Quatre points mérités pour Pérez

Le Grand Prix d'Allemagne ne s'est pas avéré facile pour Sergio Pérez

Le Grand Prix d'Allemagne ne s'est pas avéré facile pour Sergio Pérez. Treizième sur la grille, le pilote McLaren est parti en pneus tendres, avec un premier arrêt au septième tour pour passer les pneus medium. La stratégie était de se contenter de deux arrêts, mais l'entrée en piste de la voiture de sécurité a obligé Pérez à faire son deuxième arrêt dès le 24e tour, ce qui signifie qu'il a dû gérer son dernier train de mediums pendant pas moins de 36 boucles du circuit du Nürburgring ! Dans cet exercice, le jeune Mexicain a bien tiré son épingle du jeu, puisqu'il a fini la course au huitième rang, à une dizaine de secondes du top 5 seulement. “On s'est bien améliorés”, commente-t-il. “Une fois que la Safety Car est rentrée, c'était une nouvelle course pour moi : j'ai dû tenir avec un seul set de pneus, mais c'était compliqué. La voiture est meilleure qu'hier, nous avions eu des problèmes, et j'espère qu'on pourra faire encore mieux en Hongrie”. Cette course satisfaisante permet à Pérez de progresser au championnat, puisqu'il prend la 12e place du classement général à Jean-Éric Vergne.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Sergio Pérez
Équipes McLaren
Type d'article Actualités