Quand Ron Dennis motive et "secoue" l'équipe McLaren

C'est juste avant le Grand Prix de Monaco que l'emblématique patron de McLaren, Ron Dennis, a décidé de motiver son équipe grâce à un type de discours dont il a le secret.

Il faut dire que le partenariat retrouvé avec Honda ravive la flamme de l'histoire de McLaren cette saison. En particulier à Monaco, là où Ayrton Senna a triomphé à six reprises, dont cinq fois en compagnie du duo McLaren Honda. L'entité de Woking possède par ailleurs un palmarès des plus envieux dans les rues de la Principauté : 15 victoires et 11 pole positions.

Mais McLaren vit actuellement les heures les plus difficiles de son histoire, puisque jamais l'écurie britannique n'avait connu un début de saison si chaotique. Parfaitement conscient qu'elle est loin de pouvoir viser la victoire ce week-end à Monaco, Ron Dennis aimerait que son équipe y réalise à tout le moins une belle performance.

C'est ainsi que l'homme fort de McLaren a tenu un discours visant à motiver ses troupes juste avant le rendez-vous monégasque. Mais celui-ci a été mal interprété par certains médias anglais : le Daily Mail affirme que Dennis n'a pas hésité à pointer du doigt certains de ses hommes qui ne "travailleraient pas assez dur". Le tabloïd va plus loin, se basant sur une source lui indiquant que Dennis avait malmené l'un de ses directeurs, Eric Boullier, étant prêt à "lui botter les fesses".

McLaren dément la rumeur

"Ron est un "racer", un gagnant, un vrai patron," indique un porte-parole de l'équipe au site internet Pitpass. "Sa détermination à atteindre les sommets est légendaire, il est extrêmement respecté par tout le personnel de McLaren. Sa rhétorique peut être parfois un peu dure, mais il est toujours une source d'inspiration au sein de l'équipe."

McLaren réfute ainsi les arguments du Daily Mail, et n'hésite pas à apporter des précisions sur ce qui a été écrit dans les colonnes du journal britannique.

"Ce qui a été cité dans ce journal était simplement un trait d'humour, cela a été pris hors contexte, comme souvent. Ron apprécie le travail acharné entrepris par l'équipe, tant à Woking qu'à Sakura du côté de Honda. Eric [Boullier] et lui ont opéré une série de changements structurels et opérationnels, ils travaillent main dans la main afin de redresser McLaren."

A propos de cet article
Séries Formule 1
Événement GP de Monaco
Circuit Monte Carlo
Équipes McLaren
Type d'article Actualités
Tags discours, eric boullier, honda, mclaren, ron dennis, sakura, woking