Qualifs - Hamilton terrasse Bottas sur la planète Mercedes

Avec une seconde d'avance sur les pilotes des autres écuries, Lewis Hamilton (Mercedes a signé à Silverstone la 91e pole position de sa carrière en F1 au Grand Prix de Grande-Bretagne 2020, devant son équipier Valtteri Bottas.

Qualifs - Hamilton terrasse Bottas sur la planète Mercedes

Les qualifications du Grand Prix de Grande-Bretagne débutent avec une température ambiante de 22°C et 40°C sur la piste. Un seul pilote sait d'ores et déjà qu'il sera pénalisé sur la grille : c'est Daniil Kvyat, qui a dû changer de boîte de vitesses, et subira donc un recul de cinq positions par rapport à sa place au terme de la séance.

Q1 - Williams s'en sort... ou pas

Le premier temps est réalisé par Räikkönen en 1'27"9, mais Giovinazzi fait mieux de 17 millièmes avant que les deux Haas ne se hissent aux deux premières places, Magnussen devant Grosjean. Kvyat s'empare des commandes, une seconde devant le Danois, alors que les premiers gros bras sortent en piste après quatre minutes dans la séance. Gasly prend brièvement la tête avant Stroll et Leclerc en 1'26"5. Norris commet une erreur en sortie du virage 4 et sort très large de piste.

Lire aussi :

Bottas prend la tête en 1'26"0, trois dixièmes devant Hamilton et quatre dixièmes devant Leclerc. Verstappen parvient à s'approcher à 23 millièmes du Finlandais. Le trafic est déjà important dans le dernier secteur où une queue se forme avec beaucoup de voitures qui attendent pour lancer un tour. À six minutes de la fin de Q1, Bottas améliore encore en 1'25"8, Hamilton se rapproche à 0"099. À la fin de cette première salve de tours, les Haas, les Alfa Romeo et Latifi sont dans la zone rouge, mais l'écart avec Russell, dernier qualifié en Q2, est relativement faible. Les Renault de Ricciardo et Ocon sont également loin d'être à l'abri.

Beaucoup de pilotes améliorent leur marque dans ces derniers instants, y compris dans la zone d'élimination, mais cela ne change pas l'identité des pilotes éliminés. Latifi a sabordé ses chances en partant à la faute à la sortie de Luffield, sans dégâts, mais en entraînant des drapeaux jaunes. Drapeaux jaunes que Russell, son équipier qui a amélioré lors de sa toute dernière tentative, est soupçonné d'avoir ignoré.

Éliminés en Q1 : Magnussen, Giovinazzi, Räikkönen, Grosjean et Latifi.

Q2 - Hamilton à la faute, Hülkenberg trop court

Les Mercedes, les Red Bull, les Racing Point et Leclerc tentent le pari des pneus mediums pour aller en Q3. Albon fixe le premier temps en 1'26"5 rapidement et aisément battu par Verstappen en 1'26"1 puis explosé par Bottas en 1'25"015. Hamilton, de son côté, a commis une erreur à la sortie de Luffield et est parti en tête-à-queue, à cheval entre la piste et le bac à gravier. Il a répandu des graviers sur la piste, ce qui motive la sortie du drapeau rouge afin de nettoyer le tracé. Le sextuple Champion du monde va devoir repartir au charbon après cette erreur car il n'a pas de temps représentatif.

Lire aussi :

Hamilton est le premier et le seul pilote en piste au moment où le drapeau vert est de nouveau brandi. Il se met à l'abri avec un tour assuré en 1'25"3 et a le temps de rentrer au stand avant que d'autres pilotes ne ressortent. Après avoir signé un chrono en tendres, Vettel tente le pari des mer*diums alors que Stroll continue sur les gommes jaunes. Tous les autres pilotes, y compris les Mercedes, ressortent en tendres pour se qualifier ou assurer le coup.

