"Une question de temps" avant que Ricciardo ne retrouve son niveau

À la suite du début de saison difficile de Daniel Ricciardo au sein de McLaren, le directeur de l'équipe, Andreas Seidl, estime que le pilote australien retrouvera prochainement le niveau lui ayant permis de glaner sept victoires en catégorie reine.

"Une question de temps" avant que Ricciardo ne retrouve son niveau

Les premiers pas de Daniel Ricciardo chez McLaren n'ont pas été des plus fantastiques. Pour l'heure, l'Australien n'a pas été en mesure d'égaler les performances de son nouvel équipier, Lando Norris, qui occupe actuellement la troisième place du classement général. Au terme des trois premiers Grands Prix de la saison, Ricciardo a inscrit moins de la moitié des points de Norris. Pire, il a été éliminé dès la Q1 au Grand Prix du Portugal.

Malgré ce démarrage difficile, Andreas Seidl, directeur de McLaren, ne s'inquiète pas de la forme de la recrue de Woking, estimant que cela fait simplement partie de l'adaptation à un nouvel environnement de travail. D'après l'Allemand, le manque d'aisance de Ricciardo au volant de la MCL35M "ne lui permet pas d'attaquer continuellement" et certaines conditions de piste donnent l'impression que l'Australien est "sur le fil du rasoir".

"Je pense que nous avons vraiment fait un pas en avant [au Portugal], malgré la déception des qualifications", commente Seidl. "Nous devons simplement continuer à travailler avec [Ricciardo] afin d'améliorer cette situation. Comme toujours, ce n'est pas seulement dû au pilote, nous regardons aussi de notre côté pour voir comment nous pouvons l'aider avec les évolutions que nous apportons sur la voiture. Pour améliorer sa performance, peut-être que nous changerons des réglages."

Lire aussi :

Pour l'ancien pensionnaire de Renault comme pour n'importe quel autre pilote, de tels débuts sont mentalement difficiles à gérer. Seidl le confirme, en expliquant que la déception de l'auteur de sept succès en F1 est plus grande que celle de son équipe. "Bien sûr, c'est [Ricciardo] qui est probablement le plus déçu, parce qu'il sait qu'il a les capacités", déclare le directeur de McLaren. "Il est déçu de ne pas encore pouvoir extraire les performances de notre voiture. Mais il est aussi très expérimenté, je pense que notre équipe l'est aussi."

"Il est important de rester calme, de travailler sur ce processus d'intégration et d'adaptation ensemble. Je pense qu'il se sent très à l'aise et heureux dans l'équipe. Il est également très heureux de la façon dont nous gérons ensemble ce défi actuel. Je suis sûr à 100% que ce n'est qu'une question de temps, nous verrons alors Daniel signer à nouveau les performances que nous connaissons tous."

partages
commentaires

Voir aussi :

Gasly s'attend à un retour à la normale en Espagne

Article précédent

Gasly s'attend à un retour à la normale en Espagne

Article suivant

Bottas et la rumeur d'un remplacement à mi-saison : "Des conneries"

Bottas et la rumeur d'un remplacement à mi-saison : "Des conneries"
Charger les commentaires
À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ? Prime

À quel point les F1 de 2022 seront-elles différentes du modèle présenté ?

La F1 de 2022 présentée ces derniers jours ne se retrouvera pas à l'identique sur la grille la saison prochaine. Les équipes ont la liberté de mettre leur patte dans plusieurs zones clés, et elles ne vont pas s'en priver.

Les signes de la très bonne santé de la F1 Prime

Les signes de la très bonne santé de la F1

Le calendrier de la Formule 1 est peut-être encore perturbé par la pandémie qui affecte les voyages, mais, selon Mark Gallagher, le business lui-même est fondamentalement fort grâce à la rivalité épique sur la piste et à l'arrivée constante de nouveaux sponsors.

L'avantage inattendu de la course sprint Prime

L'avantage inattendu de la course sprint

Le test des courses sprint en Formule 1 à Silverstone a suscité des réactions mitigées samedi, mais il restait à savoir quel serait son impact sur le Grand Prix de dimanche. Alors que les fans s'émerveillaient du départ de Fernando Alonso, une leçon clé permettait d’anticiper l’accident survenu à Copse le lendemain.

Formule 1
25 juil. 2021
Les conséquences cachées du crash de Verstappen Prime

Les conséquences cachées du crash de Verstappen

Les limitations budgétaires mises en place en 2021 n'ont de cesse d'amener les équipes de pointe à devoir faire de nouveaux compromis pour limiter les dépenses. Ceux-ci sont particulièrement ressentis en situations d'accidents causant d'importants dégâts.

Formule 1
24 juil. 2021
Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin Prime

Comment Lawrence Stroll va faire gagner Aston Martin

Lawrence Stroll est un homme qui aime obtenir ce qu'il veut. Et, en ce moment, ce qu'il veut par-dessus tout, c'est faire de son équipe de Formule 1, Aston Martin, des gagnants et des Champions du monde.

Formule 1
22 juil. 2021
Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis ! Prime

Théo Pourchaire : ses débuts en F2, ses espoirs de titre... et son permis !

Après un week-end bien chargé avec trois courses à Silverstone, quoi de mieux qu'une escale dans le studio londonien de Motorsport.tv ? Théo Pourchaire nous a fait le plaisir de nous rendre visite et s'est exprimé sans tabou sur un grand nombre de sujets, qu'il s'agisse de Formule 1, de Formule 2... ou de son permis de conduire !

FIA F2
21 juil. 2021
Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021 Prime

Les notes du Grand Prix de Grande-Bretagne 2021

Après le Grand Prix de Grande-Bretagne, dixième manche de la saison 2021, nous avons attribué les notes suivantes aux pilotes.

Formule 1
19 juil. 2021
Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer Prime

Qualifs Sprint : ce qu'il faut garder et ce qu'il faut changer

Au Grand Prix de Grande-Bretagne, la Formule 1 a organisé ses premières qualifications sous la forme d'une course sprint. Il est difficile de tirer des conclusions après un seul essai mais nous trouvons déjà des points positifs et des zones à améliorer.

Formule 1
18 juil. 2021