Räikkönen n'avait pas la clé du podium à Suzuka

Après deux Grands Prix lors desquels il avait effectué une remontée fantastique pour terminer chaque fois sur le podium, Kimi Räikkönen a dû se contenter des gros points de la cinquième place au Japon

Après deux Grands Prix lors desquels il avait effectué une remontée fantastique pour terminer chaque fois sur le podium, Kimi Räikkönen a dû se contenter des gros points de la cinquième place au Japon. Le futur pilote Ferrari a surtout payé un départ plus que moyen, qui l'a contraint à beaucoup lutter dans le milieu du peloton et jusqu'à la fin de la course pour venir à bout de Nico Hülkenberg.

Ce résultat, compte tenu de la 9e place du Finlandais sur la grille de départ, reste très bon pour Lotus et offre une performance d'ensemble importante à l'écurie d'Enstone puisqu'elle complète le podium de Romain Grosjean.

"J’ai pris un mauvais départ. J’ai patiné et je suis sorti de la trajectoire donc ce n’était pas idéal", raconte Räikkönen. "J’ai ensuite regagné des places durant la course. Après mon dernier pit-stop, soudainement la voiture s’est mise à vraiment bien fonctionner, et j’étais très content à son volant. C’est une course que l’on peut qualifier de normale, c’est difficile de doubler mais c’est important de marquer des points. Nous avons fait ce que nous avons pu."

Faites partie de quelque chose de grand

Écrire un commentaire
Montrer les commentaires
A propos de cet article
Séries Formule 1
Pilotes Kimi Räikkönen , Nico Hülkenberg , Romain Grosjean
Équipes Ferrari
Type d'article Actualités