Qualifs : La première de l'année pour Vettel

Les qualifications de ce Grand Prix de Bahrein 2012 vont pouvoir débuter dans une enseigne quasi-déserte, à l’image du paysage qui entoure le circuit

Les qualifications de ce Grand Prix de Bahrein 2012 vont pouvoir débuter dans une enseigne quasi-déserte, à l’image du paysage qui entoure le circuit. Côté météo, il fait 31°C dans l’air et 42°C sur la piste, avec un taux d’humidité d’à peine 17%.

Comme à l’accoutumée, les 24 pilotes disposent de 20 minutes en Q1 pour éviter d’être pris au piège et de se faire sortir prématurément. Il y aura pourtant bien sept pilotes qui pourront retourner à leur hôtel d’entrée de jeu. Sauf surprise, ces places devraient revenir à Caterham, Marussia et HRT... auxquelles on ajoutera une dernière monoplace.

Assurément, le défi du jour consistera à économiser au maximum ses gommes. Un défi que ne relèvera pas la Scuderia Ferrari : dès la moitié de cette Q1, Fernando Alonso se retrouve obligé d’exploiter ses pneus tendres pour signer un chrono en 1:34.760, nettement inférieur au temps de Romain Grosjean, pourtant en pneus durs.

Beaucoup de pilotes chaussent les pneus tendre et chamboulent littéralement la hiérarchie ! Et le drapeau à damier est finalement agité avec une surprise de taille. Incroyable mais Heikki Kovalainen vient de sortir Michael Schumacher dès la Q1. Enorme erreur de Mercedes, qui perd trop prématurément l’une de ses voitures.

En dehors de l’Allemand, les autres éliminés sont : Vergne, Petrov, Pic, de la Rosa, Glock et Karthikeyan. Notons toutefois la belle performance de Charles Pic qui devance pour la première fois son équipier Timo Glock.

Après une Q1 mouvementée, tout devrait enfin rentrer dans l’ordre dans cette Q2, qui accueille toutefois un invité surprise en la personne d’Heikki Kovalainen, l’incroyable bourreau de Michael Schumacher, visiblement victime d’un problème de DRS à en croire son écurie.

Cette fois-ci, les medium vont rester au garage. Les écuries de pointe retournent en piste, mais avec des gommes tendres. Raïkkönen est le premier à s’illustrer mais il est très vite battu par Hamilton puis Rosberg. Et les Red Bull semblent plus à l’aise ce week-end... en témoignent les 3ème et 5ème temps de Webber et Vettel à cinq minutes du terme de cette Q2.

Huitième pour le moment, Alonso pourrait signer un petit exploit si d’aventure il parvenait à sauver sa place pour la Q3. Mais l’Espagnol dégringole dans la hiérarchie et se retrouve maintenant à la limite de qualification, juste derrière la Ferrari de son équipier. De son côté, Romain Grosjean est provisoirement éliminé, à moins d’une minute de la fin de cette session.

Quatrième temps pour Alonso, et troisième chrono pour Grosjean, qui élimine par la même occasion Kimi Raïkkönen. Le pilote Lotus s’élancera donc depuis la onzième place sur la grille, devant Kobayashi, Hülkenberg, Massa, Senna, Kovalainen et Maldonado. Une fois encore, les Williams s’arrêtent au stade de la Q2, tout comme Felipe Massa.

La Q3 peut débuter. Seuls trois pilotes ont effectué moins de dix tours jusqu'à présent, et avec seulement deux trains de pneus différents. Il s'agit de la Mercedes de Rosberg et des McLaren d'Hamilton et de Button. Il est d'ailleurs fort probable que certains fassent le choix de n'effectuer qu'un tour chronométré pour préserver au maximum leurs gommes.

Webber est le premier à franchir la ligne de chronométrage. 1:32.785 pour l'Australien, battu dans la foulée par les deux McLaren Mercedes. Vettel signe quant à lui le quatrième temps. Le compte à rebours affiche trois minutes, et les autres pilotes sortent enfin des stands ! Ce sera un à deux tours rapides pour ces hommes.

Rosberg déclenche le chrono, c'est parti pour l'homme fort des essais libres. Il est en avance dans le premier secteur, mais Webber fait encore mieux ! Rosberg en retard dans le second secteur, pas Webber, ni Vettel. Quatrième temps pour Rosberg, et pole provisoire pour Webber. Vettel fait mieux ! Et Hamilton échoue pour quelques centièmes ! Quel suspens.

C'est donc Sebastian Vettel qui s'élancera depuis la pole demain. Il sera accompagné par Lewis Hamilton sur la première ligne de la grille. Mark Webber et Jenson Button se partageront la seconde ligne. Suivent : Rosberg, Ricciardo, Grosjean et Perez. Alonso et di Resta n'ont même pas pris part à la session et pourront donc s'élancer en pneus medium si le coeur leur en dit.

Pos Pilotes Ecuries Phase 1 Phase 2 Phase 3 Tours
01 S. Vettel Red Bull Racing 1:34.308 1:33.527 1:32.422 18
02 L. Hamilton McLaren 1:34.813 1:33.209 1:32.520 13
03 M. Webber Red Bull Racing 1:34.015 1:33.311 1:32.637 17
04 J. Button McLaren 1:34.792 1:33.416 1:32.711 12
05 N. Rosberg Mercedes 1:34.588 1:33.219 1:32.821 10
06 D. Ricciardo Toro Rosso 1:33.988 1:33.556 1:32.912 17
07 R. Grosjean Lotus 1:34.041 1:33.246 1:33.008 13
08 S. Perez Sauber 1:33.814 1:33.660 1:33.394 17
09 F. Alonso Ferrari 1:34.760 1:33.403 No time 11
10 P. di Resta Force India 1:34.624 1:33.510 No time 15
11 K. Räikkönen Lotus 1:34.552 1:33.789 6
12 K. Kobayashi Sauber 1:34.131 1:33.806 13
13 N. Hulkenberg Force India 1:34.601 1:33.807 12
14 F. Massa Ferrari 1:34.372 1:33.912 14
15 B. Senna Williams 1:34.466 1:34.017 14
16 H. Kovalainen Caterham 1:34.852 1:36.132 10
17 P. Maldonado Williams 1:34.639 8
18 M. Schumacher Mercedes 1:34.865 5
19 J. Vergne Toro Rosso 1:35.014 8
20 V. Petrov Caterham 1:35.823 7
21 C. Pic Marussia 1:37.683 8
22 P. de la Rosa HRT 1:37.883 6
23 T. Glock Marussia 1:37.905 7
24 N. Karthikeyan HRT 1:38.314 7

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Jenson Button , Michael Schumacher , Mark Webber , Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Lewis Hamilton , Felipe Massa , Heikki Kovalainen , Timo Glock , Sebastian Vettel , Romain Grosjean , Charles Pic
Équipes Red Bull Racing , McLaren , Toro Rosso , Mercedes , Sauber , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités