Quand Hamilton Père annonçait son fils champion avec Mercedes sous 3 ans

Aujourd'hui en lutte pour sa seconde couronne mondiale en F1, Lewis Hamilton a fait connaître son départ de McLaren vers Mercedes au mois d'octobre 2012

Quand Hamilton Père annonçait son fils champion avec Mercedes sous 3 ans

Aujourd'hui en lutte pour sa seconde couronne mondiale en F1, Lewis Hamilton a fait connaître son départ de McLaren vers Mercedes au mois d'octobre 2012.

Après six saisons passées avec l'équipe de Woking, le Britannique se lançait un nouveau défi au sein d'un team arrivant à maturité, et alors mené par Ross Brawn, qui développait le travail de Michael Schumacher et Nico Rosberg, associés pendant trois ans.

Alors que beaucoup de demandaient si Hamilton ne commettait pas l'une des plus grandes erreurs de sa carrière en quittant un team McLaren qui remportait alors des courses et pouvait prétendre aux couronnes, Anthony Hamilton se faisait publiquement le soutien de son fils dans son choix.

La structure allemande, qui pointait seulement au cinquième rang du championnat constructeur sous la menace directe de Sauber, venait de signer un premier succès en 2012 avec Nico Rosberg (en Chine), et mettait en place de nombreux éléments qui contribuent aujourd'hui au cycle de succès de la marque.

Je suis sûr que Lewis sera Champion avec Mercedes dans trois ans”, n'hésitait pas à affirmer son père, qui ne gérait déjà plus ses affaires directement, mais savait à quel point Mercedes investissait massivement dans la R&D et en recrutant de très nombreux profils de premier plan.

Lewis est très heureux de son changement et est impatient d’attaquer ce nouveau challenge”.

Depuis le début de leur collaboration, Mercedes et Hamilton ont remporté 11 victoires ensemble, après 21 succès acquis avec McLaren, chez qui Mercedes était fournisseur moteur.

partages
commentaires
Boullier - On peut faire un bon championnat avec 9 équipes
Article précédent

Boullier - On peut faire un bon championnat avec 9 équipes

Article suivant

Briatore - 4 ou 5 équipes avec 3 ou 4 voitures chacune?

Briatore - 4 ou 5 équipes avec 3 ou 4 voitures chacune?
Charger les commentaires
Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari Prime

Quand Jackie Stewart a rejeté les avances de Ferrari

S'étant établi comme vainqueur en Grand Prix lors de ses deux premières saisons en Formule 1, Jackie Stewart a connu une campagne 1967 désastreuse avec BRM, ce qui l'a mené à rencontrer Ferrari, finalement sans rejoindre la Scuderia... Il est alors devenu invincible avec Ken Tyrrell.

Formule 1
11 janv. 2022
Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin Prime

Le rôle clé qu'a joué Szafnauer chez Aston Martin

Le départ d'Otmar Szafnauer représente la fin d'une ère pour l'écurie basée à Silverstone, actuellement connue sous le nom d'Aston Martin.

Formule 1
6 janv. 2022
L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton Prime

L'histoire oubliée de la première course d'un Verstappen avec Hamilton

La rivalité de Lewis Hamilton avec Max Verstappen a marqué la saison 2021. Le septuple Champion du monde a de nouveau affronté le plus célèbre des noms néerlandais en sports mécaniques, mais la première fois, c'était quand il avait onze ans, face au père de Verstappen, Jos.

Kart
4 janv. 2022
Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans Prime

Les exploits de Montoya : Monaco, Indianapolis, Le Mans

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix de Formule 1, triomphal à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans.

Formule 1
30 déc. 2021
Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1 Prime

Les exploits de Montoya : l'ascension vers la F1

Rares sont les pilotes modernes qui ont triomphé dans autant de compétitions que Juan Pablo Montoya, victorieux de sept Grands Prix, triomphant à deux reprises aux 500 Miles d'Indianapolis et même trois fois aux 24 Heures de Daytona, sans oublier la NASCAR et les 24 Heures du Mans. Le Colombien revient sur ces grands succès, à commencer par ceux de son ascension vers la Formule 1.

Formule 1
29 déc. 2021
Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote Prime

Lola-Mastercard, le fiasco qui tua la carrière d'un pilote

Lola espérait retrouver le succès en Formule 1 en 1997 mais l'aventure, précipitée par Mastercard, a tourné au fiasco.

Formule 1
25 déc. 2021
Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ? Prime

Qu'avons-nous appris des tests des pneus Pirelli 18 pouces ?

Retour en détail sur les essais des nouveaux pneus Pirelli avec Mario Isola, chef du projet F1 de la marque italienne.

Formule 1
20 déc. 2021
L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1 Prime

L'investissement de 17000€ qui a prouvé sa valeur en F1

Initialement controversé en raison de son effet sur l'esthétique et le poids des Formule 1, le Halo a gagné en reconnaissance depuis son introduction en 2018. Pat Symonds se penche sur la création d'un sauveur de vies.

Formule 1
18 déc. 2021