Qualifs : Rosberg écrase la concurrence !

Il fait 21°C dans l’air et 26°C en piste au début de la Q1

Il fait 21°C dans l’air et 26°C en piste au début de la Q1. C’est sur le sec que se disputera aujourd’hui la pole position sur le Circuit International de Shanghai.

Pour les 15 premières minutes des qualifications, l’objectif, une nouvelle fois, est de ne pas faire partie des sept derniers concurrents afin de s’offrir un ticket d’accès en Q2.

Si les HRT, Marussia et Lotus sont traditionnellement les premières victimes de l’élimination, chacun doit demeurer sur ses gardes, les pneus medium étant traditionnellement de sortie afin de préserver les tendres pour la suite du parcours.

Pour HRT, le défi consiste également à mettre en boîte un temps dans les 107% du chrono de référence afin d’avoir la possibilité de prendre le départ en course, demain. Une menace cependant rapidement balayée, De La Rosa et Karthikeyan assurant l’essentiel.

Ferrari, qui se sait loin du rythme des leaders, préfère ne pas tenter le diable et sort les pneus tendres dès cette Q1 sur les monoplaces d’Alonso et Massa. De son côté, Sergio Perez s’assure le meilleur temps avec la Sauber, également en tendres.

Pour son troisième GP en F1, Jean-Eric Vergne ne parvient pas à se sortir de la zone rouge et doit se contenter d’un 18ème temps, mettant fin à sa séance de qualifications.

Narain Karthikeyan (HRT), Pedro de la Rosa (HRT), Chalres Pic (Marussia), Glock (Marussia), Petrov (Caterham), Kovailanen (Caterham) sont les premiers éliminés de cette séance qualificative, avec le français de l’équipe Toro Rosso.

Après avoir sorti les composés Pirelli les plus tendres dès la Q1, certains concurrents, comme les pilotes Ferrari et la Sauber de Perez, ont laissé entrevoir leur crainte de l’écueil de l’élimination précoce. Autant dire que la Q2 représente un nouveau défi pour ces derniers, déjà contraints de pousser pour se classer parmi les 10 premiers et passer en Q3.

Les deux Sauber prennent la décision de sortir dès l’ouverture de la séance chronométrée de quinze minutes.

Webber et Vettel, qui n’avaient tourné qu’à l’économie en Q1, et disposent de deux monoplaces aux spécifications différentes au niveau des échappements, sortent également tôt. Rapide dans les deux premiers secteurs, le Double Champion du Monde semble perdre gros dans la dernière portion du circuit.

Devant, les Mercedes AMG de Rosberg et Schumacher se montrent une nouvelle fois véloces et évoluent devant. Grosjean semble en difficultés et commet une petite erreur en négociant une sortie de virage large. Le franco-suisse décide de repasser par les stands à cinq minutes de la fin de séance pour chausser de nouvelles gommes tendres. Son coéquipier Räikkönen semble avoir assuré l’essentiel avec un chrono en 1’35’’921, à moins de deux dixièmes des Mercedes.

La partie s’annonce difficile pour Massa, qui doit compter sur son dernier tour lancé pour améliorer une 16ème position inquiétante. Alonso, 10ème avant ce même dernier essai, est également en danger.

Button, 7ème temps, décide d’assurer en se remettant en piste dans les derniers instants, pendant qu’Alonso améliore et que les Sauber volent. Webber parvient à réaliser le meilleur temps dans les dernières secondes, tandis que Grosjean rassemble ses esprits pour assurer un 7ème temps.

Le choc provient du garage Red Bull : Vettel manque la qualification en Q3 et ne réalise que le 11ème temps. Il ne participera pas à la chasse à la pole, tout comme Massa (P12), Maldonado (P13), Senna (P14), Di Resta (P15), Hülkenberg (P16) et Ricciardo (P16).

Le feu passe à peine au vert que les pilotes Mercedes sont parmi les premiers à prendre la piste. L'écurie de Ross Brawn entend bien mettre chaque minute de la Q3 à profit pour tenter de décrocher une pole qui leur tend les bras.

Nico Rosberg met un coup à la concurrence en signant un super 1:35.121, un chrono qui sera très difficile à battre. L'Allemand, confiant, sort déjà de sa monoplace et quitte son stand.

Tout le monde se casse les dents à essayer de le battre. Le plus proche de la pole position est Lewis Hamilton, relégué à plus d'une demi-seconde. Le Britannique écope cependant d'une pénalité de cinq places sur la grille de départ. Ce sera donc une première ligne 100% Mercedes puisque c'est Michael Schumacher qui hérite de la deuxième position.

Rosberg est donc l'auteur de sa toute première pole position, 26 ans après la dernière de son père Keke, ainsi que la première de Mercedes depuis son retour en Formule 1 en 2010.

Pos Pilotes Ecuries Phase 1 Phase 2 Phase 3 Tours
01 N. Rosberg Mercedes 1:36.875 1:35.725 1:35.121 11
02 L. Hamilton McLaren 1:36.763 1:35.902 1:35.626 14
03 M. Schumacher Mercedes 1:36.797 1:35.794 1:35.691 13
04 K. Kobayashi Sauber 1:36.863 1:35.853 1:35.784 13
05 K. Räikkönen Lotus 1:36.850 1:35.921 1:35.898 15
06 J. Button McLaren 1:36.746 1:35.942 1:36.191 16
07 M. Webber Red Bull Racing 1:36.682 1:35.700 1:36.290 14
08 S. Perez Sauber 1:36.198 1:35.831 1:36.524 17
09 F. Alonso Ferrari 1:36.292 1:35.982 1:36.622 17
10 R. Grosjean Lotus 1:36.343 1:35.903 15
11 S. Vettel Red Bull Racing 1:36.911 1:36.031 11
12 F. Massa Ferrari 1:36.556 1:36.255 14
13 P. Maldonado Williams 1:36.528 1:36.283 14
14 B. Senna Williams 1:36.674 1:36.289 14
15 P. di Resta Force India 1:36.639 1:36.317 14
16 N. Hulkenberg Force India 1:36.921 1:36.745 14
17 D. Ricciardo Toro Rosso 1:36.933 1:36.956 14
18 J. Vergne Toro Rosso 1:37.714 8
19 H. Kovalainen Caterham 1:38.463 9
20 V. Petrov Caterham 1:38.677 7
21 T. Glock Marussia 1:39.282 10
22 C. Pic Marussia 1:39.717 10
23 P. de la Rosa HRT 1:40.411 7
24 N. Karthikeyan HRT 1:41.000 10

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Pedro de la Rosa , Michael Schumacher , Narain Karthikeyan , Ross Brawn , Lewis Hamilton , Nico Rosberg , Sergio Pérez , Jean-Éric Vergne
Équipes Red Bull Racing , McLaren , Toro Rosso , Mercedes , Sauber , Williams , Force India , Ferrari
Type d'article Actualités