Quantum assure que l'argent sera versé à Lotus

Tandis que l'accord est soit-disant conclu depuis quinze jours, l'annonce de l'investissement de Quantum Motorsports à hauteur de 35% au sein de l'écurie Lotus tarde à être officialisé

Tandis que l'accord est soit-disant conclu depuis quinze jours, l'annonce de l'investissement de Quantum Motorsports à hauteur de 35% au sein de l'écurie Lotus tarde à être officialisé.

Il y a quelques heures, le propriétaire de l'écurie d'Enstone, Gérard Lopez,

mettait même la pression sur le fonds d'investissement

dirigé par Mansoor Ijaz et soutenu financièrement par des capitaux venus du Moyen-Orient, assurant qu'il pourrait se tourner vers d'autres options. Les sommes promises n'ont pas encore été versées.

Ijaz assure toutefois que l'investissement de Quantum n'est pas remis en cause et que l'affaire sera bouclée quoi qu'il arrive. Selon lui, tout n'est plus qu'une question de temps.

"Il n'y a pas de doute sur le fait que l'accord va être mis en place et il n'y a pas de doute sur le fait que les fonds ont été débités de notre côté au niveau de notre budget. Il n'y a aucune chance que ce deal n'ait pas lieu", martèle l'homme d'affaires américain. "C'est important de comprendre que dans le système bancaire international, quand l'argent vient de certaines parties du monde, les banques correspondantes doivent être mises à contribution. Nous devons également traiter avec les autorités comme les banques centrales et d'autres institutions qui vérifient tout, car nous ne parlons pas d'un transfert de petites sommes d'argent."

Mansoor Ijaz admet comprendre l'impatience et la frustration de Lotus suite à ce contre-temps mais se veut le plus rassurant possible, estimant qu'une fois l'affaire entièrement conclue, l'écurie d'Enstone s'en trouvera largement gagnante.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Gerard Lopez
Type d'article Actualités