Qui est éligible à la Super Licence pour 2019 ?

Motorsport.com fait le point sur les pilotes courant en formules de promotion en 2018 qui sont restés ou devenus éligibles à la Super Licence pour 2019, et ceux qui n'en sont pas loin...

Qui est éligible à la Super Licence pour 2019 ?
George Russell, ART Grand Prix
Lando Norris, Carlin
Alexander Albon, DAMS
Artem Markelov, RUSSIAN TIME
Maximilian Gunther, BWT Arden
Nyck De Vries, PREMA Racing
Le Champion 2018, Mick Schumacher, PREMA Theodore Racing Dallara F317 - Mercedes-Benz
Luca Ghiotto, Campos Racing
Anthoine Hubert, ART Grand Prix
Le vainqueur Dan Ticktum, Motopark Academy
Callum Ilott, ART Grand Prix
Antonio Fuoco, Charouz Racing System
Louis Deletraz, Charouz Racing System

Rappelons que pour être éligible à la Super Licence, il faut cumuler au moins 40 points sur les trois dernières saisons (cinq saisons pour les unités acquises en karting) selon un barème établi par la FIA.

Lire aussi :

Ce tableau prend en compte la nouvelle règle selon laquelle un seul championnat peut être accepté chaque année, ce qui fait perdre, par exemple, 18 points à Lando Norris. Les résultats qui ne sont pas considérés sont écrits en italique. À noter que le Grand Prix de Macao y fait exception.

La règle selon laquelle "pour les championnats de la FIA où un système de points de pénalité est en place, tout pilote ayant participé à l’intégralité du championnat sans s’être vu attribuer des points de pénalité se verra accorder 2 points supplémentaires en plus de ses résultats sportifs" n'est pas prise en compte ci-dessous.

Ils y sont éligibles

Pilote Points Résultats pris en compte
 George Russell 90

3e F3 Europe 2016 (20 pts)

1er GP3 2017 (30 pts)

1er F2 2018 (40 pts)

 Lando Norris 84

1er CIK-FIA KF 2014 (4 pts)

3e CIK-FIA Euro KF 2014 (0 pt)

1er Toyota Racing Series 2016 (0 pt)

1er FR Eurocup 2016 (10 pts)

1er FR NEC 2016 (0 pt)

1er F3 Europe 2017 (30 pts)

2e F2 2018 (40 pts)

 Alexander Albon 63

2e GP3 2016 (20 pts)

10e F2 2017 (3 pts)

3e F2 2018 (40 pts)

 Artem Markelov 62

10e GP2 2016 (2 pts)

2e F2 2017 (40 pts)

5e F2 2018 (20 pts)

 Maximilian Günther 45

2e F3 Europe 2016 (25 pts)

3e F3 Europe 2017 (20 pts)

 Nyck de Vries 44

6e GP3 2016 (6 pts)

7e F2 2017 (8 pts)

4e F2 2018 (30 pts)

 Mick Schumacher 42

2e CIK-FIA KFJ 2014 (2 pts)

2e CIK-FIA Euro KFJ 2014 (0 pt)

2e ADAC F4 2016 (10 pts)

2e F4 Italie 2016 (0 pt)

1er F3 Europe 2018 (30 pts)

 Luca Ghiotto 40

8e GP2 2016 (4 pts)

4e F2 2017 (30 pts)

8e F2 2018 (6 pts)

Ils n'en sont pas loin

Pilote Points Résultats pris en compte
France Anthoine Hubert 38

8e F3 Europe 2016 (3 pts)

4e GP3 2017 (10 pts)

1er GP3 2018 (25 pts)

United Kingdom Dan Ticktum 35

1er GP de Macao 2017 (5 pts)

2e F3 Europe 2018 (25 pts)

1er GP de Macao 2018 (5 pts)

United Kingdom Callum Ilott 34

4e CIK-FIA KF 2014 (0 pt)

1er CIK-FIA Euro KR 2014 (3 pts)

6e F3 Europe 2016 (6 pts)

4e F3 Europe 2017 (10 pts)

3e GP3 2018 (15 pts)

 Antonio Fuoco 29

3e GP3 2016 (15 pts)

8e F2 2017 (6 pts)

7e F2 2018 (8 pts)

 Louis Delétraz* 28

2e Formule V8 3.5 2016 (25 pts)

10e F2 2018 (3 pts)

 Jack Aitken** 27

5e GP3 2016 (7 pts)

2e GP3 2017 (20 pts)

New Zealand Liam Lawson 27

2e F4 Australie 2017 (10 pts)

2e ADAC F4 2018 (10 pts)

1er Toyota Racing Series 2019 (7 pts)

United Kingdom Jake Hughes 25

8e GP3 2016 (3 pts)

5e F3 Europe 2017 (8 pts)

2e F3 Asie 2018 (14 pts)

8e GP3 2018 (0 pt)

Estonia Jüri Vips 25

6e ADAC F4 2016 (0 pt)

5e F4 Italie 2016 (3 pts)

1er ADAC F4 2017 (12 pts)

4e F3 Europe 2018 (10 pts)

 Robert Shwartzman 25

3e FR Eurocup 2017 (5 pts)

1er Toyota Racing Series 2018 (0 pt)

