Qualifs - Rosberg, la pole chanceuse lors d'une séance pluvieuse !

partages
commentaires
Qualifs - Rosberg, la pole chanceuse lors d'une séance pluvieuse !
Par : Fabien Gaillard
23 juil. 2016 à 14:02

Au terme d'une séance très mouvementée, c'est Nico Rosberg qui a signé la pole du Grand Prix de Hongrie 2016 de Formule 1 devant Lewis Hamilton et Daniel Ricciardo, l'Allemand bénéficiant d'un coup de pouce de dernière minute.

Rio Haryanto, Manor Racing
Pascal Wehrlein, Manor Racing
Felipe Nasr, Sauber C35
Marcus Ericsson, Sauber C35
Carlos Sainz Jr, Scuderia Toro Rosso STR11
Daniil Kvyat, Scuderia Toro Rosso STR11
Esteban Gutierrez, Haas F1 Team VF-16
Romain Grosjean, Haas F1 Team VF-16 bloque une roue au freinage
Jolyon Palmer, Renault Sport F1 Team R.S.16
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team R.S.16
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09
Nico Hulkenberg, Sahara Force India F1 VJM09
Valtteri Bottas, Williams FW38
Felipe Massa, Williams FW38
Fernando Alonso, McLaren Honda
Jenson Button, McLaren MP4-31
Kimi Raikkonen, Ferrari SF16-H
Sebastian Vettel, Ferrari SF16-H
Max Verstappen, Red Bull Racing RB12
Daniel Ricciardo, Red Bull Racing RB12
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Lewis Hamilton, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid
Sergio Perez, Sahara Force India F1 VJM09
Felipe Massa, Williams FW38
Fernando Alonso, McLaren MP4-31
Esteban Gutierrez, Haas F1 Team VF-16
Kevin Magnussen, Renault Sport F1 Team RS16
Jenson Button, McLaren MP4-31
Nico Rosberg, Mercedes AMG F1 W07 Hybrid

Comme cela avait été envisagé, la pluie s'invite au-dessus de Budapest environ une heure avant le début de la séance de qualifications. Et c'est un véritable déluge qui s'abat sur le circuit du Hungaroring. 

Une piste détrempée, voilà sans doute la solution ultime pour éviter que les pilotes ne mordent trop sur les bas-côtés et ne risquent la pénalité ou pire, la sortie pure et simple.

Même si les cartes sont forcément rebattues dans des conditions humides, les Mercedes semblent avoir l'avantage sur le tracé magyar - Nico Rosberg pour le moment plus à l'aise qu'un Lewis Hamilton handicapé par son accident lors des EL2. Toutefois, les Red Bull ont été très performantes lors des EL3 et pourraient bien jouer les trouble-fêtes contre des Flèches d'argent qui ont signé 45 poles sur les 48 dernières séances de qualifications.

Quelques minutes avant 14h00 une nouvelle grosse averse touche le circuit, entraînant le report du début des qualifications de 20 minutes et une chute des températures en piste de plus de 20 degrés par rapport aux EL3.

 

Q1 - Pluie de drapeaux rouges

Évidemment, quasiment tous les pilotes se pressent en bout de ligne des stands avec des gommes pluie. Et ce d'autant plus que de la pluie est de nouveau attendue dans cette Q1. Massa est le premier à découvrir cette piste détrempée : le Brésilien est sur des oeufs.

Alors que les premiers pilotes terminent leurs tours lancées une averse terrible s'abat sur le Hungaroring. Vettel lance à sa radio : "Beaucoup de pluie, beaucoup, beaucoup de pluie." Les images lui donnent raison et la direction de course interrompt les qualifications après cinq minutes de roulage.

 

Avec 13 minutes restantes lors de ces qualifications, l'ordre provisoire est évidemment chamboulé : Pérez-Hülkenberg-Alonso-Nasr-Ricciardo constituent le top 5 et les deux Mercedes occupent les 20e et 21e positions. 

La séance reprend à 14h40, Verstappen devant Hamilton et Rosberg. Les pilotes améliorent leurs temps sur une piste qui semble moins humide qu'avant l'interruption. Les deux Red Bull prennent place aux avant-postes et les Mercedes se replacent dans le top 10 mais Ericsson sort de piste et va s'encastrer dans le mur de pneus du virage 10. Le Suédois est indemne mais la Sauber a souffert. Le drapeau rouge est de nouveau brandi.

