Qualifs - Hamilton en mode fête, Sainz en trouble-fête

Lewis Hamilton a signé la pole position du Grand Prix d'Italie 2020 de F1, devant Valtteri Bottas et Carlos Sainz. Max Verstappen est seulement cinquième, les Ferrari n'ont pas été au-delà de Q2.

Qualifs - Hamilton en mode fête, Sainz en trouble-fête

Le soleil est toujours bel et bien présent en Lombardie pour le début de la huitième séance de qualifications de la saison 2020 de F1. Huit pilotes ont été convoqués à la fin des EL3, après la frayeur de Lewis Hamilton quand deux voitures dans le trafic lui ont barré la route juste avant la Parabolique, pour une petite série de remontrances mais aucune sanction.

Côté technique, le problème de Daniel Ricciardo en fin de matinée n'en était qu'un petit : comme Renault l'espérait, la pompe à essence a été remplacée à l'identique et la R.S.20 est donc prête à aller au combat, sans pénalité. Enfin, c'est aussi la première course où la règle du mode moteur unique utilisé tout au long des qualifications et de la course va être appliquée.

Lire aussi :

Q1 - Vettel éliminé en plein "bazar"

Les Haas, les Ferrari, les Williams et les Alfa Romeo sont les premières en piste, et les seules dans les premiers instants de la séance. De cette étonnante première salve, Leclerc est en tête mais voit son temps éliminé, offrant provisoirement les commandes à Vettel en 1'21"1, deux dixièmes devant Grosjean. Après la fin du tour des huit pilotes, les autres sortent, dont les Mercedes qui s'élancent en pneus mediums.

Hamilton prend la tête en 1'19"5, deux dixièmes devant Bottas et une demi-seconde devant le duo Pérez-Sainz. Les chronos de Gasly (1'20"1) et de Stroll (1'20"4) sont annulés après un passage trop au large dans la Parabolique ; dans un second tour lancé, ils signent tous deux 1'20"4 pour se replacer dans le top 10. En revanche, Albon qui avait amélioré sa marque (1'20"6) subit également une annulation et tombe au 15e rang.

Lire aussi :

Beaucoup de pilotes sortent dans les derniers instants et les scènes ubuesques de l'an passé et des EL3 recommencent. Des grappes de voitures se forment, les concurrents se gênent les uns les autres, se doublent, résistent de façon très limite dans le cas d'Ocon... Hamilton, parti parmi les premiers et plutôt tranquille, améliore encore son temps, toujours en 1'19"5. Derrière, seuls Leclerc, Kvyat et Gasly progressent et confortent leur place en Q2. En revanche, Vettel est piégé et se lamente face au "bazar" au milieu duquel il se trouve. Grosjean, furieux, a commis une erreur dans la Parabolique et échoue dans la zone rouge.

Éliminés en Q1 : Grosjean, Vettel, Giovinazzi, Russell et Latifi.

Q2 - Ocon cale

Tous les pilotes sont en pneus tendres. Bottas s'élance le premier du pack, avec la piste totalement libre, suivi par Hamilton moins d'une dizaine de secondes derrière. Le Britannique réalise le meilleur temps et bat provisoirement le record de la piste, en 1'19"092, 0"325 devant son équipier et six dixièmes devant un trio Pérez-Sainz-Verstappen. Situés à entre huit et neuf dixièmes de la Mercedes #44, Gasly, Stroll, Norris, Ricciardo et Albon clôturent le top 10.

Lire aussi :

Tout le monde s'observe dans la ligne des stands avant la dernière salve de cette Q2, et les écuries attendent le dernier moment pour lancer leurs monoplaces. Ricciardo est le premier pilote en piste, avec la piste libre. L'Australien se rate dans la seconde chicane et laisse passer Ocon, le Français ne parvenant pas à sortir de la zone rouge.

Alors que Bottas signe un nouveau record, en 1'18"952, 0"140 devant son équipier et sept dixièmes devant les monoplaces concurrentes, les voitures à moteur Ferrari ne peuvent pas faire de miracle et restent bloquées. Magnussen a d'ailleurs provoqué un court drapeau jaune après un passage impressionnant mais contrôlé dans le gravier à la sortie du second Lesmo.

Éliminés en Q2 : Kvyat, Ocon, Leclerc, Räikkönen et Magnussen.

Q3 - Mercedes ne tremble pas

Les Mercedes sont les premières en piste, Bottas devant Hamilton. Pas d'aspiration pour les monoplaces allemandes qui jouent tout sur leur performance pure. La première tentative voit Hamilton inscrire 1'19"068, 0"053 devant son équipier. Pérez est repoussé à six dixièmes, Verstappen à sept. Comme souvent ce week-end, Albon voit son temps être annulé alors que Stroll a commis une erreur dans les Lesmo et ne figure qu'au neuvième rang.

