Räikkönen lance un ultimatum public à Lotus

S’il a été convaincu par Gerard Lopez de venir ce weekend à Abu Dhabi, Kimi Räikkönen a atteint son seuil de tolérance vis-à-vis de l’équipe Lotus concernant les retards de paiement

S’il a été convaincu par Gerard Lopez de venir ce weekend à Abu Dhabi, Kimi Räikkönen a atteint son seuil de tolérance vis-à-vis de l’équipe Lotus concernant les retards de paiement. Ne faisant aucun secret sur le fait que son départ vers Ferrari est également motivé par l’aspect des finances (ses émoluments 2013 tardant une nouvelle fois à être réglés), Räikkönen a désormais lancé un ultimatum public à ses employeurs pour les deux dernières épreuves de la saison, aux USA et au Brésil.

Dans le besoin de sécuriser de gros résultats lors des dernières épreuves de la saison pour pouvoir encore battre Ferrari et/ou Mercedes au championnat, Lotus ne peut se permettre de perdre Räikkönen à ce stade de la saison et de s’acquitter de la mauvaise presse allant avec.

Mais Iceman reste de marbre face à ces considérations et estime que le team s’est mis lui-même dans cette délicate situation.

Je ne suis venu ici que parce que nous avons trouvé un terrain d’entente sur les problèmes que nous avons. Espérons que cela sera réglé et que nous pourrons finir la saison aussi bien que possible”, a déclaré Räikkönen hier.

Bien sûr, j’aime courir. J’aime piloter, mais une grande partie de cela est du business”, poursuit-il, ne pouvant se résoudre à voir une relation de confiance unilatérale. “Il faut se mettre sur le fil parfois. Mais si cela va au-delà, ce n’est plus vraiment de ma faute”.

Abonnez-vous à la newsletter

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Gerard Lopez
Équipes Mercedes , Ferrari
Type d'article Actualités