Quand la neige s'invitait à Silverstone

Nous sommes le 8 avril 1973. Le Championnat du Monde de F1 n'est pas encore arrivé en Europe, le premier Grand Prix sur le Vieux Continent ayant lieu trois semaines plus tard, en Espagne. Pour le moment, seuls trois Grand Prix se sont tenus : en Argentine, au Brésil et en Afrique du Sud. Emerson Fittipaldi, le Champion du Monde 1972, est leader du championnat avec 3 points d'avance sur Jackie Stewart. Le calendrier de la saison offre un vide de 8 semaines entre deux Grand Prix.

Pendant ce genre de trêve, il n'est pas rare de voir des courses hors-Championnat. C'est le cas en ce jour d'avril. Sur le circuit de Silverstone a lieu le traditionnel BRDC International Trophy, une course organisée par le British Racing Drivers' Club. Lancée en 1949, cette course voit à son palmarès de grands noms comme Alberto Ascari (premier vainqueur de cet évènement), Striling Moss (vainqueur en 1956 et 1961), ou encore Jack Brabham (quadruple vainqueur en 1959, 1964, 1966 et 1969). La particularité de cette course résulte de la cohabitation des pilotes de F1 avec des pilotes pilotant des Formule 5000, catégorie créée en 1968.

En cette édition 1973, ils sont 29 à se présenter aux qualifications : 13 issus de la F1, le reste étant issu du classement de la course de F5000 de la veille. La séance est perturbée par des épisodes de fortes pluies et un vent violent. Emerson Fittipaldi tire son épingle du jeu en signant la pole position devant Ronnie Peterson et Jackie Stewart. La première F5000 n'est autre que celle de David Hobbs, vainqueur de la catégorie GT 1.3 des 24 Heures du Mans 1962 avec la Lotus Elite.

Tombe la neige!

La course va voir s'incruster un invité auquel personne ne s'attendait : la neige ! La course est lancée par un temps plutôt gris, et voit d'entrée de jeu le poleman abandonner, suite à un problème d'embrayage. Ronnie Peterson et Jackie Stewart ont alors pris le large et se disputent la première place. Le pilote écossais prend finalement la mesure du pilote suédois avant de tomber à la 6e place suite à une erreur à Becketts.

Au fur et à mesure qu'avance la course, le froid s'installe sur la piste obscure de Silverstone. Si bien qu'aux alentours du 27e tour, une poudre blanche commence à tomber du ciel. Le froid s'intensifie de plus en plus, mais la course se poursuit jusqu'à son terme. Jackie Stewart la remporte devant Ronnie Peterson -en difficultés avec l'épisode neigeux-, et Clay Reggazoni. La première F5000, celle de Gijs Van Lennep, se classe 7e.

La F1 a failli rouler une autre fois sous la neige. Le samedi matin du Grand Prix du Canada 1978, la neige s'abat sur l'île Notre-Dame, à Montréal. Une légère couche s'installe sur la piste, avant de disparaître quelques heures avant le début de la séance de qualifications...

partages
commentaires
Williams : Objectifs clairs pour une équipe qui revoit les sommets

Article précédent

Williams : Objectifs clairs pour une équipe qui revoit les sommets

Article suivant

Alesi - "Le plus de sensations" à Spa-Francorchamps

Alesi - "Le plus de sensations" à Spa-Francorchamps
Charger les commentaires
Les notes du Grand Prix de Russie 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Russie 2021

Après le Grand Prix de Russie, quinzième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1 Prime

Le "pas en arrière" qui sera bénéfique à la F1

Ses jours étant apparemment comptés, le MGU-H semble devoir être supprimé des futures règles moteur de la Formule 1, afin d'attirer de nouveaux constructeurs. Bien que cela puisse apparaître comme un changement de direction, les avantages pour les équipes et les fans pourraient faire de cette décision un choix judicieux.

Formule 1
24 sept. 2021
Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire Prime

Pourquoi le duel 2021 pour le titre est encore loin du pire

La Formule 1 reprend ses droits pour le Grand Prix de Russie, deux semaines après le dernier épisode du combat entre Max Verstappen et Lewis Hamilton. Alors que les incidents de Silverstone et de Monza ont suscité la controverse, ils manquaient heureusement d'un élément qui, jusqu'à présent, sépare la lutte pour le titre de 2021 des pires exemples de batailles peu glorieuses...

Formule 1
23 sept. 2021
Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes Prime

Comment la Formule 1 s'est rendue peu attrayante pour les nouvelles équipes

Le plafonnement des budgets en Formule 1 a été présenté comme le sauveur de plusieurs équipes et a contribué à garantir leur viabilité pour les investisseurs. Mais il existe déjà un autre mécanisme qui a eu le même effet et qui dissuade fortement ceux qui ont les moyens de créer seuls une nouvelle équipe.

Formule 1
22 sept. 2021
Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux" Prime

Le défi colossal d'une écurie qui "mérite mieux"

Qui mieux que le directeur technique d'Alfa Romeo pour décrire avec précision les enjeux majeurs auxquels est confrontée l'écurie pour préparer 2022 ? Motorsport.com s'est longuement entretenu avec Jan Monchaux.

Formule 1
20 sept. 2021
Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux Prime

Vettel et Schumacher, un lien fort et précieux

Mick Schumacher n'est pas le seul "fils de" à avoir atteint la Formule 1, mais il y est parvenu en l'absence de son père ces dernières années. Pour Sebastian Vettel, Michael a été une idole d'enfance puis un mentor et désormais, l'Allemand joue le rôle de "grand frère" pour Mick. Que sait-on vraiment de la place qu'il occupe dans la progression du nouveau Schumacher ?

Formule 1
19 sept. 2021
L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier Prime

L'autre incident du GP d'Italie dont la F1 devrait se soucier

Le crash de Max Verstappen et Lewis Hamilton a fait les gros titres lors du Grand Prix d'Italie. Le Halo a permis au pilote Mercedes de ne pas être blessé, mais deux jours plus tôt, la Formule 1 avait déjà échappé au pire, cette fois-ci dans la voie des stands.

Formule 1
18 sept. 2021
Daniel Ricciardo, la transformation estivale Prime

Daniel Ricciardo, la transformation estivale

Entre les difficultés du printemps et sa victoire retentissante au Grand Prix d'Italie, Daniel Ricciardo s'est transformé d'une manière quasiment inattendue.

Formule 1
16 sept. 2021