Räikkönen espère pouvoir jouer la victoire à Monza

Son incroyable série de Grands Prix terminés et d’arrivées consécutives dans les points s’est achevée à Spa, mais Kimi Räikkönen a rechargé les batteries et est prêt pour la dernière manche européenne de la saison, à Monza

Son incroyable série de Grands Prix terminés et d’arrivées consécutives dans les points s’est achevée à Spa, mais Kimi Räikkönen a rechargé les batteries et est prêt pour la dernière manche européenne de la saison, à Monza.

Vous avez remporté plus de courses à Spa que sur tout autre circuit, mais vous n'avez jamais gagné à Monza. Pensez vous rectifier cela cette année ?


C’est vrai, je n’ai jamais gagné en Italie. Pour une raison ou une autre, cela ne m’a jamais souri. Mais cela ne veut pas dire que je ne peux pas dompter ce circuit. Le fait de n’avoir jamais encore remporté de course sur un circuit ne signifie pas que je n’y gagnerai pas ou que je n’y obtiendrai pas un bon résultat à l’avenir. J’ai été très compétitif ici dans le passé, une ou deux fois, je suis passé près de la victoire, mais il y a toujours eu quelque chose pour m’en priver. J’espère bien que cette fois j’aurai une vraie chance de jouer la victoire.

Que pensez-vous de Monza généralement ?


C’est un endroit historique, avec un tracé unique sur lequel nous atteignons des vitesses très élevées. C’est un vrai challenge pour chacun de nous de rouler aussi vite et cela offre de belles sensations dans la voiture. C’est la terre des tifosi et beaucoup de supporters finlandais seront là aussi. L’ambiance est juste incomparable, aucun autre Grand Prix ne peut l’égaler. C’est formidable d’arriver ici avec une voiture qui tourne bien et de voir à quelle vitesse vous pouvez monter. C’est l’endroit où nous roulons vraiment très, très vite.

Quelles difficultés propose le circuit ?


Monza est toujours un grand challenge. C’est tellement différent des pistes modernes, le tracé implique que la voiture soit réglée différemment. Pour aller vite à Monza, il faut une bonne aérodynamique, de la stabilité sur les vibreurs et un moteur puissant parce que nous sommes à fond pendant l’essentiel du tour. Nous devrions être bien dans ces domaines, mais nous ne le saurons vraiment qu’une fois en piste.

Monza peut-il correspondre aux qualités de la E21 ?


C’est un tracé unique avec ses très hautes vitesses et tout le monde va rouler avec l’appui le plus faible de toute l’année. Cela n’a pas toujours été le point fort de notre voiture, mais l’usine a énormément travaillé pour apporter plus de vitesse et de stabilité à travers des modifications sur la voiture. Attendons de voir comment elle se comportera vendredi et à partir de là, nous aurons une meilleure idée de notre potentiel.

Quel est votre sentiment après votre abandon à Spa ?


Evidemment, ce n’était pas la première fois qu’il m’a fallu terminer une course en avance. Et probablement, ce ne sera pas la dernière non plus. Cela dit, je suis là pour courir et je veux terminer à chaque fois. Alors, bien sûr, ce qui s’est produit à Spa n’était pas dans nos plans et ce n’était pas l’idéal au point de vue du championnat.

Que ressentiez-vous dans la voiture ?


Les problèmes de freins ont commencé en début de course, mais nous pouvions les gérer et cela se passait bien. Nous savions que les freins étaient chauds, vous pouviez voir le dégagement de poussière, mais je pouvais encore freiner convenablement jusqu’au moment où une pièce a cédé. Il ne m’était plus possible de continuer.

Est-ce dommage d'être arrivé à la fin de votre série d'arrivée dans les points ?


Nous savions que cela se produirait un jour. Nous avons connu une période de fiabilité tellement longue, il était juste naturel que la chance nous tourne le dos un jour.

[Communiqué de Lotus F1 Team]

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen
Équipes Lotus F1
Type d'article Actualités