 

Scène étonnante et dangereuse dans les stands : la voiture médicale, qui ramène Ercisson, passe par la pitlane alors que les monoplaces sortent de leur garages et elle s'immobilise devant celui de l'écurie Sauber. Sainz est obligé de faire un gros travers pour l'éviter...

La séance reprend à 14h55, avec neuf minutes à disputer. Certains pilotes, à l'image de Vettel et des Red Bull font le pari des pneus intermédiaires sur une piste humide mais où le soleil perce. Hamilton, dans un tour lancé, sort tout droit à la chicane alors qu'il était sur un bon tour. Mais c'est peu de frais comparé à Felipe Massa qui s'est fait piéger à la sortie du virage 4, en pneus intermédiaires. L'aileron avant et le train avant gauche de la Williams sont détruits. Nouveau drapeau rouge.

 

Nouvelle reprise de la séance à 15h07, avec 5 minutes et 20 secondes avant la fin de Q1. L'ensemble des pilotes monte les pneus intermédiaires. Alonso et le leader provisoire de la séance, Nasr, sortent les premiers devant Hamilton et Vettel.

Le pilote Mercedes signe immédiatement le meilleur temps dans ces conditions en 1'34''210, seulement dépassé quelques instants après par son équipier, en 1'33''302. Mais nouvel incident en piste avec la sortie de Haryanto qui s'échoue à quelques mètres de la zone de l'accident d'Ericsson. La drapeau rouge est de nouveau se sortie. La séance ne reprendra pas.

Éliminés en Q1 : Palmer, Massa, Magnussen, Ericsson, Wehrlein et Haryanto.

Q2 - Räikkönen piégé, Hamilton chanceux

Comme depuis le début de cette séance, une queue de monoplaces se forme à la sortie de la pitlane, menée par la Ferrari de Vettel. Les pilotes sont en pneus intermédiaires même si la piste commence à nettement sécher. Le pilote Ferrari signe un premier temps en 1'34''137 mais les améliorations ne tardent pas : Sainz, Grosjean, Rosberg, Hamilton puis Ricciardo se succèdent en haut de la feuille des temps. 

Le vibreur à la sortie du dernier virage est très, très humide et les pilotes ne sont pas loin de perdre le contrôle de leur F1 à cet endroit là. Alors qu'Hamilton améliore encore le meilleur temps en 1'31''571, Bottas est le premier pilote à tenter le pari des slicks, en montant des supertendres. Le Finlandais signe un premier tour lancé prudent mais qui semble confirmer que les pneus sec sont jouables puisqu'il s'empare du meilleur temps en 1'30''647.

 

Tous les pilotes font donc la même chose et chaussent les gommes rouges. Les chronos tombent logiquement tour après tour, avec un Alonso survolté qui enchaîne les excellents temps. Ricciardo est sous la menace après avoir manqué sa première tentative. Mais l'Australien parvient à se sauver au terme de derniers instants où le top 10 n'aura pas cessé d'être chamboulé par les arrivées des uns et des autres.

Et à ce jeu-là, c'est Räikkönen, premier pilote à avoir franchi la ligne d'arrivée, qui est piégé puisqu'il échoue dans la zone rouge ; une zone rouge qu'évite de peu Hamilton, qui s'est manqué dans son dernier tour chronométré, au détriment de Grosjean à qui il ne manquait qu'un dixième pour devancer le pilote Mercedes.

Éliminés en Q2 : Grosjean, Kvyat, Pérez, Räikkönen, Gutiérrez et Nasr.

Q3 - Rosberg chanceux

Rosberg est le premier en piste, l'Allemand retrouvant des conditions sur lesquelles il a excellé lors des essais libres. Lors du premier tour lancé des deux hommes, l'Allemand signe 1'20''499 contre 1'20''108 pour Hamilton qui est situé derrière lui sur la piste. Les Flèches d'argent précèdent les Red Bull, avec Ricciardo 3e, malgré une énorme frayeur sur la flaque d'eau du dernier virage, et Verstappen 4e relégué à cinq et sept dixièmes de la n°44.

Rosberg se rapproche à 93 millièmes de Hamilton sur sa seconde tentative pendant que Vettel se place derrière les deux RB12, avec un passage trop abrupt sur le vibreur du dernier virage. Ricciardo, d'ailleurs, améliore son temps lui aussi en se rapprochent à 172 millièmes de Hamilton.

