Quand l'engouement mexicain séduit le monde de la F1

Le retour de la Formule 1 au Mexique a été un succès comme on en a rarement vu ces dernières années, avec des spectateurs venus en nombre et acquis à la cause du héros local Sergio Pérez, mais aussi simplement passionnés de F1.

Avec 90'000 spectateurs dès le vendredi, puis 110'000 le samedi et plus de 130'000 le dimanche, l'Autódromo Hermanos Rodríguez a été pris d'assaut par les amateurs de sport automobile.

L'engouement a atteint son paroxysme lors de la parade des pilotes, au moment où Sergio Pérez est passé dans le stadium... puis lors du podium, organisé dans ce même stadium devant des dizaines de milliers de spectateurs!

"C'est la meilleure course que j'aie vue de toute ma vie, ce qu'ils ont produit ici," commente Niki Lauda, président non-exécutif de Mercedes F1. "Je n'ai jamais vu cela. C'est la meilleure que j'aie jamais vue, la façon dont ils l'ont organisée, son déroulement, l'engouement du public tout entier, c'est tout. Incroyable."

Quant aux leçons à en tirer pour Bernie Ecclestone, elles sont très claires selon Lauda : "Copier cette course, toutes les autres. Maintenant, ils l'ont vu à la télé de toute façon, ils savent que c'est possible."

"La magie, ce sont les Mexicains ; la magie, ce sont les organisateurs qui ont rendu cela possible, et la façon dont ils ont organisé les tribunes : pour moi, c'est le mieux que j'aie jamais vu, et le podium juste devant tout le public. La F1 est revenue là où on peut la ressentir et la toucher. Je pense que c'est le plus important."

L'enthousiasme est le même pour le directeur de l'équipe rivale, Christian Horner : "Je pense que ce Grand Prix a été fantastique. L'ambiance et l'enthousiasme du public ont été géniaux. Ce n'est pas le plus beau circuit du monde, mais son tracé est suffisamment bon pour avoir un bon Grand Prix."

"Mais je pense que l'interaction, surtout dans le stadium, et entendre le public chanter l'hymne national, les hourras et l'enthousiasme tout le weekend, c'est une très bonne publicité pour la F1 et pour ceux qui est possible."

Pérez confiant pour l'avenir

Mais s'il est une personne qui a connu un weekend encore plus spécial que ses pairs, c'est bien Sergio Pérez, qui courait à domicile pour la première fois depuis le début des années 2000. Le Mexicain s'est classé huitième de la course après une voiture de sécurité qui n'a pas joué en sa faveur.

"C'était incroyable," se délecte Pérez. "Pour moi, c'est très facile de dire que c'était le meilleur weekend du calendrier, mais j'entends beaucoup de pilotes et beaucoup de gens dire pareil. Ce Grand Prix est devenu très populaire."

Le pilote Force India n'est pas inquiet pour l'avenir et a bon espoir que le public reste au rendez-vous la saison prochaine, alors que l'édition 2015 du Grand Prix d'Autriche a été le théâtre d'une baisse de fréquentation significative après son retour l'an passé.

"Nous n'avons pas vu ce genre de course en Autriche, donc nous ne pouvons pas comparer. Ce que nous avons vu ici, nous le verrons tous les ans," conclut Pérez.

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP du Mexique
Circuit Autodromo Hermanos Rodriguez
Pilotes Sergio Pérez
Type d'article Actualités
Tags autodromo hermanos rodriguez, horner, lauda, mexico