Räikkönen contraint au sauvetage de points

Sixième du Grand Prix de Singapour, Kimi Räikkönen perd un petit peu de terrain au championnat du monde sur Fernando Alonso, troisième, et concède bien entendu une importante poignée d'unités au vainqueur du jour, Sebastian Vettel

Sixième du Grand Prix de Singapour, Kimi Räikkönen perd un petit peu de terrain au championnat du monde sur Fernando Alonso, troisième, et concède bien entendu une importante poignée d'unités au vainqueur du jour, Sebastian Vettel.

Avec 149 points, le voilà à 45 longueurs de Fernando Alonso.

Après les qualifications, le résultat d’aujourd’hui n’est pas trop mal, relativise Iceman, qui savait sa monoplace un cran en-deça depuis le début du weekend.

Je pense que nous avions une chance de faire un peu mieux. Je n’étais pas assez rapide pour jouer le podium, mais la première sortie de la safety car ne m’a pas aidé. J’aurais peut-être pu gagner encore une place sans cela”, estime-t-il.

"J’étais définitivement plus rapide que Michael [Schumacher] et Nico [Rosberg] mais je suis resté bloqué derrière eux pendant l’essentiel de la course et c’est frustrant. C’est tellement difficile de dépasser ici qu’il faut espérer une erreur d’un adversaire ou le passer au stand".

Pas le choix dans l'optique du championnat : “Nous devons progresser sur les prochaines courses pour nous battre avec les leaders. J’espère que nous pourrons faire un pas en avant au Japon et repartir sur de bonnes bases”, conclut-il.

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Fernando Alonso , Sebastian Vettel
Type d'article Actualités