Pour la seconde tentative, Hamilton sort avant Rosberg en piste. Une situation qui va s'avérer déterminante puisque juste devant le Britannique, Alonso part à la faute l'obligeant à couper son effort alors qu'il était largement en avance sur son temps. Mais l'Espagnol qui s'était immobilisé repart en piste et le drapeau jaune est retiré. Rosberg, toujours dans son élan, parvient à devancer Hamilton de 143 millièmes.

Casquette Mercedes AMG Petronas noire
Casquette Mercedes AMG Petronas noire

Q1

 PiloteÉquipeTrsTempsÉcart
1  Nico Rosberg  Mercedes 11 1'33.302  
2  Lewis Hamilton  Mercedes 11 1'34.210 0.908
3  Fernando Alonso  McLaren 10 1'35.165 1.863
4  Sebastian Vettel  Ferrari 10 1'35.718 2.416
5  Romain Grosjean  Haas 9 1'35.906 2.604
6  Carlos Sainz Jr.  Toro Rosso 10 1'36.115 2.813
7  Daniil Kvyat  Toro Rosso 11 1'36.714 3.412
8  Kimi Räikkönen  Ferrari 11 1'36.853 3.551
9  Felipe Nasr  Sauber 11 1'37.772 4.470
10  Jenson Button  McLaren 8 1'37.983 4.681
11  Esteban Gutiérrez  Haas 9 1'38.959 5.657
   Daniel Ricciardo  Red Bull 10 1'39.968 6.666
   Max Verstappen  Red Bull 10 1'40.424 7.122
   Sergio Pérez  Force India 6 1'41.411 8.109
   Nico Hülkenberg  Force India 8 1'41.471 8.169
   Valtteri Bottas  Williams 10 1'42.758 9.456
   Jolyon Palmer  Renault 9 1'43.965 10.663
   Felipe Massa  Williams 7 1'43.999 10.697
   Kevin Magnussen  Renault 9 1'44.543 11.241
   Marcus Ericsson  Sauber 5 1'46.984 13.682
   Pascal Wehrlein  Manor 9 1'47.343 14.041
   Rio Haryanto  Manor 9 1'50.189 16.887

Q2

 PiloteÉquipeTrsTempsÉcart
1  Max Verstappen  Red Bull 10 1'22.660  
2  Nico Rosberg  Mercedes 10 1'22.806 0.146
3  Daniel Ricciardo  Red Bull 10 1'23.234 0.574
4  Fernando Alonso  McLaren 10 1'23.816 1.156
5  Nico Hülkenberg  Force India 10 1'23.901 1.241
6  Sebastian Vettel  Ferrari 9 1'24.082 1.422
7  Jenson Button  McLaren 10 1'24.456 1.796
8  Valtteri Bottas  Williams 10 1'24.506 1.846
9  Carlos Sainz Jr.  Toro Rosso 10 1'24.734 2.074
10  Lewis Hamilton  Mercedes 10 1'24.836 2.176
11  Romain Grosjean  Haas 9 1'24.941 2.281
12  Daniil Kvyat  Toro Rosso 10 1'25.301 2.641
13  Sergio Pérez  Force India 10 1'25.416 2.756
14  Kimi Räikkönen  Ferrari 9 1'25.435 2.775
15  Esteban Gutiérrez  Haas 9 1'26.189 3.529
16  Felipe Nasr  Sauber 10 1'27.063 4.403

Q3

 PiloteÉquipeTrsTempsÉcart
1  Nico Rosberg  Mercedes 8 1'19.965  
2  Lewis Hamilton  Mercedes 7 1'20.108 0.143
3  Daniel Ricciardo  Red Bull 7 1'20.280 0.315
4  Max Verstappen  Red Bull 7 1'20.557 0.592
5  Sebastian Vettel  Ferrari 6 1'20.874 0.909
6  Carlos Sainz Jr.  Toro Rosso 8 1'21.131 1.166
7  Fernando Alonso  McLaren 8 1'21.211 1.246
8  Jenson Button  McLaren 7 1'21.597 1.632
9  Nico Hülkenberg  Force India 6 1'21.823 1.858
10  Valtteri Bottas  Williams 6 1'22.182 2.217
Article suivant
Massa déplore une rivière au virage 4

Article précédent

Massa déplore une rivière au virage 4

Article suivant

La pole position de l’opportunisme pour Rosberg

La pole position de l’opportunisme pour Rosberg
Charger les commentaires

À propos de cet article

Séries Formule 1
Événement GP de Hongrie
Lieu Hungaroring
Auteur Fabien Gaillard