Quand McLaren Mercedes punit Lauda !

Auteur de manœuvres de dépassement musclées et deux pénalités à la clé, Lewis Hamilton avait été la cible de nombreuses critiques après le Grand Prix de Monaco

Auteur de manœuvres de dépassement musclées et deux pénalités à la clé, Lewis Hamilton avait été la cible de nombreuses critiques après le Grand Prix de Monaco. Parmi ces dernières, celles de Niki Lauda étaient probablement les plus acerbes.

L'Autrichien avait alors dit du champion du monde 2008 qu'il était "complètement fou" et expliqué que son pilotage agressif allait "se traduire un jour par la mort de quelqu'un".

McLaren Mercedes n'a que très peu goûté à cette prise de position très tranchée et l'a fait savoir à Lauda. Le triple champion du monde travaille aujourd'hui pour la chaîne de télévision allemande RTL, et c'est à ce titre qu'il s'est vu infliger une sanction par l'écurie de Woking. En effet, le magazine Auto Motor und Sport révèle que Martin Whitmarsh a signifié à Lauda qu'il lui serait impossible d'interviewer Lewis Hamilton durant trois courses !

Les deux hommes se sont rencontrés et les choses se seraient arrangées et, depuis, Lauda a précisé qu'il était "fan d'Hamilton" mais qu'il aimerait simplement "qu'il utilise parfois davantage son esprit".

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Lewis Hamilton , Niki Lauda , Martin Whitmarsh
Équipes McLaren , Mercedes
Type d'article Actualités