Quantum of Solace - Les (faux) millionaires en F1 (2/2)

Plus folklorique encore que d'autres investissement cavaliers, l'arrivée de Lamborghini en tant qu'équipe en 1991 (après avoir fourni son moteur à Lola et Lotus) devait se faire sous une bannière mexicaine, avec un certain Francesco Gonzales Luna

Quantum of Solace - Les (faux) millionaires en F1 (2/2)

Plus folklorique encore que d'autres investissement cavaliers, l'arrivée de Lamborghini en tant qu'équipe en 1991 (après avoir fourni son moteur à Lola et Lotus) devait se faire sous une bannière mexicaine, avec un certain Francesco Gonzales Luna. Ce nom fut très vite repris par les médias pour une autre raison : ce dernier était recherché pour trafic de drogue !

Le projet fut finalement revendu à un industriel italien et l'équipe ne perdura pas l'année suivante. Année où le fameux Andrea Sasseti racheta les châssis Coloni pour monter sa propre équipe, Andrea Moda, du nom de sa marque de maroquinerie. L'opération sentait tellement mauvais que la FIA et Bernie Ecclestone firent tout pour dégoûter l'équipe et la faire partir au plus vite...!

Certains se souviendront enfin du Prince Malik chez Arrows en 1999. Se plaçant comme l'un des fils d'un roi tribal du Nigéria, le businessman suscitait également la méfiance d'Ecclestone qui ne voyait pas d'un bon œil son arrivée dans l'actionnariat de l'équipe de feu Tom Walkinshaw. Il répondit à l'époque que "si je réussis mon pari, tous ceux qui m'ont pris pour un imbécile vont s'en mordre les doigts".

C'est l'équipe qui regretta plutôt de l'avoir écouté : son concept marketing "T-Minus" n'était pas plus viable que le "Moneytron" de Van Rossem; l'argent n'a pas circulé et Malik disparut dans la nature. Presque digne d'un spam envoyé dans la boite mail! Malgré les efforts de Verstappen et Frentzen en piste les années suivantes, Arrows ne s'en remit jamais totalement, et mit la clé sous le paillasson fin 2002.

Aujourd'hui, certains "audacieux" tentent encore d'accéder au pinacle du sport automobile mais en déclenchant plus de ricanements qu'autre chose, comme Stefan GP qui accumula les tentatives d'engagement, sans succès. D'autres, plus passionnés et mieux entourés, arrivèrent à se faire une réputation, tel Paul Stoddart, qui maintint Minardi à flot encore quelques années, ou Vijay Mallya et Tony Fernandes qui investissent tant bien que mal chez Force India et Caterham, l'un ayant plus de succès que le second.

La morale (si l'on peut dire) de l'histoire se trouve peut-être dans cette citation de Rob Walker, patron d'écurie à la fin des années 50 et dans les années 60 : "Pour un patron d'écurie, la seule manière de se retirer du sport automobile avec une petite fortune, c'est d'avoir commencé avec une grande...".

partages
commentaires
Massa : "Derrière Mercedes, tout est ouvert"
Article précédent

Massa : "Derrière Mercedes, tout est ouvert"

Article suivant

Boullier : Magnussen a été "brillant"

Boullier : Magnussen a été "brillant"
Charger les commentaires
Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (2/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2) Prime

Ces champions que l'on a rarement vus en tête (1/2)

Il est déjà arrivé 22 fois que le pilote couronné en Formule 1 ne soit pas celui qui a parcouru le plus de kilomètres en tête cette saison-là. Si Lewis Hamilton est sacré à Abu Dhabi, il rejoindra ce clan étonnant. En voici dix exemples parmi les plus marquants.

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes Prime

Ces erreurs que Red Bull ne peut plus commettre face à Mercedes

OPINION : L'écurie Red Bull a disposé du package le plus rapide pendant la majeure partie de l'année 2021, mais lors de plusieurs épreuves de la dernière ligne droite, elle a gaspillé le potentiel de la RB16B. Deux Grands Prix avant la fin de saison, elle ne peut pas se permettre de le faire à nouveau avec Lewis Hamilton qui réduit l'écart sur Max Verstappen au classement des pilotes.

Formule 1
26 nov. 2021
Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues Prime

Pourquoi l'aileron Red Bull fait des vagues

Le DRS oscillant de Red Bull a fait parler de lui lors du Grand Prix du Qatar. Plus précisément, c'est une des configurations de l'aileron arrière de l'équipe qui pose problème.

Formule 1
25 nov. 2021
Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell... Prime

Hamilton se confie : Verstappen, la diva Mercedes, l'héritier Russell...

La saison 2021 est certainement l'une des plus intenses qu'ait connues Lewis Hamilton au fil de sa longue et victorieuse carrière en Formule 1. Le septuple Champion du monde s'est confié à quatre médias au Grand Prix du Qatar, dont Motorsport.com, sur de nombreux sujets tels que cette bataille à couteaux tirés avec Max Verstappen, une Mercedes W12 qui lui donne du fil à retordre et son futur coéquipier George Russell…

Formule 1
24 nov. 2021
Les notes du Grand Prix du Qatar 2021 Prime

Les notes du Grand Prix du Qatar 2021

Après le Grand Prix du Qatar, vingtième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
22 nov. 2021
Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle Prime

Les plans du Qatar pour sa Coupe du monde annuelle

Un an avant le début de la Coupe du monde de football 2022, le Qatar organise le premier de ses onze nouveaux Grands Prix de Formule 1. Une exposition médiatique rêvée pour le pays, qui est vivement critiqué sur les questions relatives aux droits de l'homme.

Formule 1
21 nov. 2021
Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda Prime

Pourquoi Verstappen se trouve confronté à un héritage Honda

Max Verstappen trouve les pénalités moteur "illogiques", toutefois elles sont en vigueur depuis désormais quatre saisons et ont en grande partie été façonnées par les difficultés rencontrées par Honda au moment de son retour en F1. Retour sur l'évolution récente des sanctions concernant les unités de puissance.

Formule 1
20 nov. 2021