   C. Sainz 14 1:27.057 1:25.384 1:25.582
08   D. Ricciardo 15 1:26.945 1:25.599 1:25.589
09   S. Pérez 12 1:26.607 1:25.753  
10   N. Hülkenberg 14 1:26.550 1:25.865  
11   V. Bottas 9 1:27.135 1:25.961  
12   F. Alonso 9 1:26.537 1:26.125  
13   J. Button 9 1:26.740 1:26.304  
14   J. Palmer 12 1:27.241 1:27.601  
15   K. Magnussen 11 1:27.297 1:27.742  
16   M. Ericsson 9 1:27.435    
17   F. Nasr 7 1:27.958    
18   D. Kvyat 5 1:28.006    
19   R. Grosjean 6 1:28.322    
20   E. Gutiérrez 6 1:29.606    
21   R. Haryanto 3 1:29.627    
22   P. Wehrlein 3 1:29.642    
Article suivant
Grosjean - "Je déteste le nouveau format" qualificatif!

Article précédent

Grosjean - "Je déteste le nouveau format" qualificatif!

Article suivant

Button - "Nous n'avions plus de pneus en stock"!

Button - "Nous n'avions plus de pneus en stock"!
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP d'Australie
Lieu Melbourne Grand Prix Circuit
Auteur Fabien Gaillard