La lutte pour le passage en Q3 est très, très serrée : Stroll parvient à s'en sortir pour un rien puisque le Canadien et Gasly ont signé la même marque, mais le Français l'a réalisée peu après et est donc classé 11e. Hülkenberg n'a pas réussi à se hisser dans la dernière partie de séance, pour 65 millièmes. En revanche, déception pour Albon qui ne signe que le 12e temps avec sa Red Bull, à 0"044 de Stroll/Gasly. Les deux Renault, en difficulté depuis le début du week-end, passent toutes les deux en Q3, comme les Ferrari.

Éliminés en Q2 : Gasly, Albon, Hülkenberg, Kvyat et Russell.

Q3 - Hamilton maître en son pays

Tous les pilotes chaussent évidemment les tendres pour cette course à la pole. Au moment de quitter les stands, Ferrari relâche Leclerc sur la route de Stroll, et les commissaires se pencheront sur l'incident. Norris signe 1'26"4 comme première référence mais Hamilton la bat avec 1'24"616, 0"150 devant Bottas. Verstappen est repoussé à 1,1 seconde de la tête, Stroll à 1,3, Leclerc à 1,4, Vettel à 1,7 et Norris à 1,8. Sainz, Ocon et Ricciardo terminent le top 10, à plus de deux secondes.

L'ultime salve de tours lancés voit quasiment tous les pilotes améliorer leur temps : la lutte est d'abord grande pour la quatrième place, et à ce petit jeu c'est Leclerc qui remporte la timbale, devant Norris et Stroll. En revanche, Vettel est le seul pilote mis en échec et pour cause : il a été trop large au virage 9 et voit son temps être annulé, il partira dixième. Du côté de la pole, Hamilton enfonce encore le clou en réalisant 1'26"303, alors que Bottas parvient à égaler le... premier chrono de son équipier, ce qui ne lui aurait donc même pas permis d'être en pole.

Il est à noter qu'Ocon, neuvième, est soupçonné d'avoir gêné Räikkönen et convoqué par les commissaires.

United Kingdom Grand Prix de Grande-Bretagne - Qualifications

Q1

P. Pilote Tours Temps Écart
1 Finland Valtteri Bottas 5 1'25.801  
2 United Kingdom Lewis Hamilton 7 1'25.900 0.099
3 Netherlands Max Verstappen 3 1'26.115 0.314
4 Canada Lance Stroll 8 1'26.243 0.442
5 Germany Nico Hülkenberg 8 1'26.327 0.526
6 France Pierre Gasly 8 1'26.343 0.542
7 France Esteban Ocon 8 1'26.396 0.595
8 Germany Sebastian Vettel 8 1'26.469 0.668
9 Monaco Charles Leclerc 4 1'26.550 0.749
10 Thailand Alexander Albon 5 1'26.565 0.764
11 Australia Daniel Ricciardo 8 1'26.677 0.876
12 Spain Carlos Sainz Jr. 8 1'26.715 0.914
13 United Kingdom George Russell 8 1'26.732 0.931
14 Russian Federation Daniil Kvyat 8 1'26.774 0.973
15 United Kingdom Lando Norris 8 1'26.855 1.054
16 Denmark Kevin Magnussen 9 1'27.158 1.357
17 Italy Antonio Giovinazzi 9 1'27.164 1.363
18 Finland Kimi Räikkönen 9 1'27.366 1.565
19 France Romain Grosjean 9 1'27.643 1.842
20 Canada Nicholas Latifi 7 1'27.705 1.904

