Quand HRT entraîne la possible faillite d'un fournisseur...

Les grosses difficultés financières dont souffre l'équipe HRT sont aujourd'hui connues de tous, et peu de monde dans le paddock n'est dupe quant à la viabilité économique de la plus petite écurie du plateau

Les grosses difficultés financières dont souffre l'équipe HRT sont aujourd'hui connues de tous, et peu de monde dans le paddock n'est dupe quant à la viabilité économique de la plus petite écurie du plateau.

Mais cette situation se répercute également sur d'autres entreprises, comme l'affirme le quotidien espagnol AS. Ainsi, une société qui attend toujours un paiement de l'équipe est au bord de la faillite.

HRT avait commandé trois camions à la société ibérique Cec-SA il y a déjà plusieurs mois. La commande est prête depuis un certain temps mais la facture de 300.000 euros n'a jamais été réglée. Cec-SA se retrouve donc avec ces trois transporteurs sur les bras et un manque à gagner considérable.

"Pour une entreprise familiale comme la nôtre, c'est un lourd fardeau. Nous avons eu une première rencontre avec [le propriétaire de l'équipe] Jose Ramon Carabante, qui nous a assuré qu'il allait tout régler," a expliqué le patron de Cec-SA, Victor Mendez.

"Mais à partir de là nous avons eu réunion sur réunion, la dernière en date il y a quelques semaines lors des essais à Montmelo, et aucune solution n'est trouvée. Nous n'avons rien signé, mais beaucoup de documents prouvent que tout était commandé par eux [HRT]."

Alors qu'elle offre une image pathétique en Formule 1, Hispania Racing Team apparaît chaque jour un peu plus comme une bien mauvaise farce...

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Type d'article Actualités