3e F3 Europe 2018 (20 pts)

New Zealand Marcus Armstrong 25

4e Toyota Racing Series 2017 (0 pt)

1er F4 Italie 2017 (12 pts)

3e Toyota Racing Series 2018 (0 pt)

5e F3 Europe 2018 (8 pts)

2e Toyota Racing Series 2019 (5 pts)

 Nicholas Latifi 24

5e F2 2017 (20 pts)

9e F2 2018 (4 pts)

Russian Federation Nikita Mazepin 24

2e CIK-FIA KF 2014 (3 pts)

10e F3 Europe 2017 (1 pt)

2e GP3 2018 (20 pts)

United Kingdom Max Fewtrell 22

1er British F4 2016 (12 pts)

1er FR Eurocup 2018 (10 pts)

Denmark Christian Lundgaard 21

1er CIK-FIA Euro KFJ 2015 (2 pts)

1er SMP F4 2017 (12 pts)

1er F4 Espagne 2017 (0 pt)

2e FR Eurocup 2018 (7 pts)

 Pietro Fittipaldi 20

1er Formule V8 3.5 2017 (20 pts)

South Africa Raoul Hyman 20

1er F3 Asie 2018 (18 pts)

4e Toyota Racing Series 2019 (2 pts)

* Delétraz avait plus de 40 points sur les saisons 2015-2017 et a fait valider sa Super Licence.
** Aitken avait plus de 40 points sur les saisons 2015-2017 et pourrait avoir fait valider sa Super Licence.

partages
commentaires
La France et l'Allemagne rapportent moins à la F1 que la Malaisie seule

Article précédent

La France et l'Allemagne rapportent moins à la F1 que la Malaisie seule

Article suivant

Hamilton juge les pneus 2019 un peu "trop durs"

Hamilton juge les pneus 2019 un peu "trop durs"
Charger les commentaires
Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan Prime

Quand Briatore tendait un piège à Zanardi et Jordan

Alessandro Zanardi a bien cru qu'il allait pouvoir faire ses débuts à domicile au Grand Prix d'Italie 1991, mais il ne s'est pas rendu compte que Flavio Briatore était en train de lui tendre un piège.

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1 Prime

Denny Hulme, le plus méconnu des Champions du monde F1

Le 22 octobre 1967, Denny Hulme était sacré, au nez et à la barbe des stars de l'époque. Retour sur la carrière du plus méconnu des Champions du monde de la discipline reine.

Formule 1
22 oct. 2021
Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1 Prime

Les dernières péripéties de l'unique équipe brésilienne de F1

Emerson Fittipaldi est surtout connu pour ses deux titres de Champion du monde de F1 et ses deux victoires aux 500 Miles d'Indianapolis. Mais le Brésilien a également enfilé la casquette de directeur d'équipe. L'ancien designer de l'écurie Fittipaldi, Tim Wright, revient sur une période marquée par des conflits internes, un financement limité et des résultats blancs en dépit d'un excellent casting.

Formule 1
21 oct. 2021
Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991 Prime

Les erreurs qui ont privé Williams du titre 1991

La saison 1991 représente l'une des plus grandes opportunités manquées de l'Histoire de Williams. Des problèmes techniques et des erreurs parfois grossières de Nigel Mansell ont aidé Ayrton Senna à décrocher la dernière de ses trois couronnes mondiales.

Formule 1
20 oct. 2021
Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1 Prime

Pourquoi l'expansion de McLaren contribue à sa renaissance en F1

Dans les années 1960 et 1970, McLaren jonglait avec des engagements en F1, en Endurance et à Indianapolis, tout en concevant des F3 et des F2. Aujourd'hui, l'équipe retrouve ses racines, se développe en IndyCar et en Extreme E tout en poursuivant sa renaissance en F1, tandis que la Formule E et le WEC sont à l'étude. Mais n'est-ce pas trop, trop tôt ? Stuart Codling en discute avec Zak Brown.

Formule 1
19 oct. 2021
Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP Prime

Innovations bannies : le double diffuseur de Brawn GP

La saison 2009 de Formule 1 est célèbre pour avoir vu l'arrivée et le triomphe immédiat de Brawn GP sur les cendres de l'équipe Honda, avec la victoire dans les deux championnats à la clé, scellée il y a 12 ans jour pour jour à Interlagos.

Formule 1
18 oct. 2021
Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation Prime

Échanges radio, ou le danger d'une trop grande interprétation

Lewis Hamilton a répondu aux articles le disant "furieux" contre Mercedes après des échanges radio houleux lors du Grand Prix de Turquie. Une mise au point qui rappelle à quel point les extraits radio diffusés en F1 peuvent aussi bien éclairer que déformer une situation réelle.

Formule 1
14 oct. 2021
Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés" Prime

Vettel : "Certains sujets sont trop importants pour être négligés"

Près de quinze ans après son arrivée en Formule 1, Sebastian Vettel a bien changé. Le quadruple Champion du monde n'hésite plus à défendre les causes qui lui tiennent à cœur, telle la protection de l'environnement et des personnes LGBT. Quel avenir aura-t-il à son départ de la Formule 1 ? Le pilote Aston Martin s'est confié à plusieurs médias, dont Motorsport.com Italie.

Formule 1
13 oct. 2021