Mercedes relance très rapidement ses pilotes et surprend quelques concurrents qui n'étaient pas prêts à repartir. Hamilton réalise un excellent second secteur à l'attaque ce qui lui offre la pole position, avec 1'18"887, nouveau record du tracé de Monza. Bottas échoue à 0"069, mais derrière c'est la surprise : Sainz s'empare de la troisième position à 0"808 et Pérez de la quatrième à 0"833. Verstappen, cinquième, est à neuf dixièmes, juste devant Norris et Ricciardo.

Il s'agit de la 94e pole position de la carrière de Lewis Hamilton.

Italy Grand Prix d'Italie - Qualifications

Q1

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 6 1'19.514  
2 Finland Valtteri Bottas Mercedes 6 1'19.786 0.272
3 Mexico Sergio Pérez Racing Point 5 1'20.048 0.534
4 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 4 1'20.099 0.585
5 France Pierre Gasly AlphaTauri 8 1'20.145 0.631
6 Netherlands Max Verstappen Red Bull 5 1'20.193 0.679
7 Russian Federation Daniil Kvyat AlphaTauri 8 1'20.307 0.793
8 United Kingdom Lando Norris McLaren 6 1'20.344 0.830
9 Canada Lance Stroll Racing Point 7 1'20.400 0.886
10 Monaco Charles Leclerc Ferrari 9 1'20.443 0.929
11 Australia Daniel Ricciardo Renault 5 1'20.548 1.034
12 France Esteban Ocon Renault 6 1'20.747 1.233
13 Denmark Kevin Magnussen Haas 9 1'20.869 1.355
14 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 8 1'21.010 1.496
15 Thailand Alexander Albon Red Bull 7 1'21.104 1.590
16 France Romain Grosjean Haas 8 1'21.139 1.625
17 Germany Sebastian Vettel Ferrari 5 1'21.151 1.637
18 Italy Antonio Giovinazzi Alfa Romeo 9 1'21.206 1.692
19 United Kingdom George Russell Williams 7 1'21.587 2.073
20 Canada Nicholas Latifi Williams 8 1'21.717 2.203

Q2

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 Finland Valtteri Bottas Mercedes 6 1'18.952  
2 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 6 1'19.092 0.140
3 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 6 1'19.705 0.753
4 Mexico Sergio Pérez Racing Point 6 1'19.718 0.766
5 Netherlands Max Verstappen Red Bull 6 1'19.780 0.828
6 France Pierre Gasly AlphaTauri 6 1'19.909 0.957
7 Canada Lance Stroll Racing Point 6 1'19.924 0.972
8 United Kingdom Lando Norris McLaren 6 1'19.962 1.010
9 Australia Daniel Ricciardo Renault 5 1'20.031 1.079
10 Thailand Alexander Albon Red Bull 6 1'20.064 1.112
11 Russian Federation Daniil Kvyat AlphaTauri 6 1'20.169 1.217
12 France Esteban Ocon Renault 6 1'20.234 1.282
13 Monaco Charles Leclerc Ferrari 6 1'20.273 1.321
14 Finland Kimi Räikkönen Alfa Romeo 6 1'20.926 1.974
15 Denmark Kevin Magnussen Haas 5 1'21.573 2.621

Q3

P. Pilote Constructeur Tours Temps Écart
1 United Kingdom Lewis Hamilton Mercedes 6 1'18.887  
2 Finland Valtteri Bottas Mercedes 6 1'18.956 0.069
3 Spain Carlos Sainz Jr. McLaren 6 1'19.695 0.808
4 Mexico Sergio Pérez Racing Point 6 1'19.720 0.833
5 Netherlands Max Verstappen Red Bull 6 1'19.795 0.908
6 United Kingdom Lando Norris McLaren 6 1'19.820 0.933
7 Australia Daniel Ricciardo Renault 6 1'19.864 0.977
8 Canada Lance Stroll Racing Point 6 1'20.049 1.162
9 Thailand Alexander Albon Red Bull 6 1'20.090 1.203
10 France Pierre Gasly AlphaTauri 6 1'20.177 1.290
partages
commentaires
Huit pilotes convoqués par les commissaires, pas de sanction

Article précédent

Huit pilotes convoqués par les commissaires, pas de sanction

Article suivant

Grosjean critique des réglages qu'il ne voulait pas

Grosjean critique des réglages qu'il ne voulait pas
Charger les commentaires
Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021
Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001 Prime

Enrique Bernoldi, le rookie oublié de la cuvée 2001

En 2001, Kimi Räikkönen, Juan Pablo Montoya et Fernando Alonso, ayant tous mis fin au règne de Michael Schumacher, ont fait leurs débuts en Formule 1. Le quatrième rookie de l'année, Enrique Bernoldi, n'a pas connu une carrière aussi heureuse.

Formule 1
15 sept. 2021