Q2

P. Pilote Tours Temps Écart
1 Finland Valtteri Bottas 11 1'25.015  
2 United Kingdom Lewis Hamilton 16 1'25.347 0.332
3 Netherlands Max Verstappen 9 1'26.144 1.129
4 Spain Carlos Sainz Jr. 14 1'26.149 1.134
5 Monaco Charles Leclerc 10 1'26.203 1.188
6 France Esteban Ocon 14 1'26.252 1.237
7 Australia Daniel Ricciardo 13 1'26.339 1.324
8 United Kingdom Lando Norris 14 1'26.420 1.405
9 Germany Sebastian Vettel 14 1'26.455 1.440
10 Canada Lance Stroll 14 1'26.501 1.486
11 France Pierre Gasly 12 1'26.501 1.486
12 Thailand Alexander Albon 11 1'26.545 1.530
13 Germany Nico Hülkenberg 14 1'26.566 1.551
14 Russian Federation Daniil Kvyat 12 1'26.744 1.729
15 United Kingdom George Russell 14 1'27.092 2.077

Q3

P. Pilote Tours Temps Écart
1 United Kingdom Lewis Hamilton 22 1'24.303  
2 Finland Valtteri Bottas 17 1'24.616 0.313
3 Netherlands Max Verstappen 15 1'25.325 1.022
4 Monaco Charles Leclerc 16 1'25.427 1.124
5 United Kingdom Lando Norris 20 1'25.782 1.479
6 Canada Lance Stroll 20 1'25.839 1.536
7 Spain Carlos Sainz Jr. 20 1'25.965 1.662
8 Australia Daniel Ricciardo 19 1'26.009 1.706
9 France Esteban Ocon 20 1'26.209 1.906
10 Germany Sebastian Vettel 20 1'26.339 2.036
partages
commentaires
Un resurfaçage à Portimão, où les pneus ne seront pas ménagés
Article précédent

Un resurfaçage à Portimão, où les pneus ne seront pas ménagés

Article suivant

Leclerc : "La 4e place, on ne l'a pas du tout vue venir !"

Leclerc : "La 4e place, on ne l'a pas du tout vue venir !"
Charger les commentaires
Jean Todt et Ferrari : l'hypothèse d'un nouveau chapitre Prime

Jean Todt et Ferrari : l'hypothèse d'un nouveau chapitre

Ce n'est qu'une hypothèse à ce stade, qui a pris corps ce mercredi dans la presse italienne. Quelle forme pourrait prendre l'éventuel retour de Jean Todt chez Ferrari en 2022 ?

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021 Prime

Les notes du Grand Prix d'Arabie saoudite 2021

Après le Grand Prix d'Arabie saoudite, vingt-et-unième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
6 déc. 2021
Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen Prime

Ces facteurs "FE" qui peuvent influencer la lutte Hamilton-Verstappen

Mercedes a mené la danse lors des essais de la première course de Formule 1 à Djeddah, où Red Bull n'était pas dans le rythme, tant sur les tours lancés que sur les longs relais. Mais, si Max Verstappen peut inverser la tendance samedi, des facteurs familiers à la Formule E pourraient être décisifs dans un nouveau duel serré avec Lewis Hamilton.

Formule 1
4 déc. 2021
Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps Prime

Pourquoi Djeddah est le plus grand saut dans l'inconnu depuis longtemps

Les dirigeants de la Formule 1 ont toujours été très sélectifs dans les mots qu'ils ont utilisés pour décrire l'état de préparation du nouveau circuit qui accueille le Grand Prix d'Arabie saoudite.

Formule 1
3 déc. 2021
Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression Prime

Patrons et membres d'écurie : la vie sous haute pression

La pression est forte sur Red Bull et Mercedes, alors que débute le sprint final de la saison. La manière dont les deux équipes gèrent cette pression sera un facteur déterminant pour l'attribution des titres pilotes et constructeurs.

Formule 1
2 déc. 2021
L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica Prime

L'inspirant témoignage de résilience de Robert Kubica

Quand on regarde la deuxième carrière de Robert Kubica en Formule 1, la tristesse peut vite prendre le dessus. Mais dans un tel contexte, les performances et les résultats ne sont pas ce qu'il y a de plus important…

Formule 1
1 déc. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
28 nov. 2021
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Formule 1
27 nov. 2021